Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héléna E. Velasquez

avatar

Messages : 102
Points XP : 24

MessageSujet: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   Lun 13 Fév - 15:33

Héléna se trouvait dans l'église de Sunset Hill priant le Tout-Puissant de lui pardonner les péchés dont elle a fait preuve depuis ces 7 longues années d'errance à trouver le coupable de son malheur. Bien entendu, en bonne chrétienne, elle aurait dû reprendre sa vie sans avoir ce désir de vengeance qui tiraillait son être, lui hurlant sans cesse dans la tête pour lui rappeler la mission qui lui incombait. Celle de récupérer son honneur et de se venger elle et toutes les familles qui ont croisé la route d'El Diablo. Personne n'avait le droit de connaître ce genre de chose, ô combien meurtrière pour certain qui dans un acte de détresse, se suicide, car, seul et perdu ne peut faire face à un avenir qui le sait d'avance brisée par des cauchemars incessants.

La mexicaine était dans ce cas-là, mais malgré les cauchemars qui devraient lui enlever tout espoir, elle ne faisait que sentir la force et la rage la submerger un peu plus afin de continuer d'avancer dans cette vie, qu'elle avait choisi sans même regretter ce choix assez étonnant et étrange pour une femme. Mais la rage et la haine ne fait aucune différence entre les deux sexes, elles se dissimulent dans les ombres de notre être apparaissant au meilleur moment pour nous faire voir ce que l'on croit être la bonne solution.

Lasse de cela par moment, Héléna n'a qu'à repenser à ce qu'on lui a arraché pour reprendre confiance et courage et continuer fièrement sa route sans ne plus penser à cette remise en question qui l'avait assailli tantôt.

Le calme de cette église apaisait l'âme où une douceur émanait de ce lieu d'asile. Les mains jointes, les yeux fermaient, elle prie en silence agenouillé face à la croix du fils de Dieu qui l'observait tristement plaignant la vie si noire de cette enfant de Dieu qui marchait sur une route bien ardu et portant sur ses épaules un lourd fardeau.

Héléna n'était pas là que pour prier, mais aussi pour rencontrer une femme du nom de Lisa Galloway, à laquelle, elle avait envoyé une missive, un jour plus tôt sans donner une quelconque information sur sa personne. Elle souhaitait simplement parler avec elle afin de satisfaire une curiosité mal placé après avoir entendu un ivrogne rapporté une chose qui avait piqué l'attention de la jeune femme et qui méritait d'être mis au clair.

Elle se souvient encore des mots que sa plume avait tracés sur une feuille de papier et qui contenait ceci :

Madame,

J'ai eu vent d'une affaire intéressante qui vous concerne et qui a soulevé ma curiosité. Ce n'est pas courtois de ma part de me mêler ainsi de la vie des autres. Mais, moi aussi, j'ai ce sentiment oppressant de vengeance que mon arme veut faire rugir. Je connais votre douleur pour l'a côtoyé également chaque jour et en fait des cauchemars dès que Morphée impose son règne dans mon sommeil.

J'aimerais connaître un plus sur votre histoire et si vous souhaitez apprendre la mienne. Je vous donne rendez-vous demain vers 14h00 sous le regard du Fils de Dieu, vous saurez me reconnaître, je peux vous l'assurer.

En attendant, je vous souhaite une bonne journée et à bientôt....


Ouvrant les yeux, Héléna se leva et contempla avec tristesse Jésus dont elle avait l'impression que le regard lui pesait l'âme afin de prendre connaissance de chaque moment de sa vie, des meilleures comme des moins bons. De la délicate et innocente fleur du Mexique, la jeune femme avait pris le rôle d'une Pistoleros froide et qui criait vengeance et dont chaque ville a pu connaître sa voix qui ne prononçait qu'un seul et unique nom pour en savoir plus sur les informations que l'on pouvait avoir de ce meurtrier.

Silence à la fois pesant et doux qui malgré la chaleur qui devait en émaner, Héléna n'en ressentait que le jugement du Divin à son égard face aux mauvaises actions qu'elle a pu commettre au nom de cette délicate vengeance qui ne voulait la quitter à aucun prix, trop heureuse d'entendre le rugissement de la panthère.

La mexicaine patientait attendant la venue de cette femme dont elle a croisé le regard lors de la fête de Baxter et qui depuis l'histoire bien triste lui avait soulevé le coeur, pouvant parfaitement se mettre à sa place après avoir été la pauvre victime d'un destin traître et aucunement clément pour elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Galloway

avatar

Messages : 11
Points XP : 8

MessageSujet: Re: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   Mar 14 Fév - 13:10

Lisa marqua un temps d'arrêt , le coeur battant la chamade ,devant la porte de l'église de Sunset Hill .
Ses yeux se posèrent sur la missive reçue la veille :

« ... j'ai ce sentiment oppressant de vengeance nque mon arme veut faire rugir...... Je connais votre douleur....….connaître un plus sur votre histoire et si vous souhaitez apprendre
la mienne... rendez-vous demain vers 14h00 sous le regard du Fils de Dieu.... »


Elle plia le message,le glissa dans son corsage et poussa la lourde porte du Saint
lieu qui s'ouvrit dans un grincement.
Avec grâce, Lisa s'avança et plongea délicatement ses doigts dans le grand bénitier
en marbre puis se signa en inclinant la tête de façon respectueuse.

Ses yeux se plissèrent pour s'habituer à la pénombre qui régnait à
l'intérieur . Les lueurs des bougies se balançaient telles des feux
follets et semblaient l'inciter à avancer.
Elle aperçut une silhouette féminine dans une attitude de recueillement, assise sur un banc, non loin de l'autel.
Visiblement elles étaient les deux seules personnes présentes dans l'église en ce
début d'après midi.

En s'approchant à quelques pas de la mystérieuse inconnue, elle reconnut la belle mexicaine à qui elle s'était adressée lors de la fête de Baxter.
La curiosité lui brûlait les lèvres.
Comment cette femme pouvait connaître les raisons de sa présence à Sunset Hill ?

Dans un bruissement d'étoffes froissées, Lisa s'assit à côté de la mexicaine.


- Je ne vous cache pas que votre missive m'a fortement intriguée, murmura-t-elle
en respect du lieu où se déroulait l'entretien. Toute la soirée et une partie de la nuit je me suis demandé si je devais venir à ce rendez-vous. Votre envie de vengeance mentionnée dans le pli m'a
incitée à vous rencontrer car je suis venue ici dans le même but....



Lisa se signa ,consciente qu'avouer dans une église que la vengeance était l'unique raison de sa présence en ville équivalait à la condamner si ce n'est à la damnation à perpétuité au moins à de longues
années de purgatoire.

- Ne pensez-vous pas que nous devrions parler de nos passés respectifs ailleurs que
dans
cette église?
glissa -t-elle à l'oreille de la mexicaine. Il n'est pas bon d'offenser Dieu avec des propos de vengeance dans sa maison.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héléna E. Velasquez

avatar

Messages : 102
Points XP : 24

MessageSujet: Re: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   Mer 15 Fév - 13:54

Un grincement se fit entendre, signe que quelqu'un venait d'entrer, un simple habitant ou bien la femme à qui elle avait donné rendez-vous ? Elle n'allait pas tarder à le savoir. Héléna se contenta de prier en silence sous la croix du Fils de Dieu, pas de jugement pour un homme qui a porté le péché des hommes afin que son père les pardonnes. Il ne faisait qu'observer en silence, le regard triste, le chemin que certain prenait. Personne ne pouvait être aussi pur que lui et dévier de la route qu'il ou elle avait choisi.

La vengeance est un péché mortel création du diable pour satisfaire sa vue de ces spectacles de sang. La mexicaine en faisait malheureusement partie, mais elle était sûre qu'au fond, on pourra lui pardonner ce qu'elle a fait durant sa vie, lors de son jugement, la jeune femme n'aura aucun regret, car, elle n'a fait que poursuivre des meurtriers qui ont brisé des familles entières. L'homme ne peut en juger un autre, mais il faut bien quelqu'un pour faire ce travail sinon le monde serait chaotique sans loi.

Le froissement d'un tissu suivi d'une voix calme qui chuchotait à peine ces mots pour ne pas trouble la paix qu'imposer cette petite église. Héléna tourna légèrement la tête, ravie de voir que la femme avait répondu favorablement à son rendez-vous. Certes, ce n'était pas le meilleur endroit pour converser de ce genre de chose, mais nulle peur n'avait besoin de nous assaillir. Pas de blasphème, seulement un regard divin se posant sur elle et qui peut-être leur donneront ce qu'elles souhaitent toutes deux. Si Héléna avait donné rendez-vous ici, c'est pour que le diable ne se mêle pas de leurs affaires, ici, il n'avait aucun pouvoir, aucune oreille qui traîne, seulement le calme et la sérénité.

Les mains de Dieu se posaient sur leur tête en signe de clémence et de pardon pour les mots qui s'apprêtaient à sortir de leur bouche et ainsi partager leur douleur commune ainsi que la haine qui serrait leur cœur depuis des années.

- Ne pensez-vous pas que nous devrions parler de nos passés respectifs ailleurs que
dans cette église? Il n'est pas bon d'offenser Dieu avec des propos de vengeance dans sa maison.......


- Dieu n'y voit aucune offense, ni de blasphème. Il compatit, car il sait mieux que personne, ce que la douleur peut engendrer, bien souvent la source des plus terribles actions. Nous ne sommes que des brebis qui ne connaissent plus vraiment le chemin à prendre. A gauche le chemin épineux de la rédemption et de l'autre, le chemin long et face de la vengeance. Nous en sommes à son croisement, mais nous savons vous et moi que si le monde n'avait pas des personnes désireuses de justices comme nous, le monde ne serait que chaos et désolation.

Héléna fit le signe de croix par respect envers le Tout-Puissant et son fils qui les observaient dans un silence saint, ne pouvant agir pour leur faire changer à toutes deux d'avis. Ils se contentaient d'attendre et de laisser le libre arbitre aux deux humaines qui se trouvaient ici à converser. L'homme n'est pas infaillible, emplie de défauts et de qualités, la perfection ne fait pas partie de ce monde et si c'était le cas. Le monde serait d'un horrible ennuie.

- Nous pouvons parler en paix ici... Nos désirs que nous avons toutes deux seraient peut-être un premier pas vers le pardon lorsque nous serons face à lui, ma chère. Dieu est bonté, même si nous avons commis ou si nous allons commettre des erreurs, il nous pardonnera....

Héléna tourna la tête vers la femme offrant un léger sourire à cette dernière, bien que son regard lui resta froid et triste. Comment pouvait-on être heureuse lorsque le passé refait surface en cet instant. Peut-être devra-t-elle partager avec son histoire, si cette dernière lui raconte la sienne.

- Racontez-moi.... Je n'ai eu que les paroles d'un homme saoule, loin de moi de me fier à ce genre de chose. Je préfère donc que vous me la racontiez avec vos mots et je vous conterais la mienne señora Galloway...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Galloway

avatar

Messages : 11
Points XP : 8

MessageSujet: Re: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   Sam 18 Fév - 16:06

Lisa jeta un regard humble vers la statue de Jésus sur sa croix et déglutit en entendant les propos que la jeune femme venait de prononcer.
Il y avait en elle une beauté et une classe indéniable . Elle l'avait déjà notée lorsqu'elle lui avait adressé la parole à la fête de Barkley.
Sa voix , pourtant douce tenait des propos d'une dureté incroyable. Ceux d'une femme brisée par un événement tragique. Lisa pouvait ressentir cela à la manière qu'avait la belle mexicaine d'interpréter l hypothétique réponse qu'aurait pu faire Dieu sur leur rendez vous en ces lieux.

« ...A gauche le chemin épineux de la rédemption et de l'autre, le chemin long de la vengeance. »

La vengeance!

C'était bien sous cette marque diabolique qu'allait se sceller la future union des deux femmes. Elle se signa et serra un petit mouchoir de dentelle dans ses mains.
L'espace d'un instant elle fut tentée de se lever précipitamment et fuir le plus vite possible cette alliance diabolique qu'elle n'avait pas encore acceptée.
Mais en agissant ainsi elle romprait toute cohérence avec les raisons de sa venue à Sunset Hill .
Se sentait-elle prête à retourner docilement au domicile familial et reprendre une vie bien rangée à laquelle elle était destinée ou bien allait-elle accepter de se confier à cette inconnue qui lui tendait la main?
Son regard plongea sur le visage apaisé et bienveillant de la Vierge Marie qui semblait assister sans les juger à leur entretien.
Après avoir brièvement analysé les conséquences de ses actes, elle décida de faire confiance à la belle mexicaine et plongea son beau regard clair dans son regard sombre, magnétique et hypnothique:
- Sénora Vélasquez ...c'est votre nom si j'en crois ce que m'a indiqué le barman lors de la fête l'autre soir , je vais accéder à votre requête et vous raconter mon histoire....
Elle lui prit doucement les mains : Je ne connais personne ici et j'accepterai avec grand plaisir votre amitié et votre aide....à condition que moi aussi je puis vous tendre la main et alléger le fardeau que vous semblez porter sur vos épaules....
Vous avez prononçé un mot qui hélas nous conduira certainement en Enfer toutes les deux, à moins que Dieu et la Très Sainte Vierge ne portent sur nous un regard empli de commisération et absolvent les folies que nous nous apprêtons à commettre.....

Je suis à la recherche de l'homme qui a assassiné ma mère alors que je n'étais qu'une enfant.
Il y a peu de temps,ma gouvenante m' a remis une lettre dans laquelle elle s'est laissée aller à des confidences.
J'y ai appris que ma mère, avant d'épouser mon père, était follement tombée amoureuse d'un palefrenier appelé Silas .
Mais différence de statut social oblige mon grand père a brisé cette union dans l'oeuf.
Quelques années plus tard , alors que nous étions en ville Mère et moi, notre chemin a croisé celui de cet homme. Devenu ivrogne et bandit il a agressé ma mère que j'ai essayé de défendre du haut de mes six ans . J'en ai récolté un coup de poing qui non seulement a fendu ma lèvre mais m' a plongé dans un profond coma . A mon réveil j'ai oublié ce pan de ma vie et ce tragique épisode.
J'ai vécu dans l'amour de mon père et de Mme Dempsey ma gouvernante jusqu'à ce jour où la pauvre vieille femme m'a envoyé cette lettre avec la révélation que Silas vivait à Sunset Hill et qu'il jouissait d'une vie confortable!
Cette idée m'est insupportable!


Elle ouvrit le petit médaillon dont elle ne se séparait jamais et montra les deux photos d'un homme et d'une femme qu'il contenait. Elle pointa un doigt rageur sur le portrait de l'homme au visage d'ange qui souriait.
« Ma mère avait fait faire ce médaillon pour lui, pour qu'il se rappelle toujours leur amour. Il l'avait autour du cou le jour de notre agression et j'ai réussi à m'en emparer dans la bagarre.....
Voilà très chère, les raisons de ma présence à Sunset Hill. Je veux retrouver cet homme et lui faire payer le mal qu'il a osé faire à ma mère !

Une larme coula sur sa joue et elle se signa , consciente des propos qu'elle venait de formuler à voix haute dans l'église.
-A votre tour Senora de me raconter votre histoire , le fardeau est moins lourd à porter lorsqu'on le partage n'est-ce pas ?
Elle lui fit un sourire encourageant en lui pressant doucement la paume de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héléna E. Velasquez

avatar

Messages : 102
Points XP : 24

MessageSujet: Re: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   Mar 21 Fév - 16:18

Héléna écoutait l'histoire de la jeune femme dans un silence respectueux hochant la tête par moment. Histoire qui lui fendit le cœur, mais elle ne le montra pas. La mexicaine trouvait cela horrible de faire vivre une telle chose à une pauvre enfant sans en sentir la moindre pitié et sans le regretter ne serait-ce qu'un instant. Tuer la femme que l'on a aimé était un acte des plus lâches. Froissant sa robe entre ces doigts, la mexicaine regarde le fil de Dieu sur sa croix qui semblait écouter également Lisa racontait son histoire bien qu'il devait déjà la connaître éprouvant une tristesse sincère envers elle. Héléna pouvait voir les larmes invisibles du Christ coulait le long de son visage.

La jeune femme ne pouvait pleurer bien qu'elle reste compatissante et touché par l'histoire de cette femme s'en voulant également de lui faire revivre ce qu'elle avait oublié suite au choc. Décidément, l'être humain n'est qu'un monstre, agir ainsi, obéissant à ces instincts les plus primaires ! Était-ce la jalousie ? La colère ? L’alcool ? Ou bien seulement le plaisir que de supprimer une vie ?

- Ma mère avait fait faire ce médaillon pour lui, pour qu'il se rappelle toujours leur amour. Il l'avait autour du cou le jour de notre agression et j'ai réussi à m'en emparer dans la bagarre.....
Voilà très chère, les raisons de ma présence à Sunset Hill. Je veux retrouver cet homme et lui faire payer le mal qu'il a osé faire à ma mère !


Héléna regarda la photo remarquant bien à quel point sa mère fut heureuse à côté de cet homme qui pourtant était destiné à être celui qui lui prendrait également la vie. La mexicaine pouvait nettement lire l'âme de Lisa, car tout comme elle, Héléna éprouvait une colère sans fond envers celui qui lui a arraché sa famille et tant d'autre avant elle.

-A votre tour Senora de me raconter votre histoire , le fardeau est moins lourd à porter lorsqu'on le partage n'est-ce pas ?

Héléna ne dévoila pas tout de suite ce que voulait entendre Lisa. Elle regarda le Christ accroché à sa croix supportant encore maintenant le péché des hommes. La jeune femme soupira semblant chercher un appuie pour lui donner la force de révéler cette histoire que jamais elle n'avait partagé. Un passé qui la faisait tant souffrir et qui hantait son sommeil. Ce fut le sourire et la pression de la main de cette femme la poussa à lui conter sa vie.

- Je m'appelle Héléna Esperanza Velasquez, fille du gouverneur du Mexique Antonio Velasquez. Je recherche également l'être coupable de mon malheur et de tant d'autre avant moi. Il a tué nombre de famille sans ne ressentir aucune pitié, même les pleurs d'un enfant ne sont qu'un encouragement supplémentaire pour lui. Il se nomme El Diablo, il a assassiné ma famille, le personnel de mon père... Je suis la seule survivante, ma gouvernante m'a sauvé au détriment de sa propre vie.

Elle fit une pause retenant ces larmes tout en serrant cette main qui lui donnait le courage de continuer à parler.

- Un jour, un homme du nom d'Orlando Ramirez s'est présenté à mon père comme un riche agriculteur venant d'Espagne. Mon père s'est laissé berner facilement par son jeu, mais je ne me fiais jamais à la perfection. Cet homme a demandé ma main à mon père, mais bien trop méfiante, mon père a voulu me rassurer en faisant des recherches sur cet homme, malheureusement. Orlando ou El Diablo n'a que très peu apprécié et s'est montré sous son véritable jour. Mon père savait pour sa vie et il a engagé un homme pour me prendre sous son aile. Ce Pistoleros m'a tout enseigné, grâce à lui je suis une femme plus forte capable de se défendre. Il m'a offert les moyens pour accomplir mon objectif... Je ne rêve que d'une chose, faire pendre El Diablo pour les crimes qu'il a commis ! Et personne ne m'en empêchera, j'ai choisi la voit des balles et je mourrai ainsi !

La jeune mexicaine se taisa laissant le silence prendre place en ce lieu prenant une profonde inspiration par respect envers le Tout-Puissant, elle fit son signe de croix lui demandant pardon pour de telle parole, aussi horrible soient-elles. Mais avait-on vraiment le choix ? Si personne ne mettait fin à cela, alors El Diablo continuerait de faire régner la terreur sur son chemin et cela, Héléna ne le souhaitait pas.

- Vous connaissez à présent ma véritable identité et j'aimerais que vous la gardiez secrète señora Galloway. Appelez-moi Pantera, c'est tout....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Galloway

avatar

Messages : 11
Points XP : 8

MessageSujet: Re: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   Mar 21 Fév - 22:05

Lisa écoutait, fascinée , le récit poignant de la belle mexicaine et comprenait mieux le désir de vengeance qu'elles avaient en commun.
Ainsi, elle était la fille du gouverneur du Mexique ! Cela expliquait sa classe et cette noblesse dans l'allure.
Elle comprenait mieux à présent , cet air obstiné qui se peignait sur le beau visage d'Héléna, cet air qui l'avait intriguée lorsqu'elle lui avait adressé la parole la veille.
Lorsqu'elle prononça le nom de El Diablo, Lisa se signa rapidement et inclina la tête.

« Héléna, chuchota-t-elle, vous me voyez fort peinée par la tragédie que vous venez de me conter. A croire que le Diable a remporté la partie en se glissant dans l'âme des hommes! Comment peut on vivre avec tant de noirceur en soi?

Elle s'interrompit un instant puis leva un regard implorant vers la Vierge à qui elle envoya une prière rapide avant de poursuivre.

- Je compatis à la douleur que vous ressentez! Je trouve nos vies très similaires voyez vous! Chacune de nous a eu un de ses parents tué par un homme! A croire qu'il s'agit de la même personne! D'ailleurs ne dit on pas que le Diable change d'identité à volonté?

Elle posa une main rassurante sur le bras d'Héléna:

-Rassurez vous , je vous garantis la confidentialité de votre identité . Je n'en soufflerai mot à personne,je vous l 'assure... mais dîtes moi, tout le monde vous appelle t-il Pantera? Est-ce que ce nom ne suscite pas trop d'interrogations? Il n'est pas commun....souffla-t-elle comme si elle se parlait à elle même.

Sentant qu'Héléna était sur le point de répondre elle leva le doigt pour rajouter:

- Une dernière chose ...qu'est ce qui vous fait croire que El Diab...enfin... cet homme se trouve à Sunset Hill? Quels éléments vous ont guidés sur sa piste? Ne voyez- pas en mes questions une curiosité mal plaçée loin de là....Je suis simplement admirative par la détermination qui vous anime . La mienne me paraît bien pâle à comparer de la vôtre......

Elle baissa les yeux et caressa tristement son médaillon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héléna E. Velasquez

avatar

Messages : 102
Points XP : 24

MessageSujet: Re: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   Lun 27 Fév - 11:27

Un moment de silence s'était installé entre les deux jeunes femmes lorsque Héléna avait fini de conter son terrible passé. La jeune mexicaine admira les traits si fins de la vierge Marie observant le regard si pur que lui avait donné le sculpteur. Sublime en tout point et pourtant malgré tout, la mexicaine arrivait à percevoir sur cette dernière la tristesse qu'elle faisait transparaître. Était-ce pour ces femmes qui lui faisaient à son fils et elle ? C'est probable, le chemin que les femmes avaient choisi était tout aussi noir que le passé qui faisait partie de leur chair.

Héléna, chuchota-t-elle, vous me voyez fort peinée par la tragédie que vous venez de me conter. A croire que le Diable a remporté la partie en se glissant dans l'âme des hommes! Comment peut on vivre avec tant de noirceur en soi?

- J'ai croisé la route d'un vieux chinois durant mon voyage, plus que sage d'ailleurs parlant légèrement l'américain. Il m'a fait part d'une de leur sagesse venant droit des pays d'Orient. Le Mal fait partie intégrante de nous, il est là pour respecter un certain équilibre avec le Bien. Mais parfois, il peut que ce dernier prenne le dessus et fait naître en l'homme leur plus bas instinct. Il n'y a plus grand-chose à faire malheureusement.

Héléna regarda Lisa observant le regard de la femme qui pareil au sien hurlait en silence, d'où la vengeance donnait une lueur plus qu'hypnotisant. Mais dans ce dernier, Héléna pouvait voir cette lumière qui offrait une certaine sérénité à celui qui le croisait.

- Pour répondre à votre question, l'homme vit avec la noirceur depuis sa naissance. Il choisit quoi servir, le mal absolue ou le bien. Mais parfois pour faire le bien, il faut prendre les armes, c'est ce que j'ai fait, sans des personnes tels que nous, le monde ne serait qu'apocalypse.

Héléna l'écoutait compatir à sa douleur comme la mexicaine le faisait pour elle, bien que cela ne se voyait pas. Son visage restait impassible, mais son cœur lui, pleurait rien qu'à l'image de cette enfant qui a tant vu et tant fait pour sauver sa mère. La Pistoleros le savait mieux que personne,arracher une mère était un acte impardonnable, la mère est tout pour l'enfant.

-Rassurez vous , je vous garantis la confidentialité de votre identité . Je n'en soufflerai mot à personne,je vous l 'assure... mais dîtes moi, tout le monde vous appelle t-il Pantera? Est-ce que ce nom ne suscite pas trop d'interrogations? Il n'est pas commun..

La mexicaine la regarde, en silence…

- Une dernière chose ...qu'est ce qui vous fait croire que El Diab...enfin... cet homme se trouve à Sunset Hill? Quels éléments vous ont guidés sur sa piste? Ne voyez- pas en mes questions une curiosité mal plaçée loin de là....Je suis simplement admirative par la détermination qui vous anime . La mienne me paraît bien pâle à comparer de la vôtre......

- Pantera, c'est le surnom que m'a donné un shérif selon lui, je suis pareille à la panthère, belle et dangereuse. Comme cela me plaisait, je l'ai gardé. C'est ainsi que je me présente aux autres depuis 7 ans maintenant... 7 ans, c'est long pour une vengeance...

Le temps, c'était tout ce qui lui restait, elle espérait fortement que ce dernier soit clément envers elle pour l'amener à ce fils des Ténèbres qui lui a absolument tout arraché.

- Sunset Hill est un paradis pour El Diablo, pas de loi, pas de shérif de quoi faire ce qu'il désire. Les autres états ne l'intéressent plus vraiment si jamais il quitte cette ville, c'est le bourreau qui l'attendra dans les autres. Je souhaite jusque que cela soit moi qui mettrai fin à ces atrocités.

La mexicaine tourna son visage vers Lisa et la regarda des pieds à la tête.

- Pardonnez-moi cette question, mais comment comptez-vous vous y prendre pour arriver à vos fins ? Savez-vous vous battre ? Utiliser une arme ? Pour le peu de temps que l'on reste ici, on apprend bien vite que les armes sont nos amies et surtout nos lois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Galloway

avatar

Messages : 11
Points XP : 8

MessageSujet: Re: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   Lun 27 Fév - 20:32

Lisa sursauta à cette question.
Se battre ? Utiliser des armes?
Grand Dieu jamais cela ne lui aurait effleuré l'esprit!
Sauf...pour tuer Silas qui avait osé arracher sans regret la vie de sa bien-aimée mère.
Elle avait horreur des armes et de la violence en général. La brutalité des hommes l'effrayait et elle la fuyait tant qu'elle le pouvait. Bien sûr son statut lui permettait de ne pas cotôyer les rustres et les saoûlards.
Les propos de certains d'entre eux lui revinrent en mémoire alors qu'elle se rendait à la fête de Baxter,
Elle détourna cette pensée d'un geste de la main.
Héléna venait de pointer du doigt une vérité sur laquelle elle ne s'était jamais donné le courage de réfléchir sérieusement.

« Non Senora,souffla t-elle en baissant les yeux, je ne sais ni me battre ni utiliser une arme. J'ai toujours pensé que cela n'étaient qu'agissement orchestrés par Le Diable lui-même. Dans mon imaginaire Silas succombait à un poison puissant mais lent, qui déchirerait ses entrailles dans des douleurs insoutenables …

Elle se signa et prononça une prière de pardon à la Vierge et à Jésus qui semblaient écouter de plus en plus attentivement leur conversation.

-Cela dit , vous avez raison, vous venez de me faire prendre conscience que je n'ai pas de plan pour me venger de cet homme ...si tant est que je le retrouve car de ce côté là , je n'ai aucune piste concrète....

Elle saisit les deux mains de la belle mexicaine entre les siennes .

« Allions nous si vous le voulez bien. N'oubliez pas que Baxter a annoncé l'autre soir qu'un shériff allait être nommé à Sunset Hill. Cela va pousser El Diablo dans ses retranchements. Savez vous où il se trouve? Avez vous vous même un plan établi pour retrouver sa trace et mener à bien votre dessein?

Consciente qu'elle bombardait la belle sud américaine de questions, elle marqua un temps d'arrêt avant de reprendre:

-Pardonnez moi si je vous paraît très volubile mais je ressens tant de similitudes entre nous...J'aimerais vous aider à vous venger de cet homme tout comme vous pourriez de votre côté m'aider à retrouver Silas.

Elle eut un léger sourire avant de poursuivre:

-Héléna....l'homme qui vous a surnommé Pantéra a trouvé là un surnom très judicieux.
Vous êtes belle à damner il est vrai ! Et si vous êtes dangereuse comme vous le prétendez alors je vous propose ma douceur et ma détermination pour former une équipe qui fera trembler tout l'état. N'oublions pas que nous les femmes nous avons des arguments auxquels les hommes sont sensibles et qui nous ouvrent bien des portes...Servons nous en à bon escient cela va sans dire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héléna E. Velasquez

avatar

Messages : 102
Points XP : 24

MessageSujet: Re: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   Mer 29 Fév - 14:15

- Non Senora, souffla t-elle en baissant les yeux, je ne sais ni me battre ni utiliser une arme. J'ai toujours pensé que cela n'étaient qu'agissement orchestrés par Le Diable lui-même. Dans mon imaginaire Silas succombait à un poison puissant mais lent, qui déchirerait ses entrailles dans des douleurs insoutenables …

La franchise est un bon début de la part de cette femme. D'autre aurait menti sur ce point, mais il était très étonnant qu'une personne comme elle ne soit pas en mesure de se défendre par elle-même. Venir à Sunset Hill c'était comme se jeter dans la gueule du loup, aucun pied tendre ne vivait ici. La plupart sont des bandits en fugues qui souhaitent recommencer une nouvelle vie ou se faire à nouveau une réputation. Señor Galloway est une cible rêvée pour tous ces hommes qui aiment s'en prendre à des femmes et de les souiller au plus profond d'elle. Héléna en a vécu des choses et entendu tant d'histoire horrible que parfois des hauts le cœur la prenaient pendant un moment. Même les enfants en étaient leur cible, bien plus faible et pure, ce qui donnait à l'agresseur un pouvoir qu'il n'avait pas face à un adulte.

Une seule chose venait à l'esprit de la mexicaine face à ces personnes, c'est de les castrer sans aucune pitié, ce n'était guère une manière de penser pour une femme telle qu'elle, mais on ne pouvait penser autrement malheureusement. Elle ne pouvait accepter que l'on s'en prenne à un enfant et lui déchirer sans pitié son sourire et ces rêves pour les transformer en cauchemar jusqu'à la fin de leurs vies.

-Cela dit , vous avez raison, vous venez de me faire prendre conscience que je n'ai pas de plan pour me venger de cet homme ...si tant est que je le retrouve car de ce côté là , je n'ai aucune piste concrète....

- Je ne le crois pas, si vous êtes ici, c'est que vous avez une piste, faible certes, mais il faut l'exploiter et ne pas la laisser de côté au risque de perdre une information importante señora Galloway. Et je suppose que c'est pour cette raison que vous aviez demandée une audience privée avec le señor Baxter.

Pas la peine de chercher de midi à quatorze heures pour en arriver à cette conclusion qui sautait aux yeux. S'informer auprès de l'homme le plus populaire de cette ville et à qui rien ne passez sans qu'il n'en soit informé était un excellent début pour les recherches de cette dernière.

Héléna fut surprise par le geste de Lisa, elle lui prenait les mains dans un geste quasi désespéré la regardant droit dans les yeux en lui demandant de s'allier à elle. Voilà une proposition à laquelle, elle ne s'attendait guère, néanmoins, la mexicaine devait se douter que son interlocutrice a besoin d'une femme qui sait se défendre et de protéger ses arrières si besoin.

-Pardonnez moi si je vous paraît très volubile mais je ressens tant de similitudes entre nous...J'aimerais vous aider à vous venger de cet homme tout comme vous pourriez de votre côté m'aider à retrouver Silas.

La jeune femme la regarda un long moment sentant les mains fines et blanches de Lisa resserraient légèrement son étreinte comme pour affirmer ces dires. Il est vrai que toutes deux avaient un but en commun, se venger à n'importe quel prix.

-Héléna....l'homme qui vous a surnommé Pantéra a trouvé là un surnom très judicieux.
Vous êtes belle à damner il est vrai ! Et si vous êtes dangereuse comme vous le prétendez alors je vous propose ma douceur et ma détermination pour former une équipe qui fera trembler tout l'état. N'oublions pas que nous les femmes nous avons des arguments auxquels les hommes sont sensibles et qui nous ouvrent bien des portes...Servons nous en à bon escient cela va sans dire....


Elle soulevait un autre point intéressant. Les femmes savaient arriver à leur fin dès qu'elles désiraient ardemment quelque chose et il est vrai que leur duo risquerait de faire beaucoup parler d'elle à travers la ville et cette idée était en soi assez amusante.

- Votre proposition est fort intéressante señora Galloway. Je vous seconderai pour votre quête de vengeance et vous protégerez. Mais il vous faudra apprendre à vous défendre, je vous enseignerais cela, ne vous en faites guère.

Héléna lui sourit puis tourna la tête vers le Fils de Dieu et se signa à deux reprises pour se faire pardonner d'une telle conversation en ce lieu, mais elle n'avait guère eu le choix. Les murs ont des oreilles à Sunset Hill et une église comme lieu de rendez-vous était la meilleure solution qu'elle avait trouvée.

- Bien que nous nous connaissions peu, je retrouve en vous exactement la même douceur et bonté que ma mère. Je vous faits confiance et je vous servirais du mieux que je le peu. Je serais votre bras droit et je ferais mon possible pour retrouver cet homme qui vous a enlevé votre mère. Je vous en fais la promesse devant Dieu.

Héléna regarde la femme, l'air un peu triste et perdue.

- Il n'y a rien de pire en ce monde que d'arracher une mère à son enfant. Une mère est tout, elle est le pilier de notre vie, elle est celle qui nous a porté et permis de venir à la vie et je n'arrive pas à accepter ce que vos yeux d'enfants ont vu. Je sais ce que cela fait que d'assister à la mort d'êtres chers.

Héléna prit une profonde inspiration.

- En définitive, vous pouvez compter sur moi, mais je vous prierai s'il vous plaît de m'appeler Pantera, enfin en public. Seules, vous pouvez m'appeler Héléna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conversation en lieu Saint [PV : Lisa Galloway]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur tombeau d'un shinobi dans un lieu saint (feat. Kaiser Belzeth )
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sunset Hill :: Quartiers sud :: L'église-
Sauter vers: