Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Héléna Esperanza Velasquez [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héléna E. Velasquez

avatar

Messages : 102
Points XP : 24

MessageSujet: Héléna Esperanza Velasquez [Terminé]   Jeu 26 Jan - 21:41




WANTED

    Nom:Velasquez
    Prénom:Héléna Esperanza
    Surnom:Pantera
    Age: 24 ans
    Taille: 1m78
    Métier:Chasseuse de Prime et accepte parfois certains contrats du moins ceux qui lui paraissent réglo....
    Signes particuliers:Elle a un léger accent espagnole qui prends de l'importance lorsqu'elle s'emporte.
    Elle a également des manières très raffinés pour une Pistoleros, elle prend aussi soin de son apparence.
    Plus surprenant encore, à chaque fois que son colt rugit, elle laisse couler une larme sur son visage surtout si la balle touche son ennemi.
    Danse le flamenco pour se détendre.




Votre héros
Description physique:

Je vous demande pardon ? Je ne fais pas des manières monsieur. J'aime seulement être présentable.

Nul besoin d'épiloguer sur ce sujet pour dire qu'Héléna est une ravissante jeune femme. On peut se faire une idée de son caractère en prenant le temps de bien la regarder.

Une longue chevelure châtain foncé qui entoure un visage à l'ovale parfait, son regard marron clair en séduit plus d'un, mais peut donner également des frissons surtout lorsqu'on voit cette lueur de haine qui anime son âme et son cœur. Dur de comprendre pourquoi une femme porte un tel regard ce qui est bien dommage ma foi.

Sa silhouette fine, élancé et pleine de grâce vous rappel ces animaux dont on parle dans les livres ou dans les histoires que racontent les grands nomades. Ces animaux sauvages qui vivent dans des endroits où l'homme n'a pas encore posé le pied tellement la nature est la maîtresse de ces terres. La panthère, cet animal à la fois hypnotisant de par son regard profond, mais aussi de par sa manière de se déplacer, calme et patiente où on ne sait jamais le moment où elle décidera d'attaquer. Voilà comment on voit notre belle Héléna et voilà pourquoi on lui a donné ce surnom.

On n'est prêt à se damner pour une femme comme elle, beaucoup se trouverait chanceux que son regard se pose sur vous, que ses lèvres pulpeuse s'étirent en un sourire angélique. Mais pour une femme qu'on qualifie de panthère, n'est-il pas plus sage de se méfier ?

Sa manière de se vêtir reste simple, elle sait parfaitement se déplacer même avec une robe, tant qu'elle possède sur elle son épée et son colt, alors elle pourra parfaitement se défendre qu'importe la tenue qu'elle portera. Ce qui surprend parfois, car on se demande comment Héléna fait pour se battre malgré cette tenue qui, il faut bien l'avouer peut diminuer la liberté de ses mouvements. Mais cela ne lui pose pas de problème, elle a l'habitude.

Caractère:
Douce vengeance quand tu nous tiens, jamais tu nous délaisses, tout aussi puissant que l'amour, ton jugement est toujours aussi violent.

Et oui vous l'aurez compris. Cette femme est animée par un sentiment de vengeance profond. Nul n'a jamais vu son visage, mais tous le connaissent de par son nom qui évoque bien ce qu'il est. Celui qui séduit et qui trompe, celui qui n'est qu'illusion, celui en qui tous croyants évitent de prononcer son nom au risque de s'attirer le malheur. El Diablo. Prononcé ce nom et vous verrez dans le regard d'Héléna ce qu'il anime. Rien de bien bon, une lueur rare dans les yeux d'une femme qui pourtant rappel la noblesse dans son véritable état, dans ce qu'il devrait vraiment être.

Au fil du temps, Héléna a délaissé cette enfant fragile et qui croyait que tout le monde ne lui voulait que du bien, une grande naïveté. Aujourd'hui, vous croiserez une femme sûre d'elle, méfiante, sauvage, arrogante peut-être, voulant toujours avoir le dernier mot, mais qui malgré cela ne délaisse pas ces bonnes manières. Elle tient à la bienséance, sans les règles de courtoisie le monde ne s'en porterait que plus mal. La Desperado aux bonnes manières, cela aurait pu être un surnom qui lui irait, mais son physique et son caractère sauvage lui ont donné pour surnom Pantera.

Mais revenons au sujet du caractère, c'est une sacré femme ! Tous est d'accord à ce sujet, c'est une femme qui marque par sa personnalité bien trempé et surtout son caractère buté. Lorsqu'elle a un objectif en tête, rien ne la détourne de sa route, danger ou autre. Elle y est habituée et honnêtement plus rien ne lui fait peur mise à part le jugement de l’Éternel qui ne la loupera pas une fois qu'elle aura trépassé. On lui refusera peut-être même de passer les portes du Paradis. Qu'importe au moins, ce jour-là, elle aura obtenu ce qu'elle désirait.

Malgré sa froideur apparente, Héléna garde en elle, l'éducation qu'elle a reçue, c'est-à-dire, une femme chaleureuse et douce, mais attention, il faut le mériter. Elle a appris que respect et gentillesse doit être réciproque. Si on ne lui en donne pas, alors elle ne voit pas pourquoi elle devrait le faire. Ce genre de comportement lui amène souvent des ennuis, mais la plupart du temps, elle sait comment s'y prendre pour calmer l'impulsivité de la personne qui lui fait face. Le bon parlé et les bons mots arrivent toujours à calmer les ardeurs. Quoi que pour elle, cela n'a jamais fonctionné vraiment. Il lui faut un certain moment avant de se calmer ou bien une longue ballade à cheval.

Entre vous et moi, je me demande s'il sera aisé de dompter une femme aussi sauvage. A vous de le tenter.

Allez-vous l'aimer ou la détester ? Qu'importe, pour elle cela ne fat pas une grande différence.

Ce qu'elle sait, c'est que sa vie ne sera peut-être pas longue, elle a déjà un pied dans la tombe. Choisir cette vie n'apporte que des ennuies, mais lorsque le destin et la chance n'a pas était de votre côté autant mieux accorder votre confiance aux seules choses qui ne vous trahiront jamais. Vos armes, votre intelligence et votre persévérance.

Défaut(s) choisi(s): Méfiante : A force d'être trop méfiante, elle risque de passer à côté de quelque chose, une amitié qui pourrait s'avérer vraie et profonde. Ou bien autre chose.

Buté : A l'être trop, on fini par ne plus avoir la chance de sortir des ennuis.

Votre histoire:

Heureux est l’enfant naïf qui ne voit que le rêve et non l’illusion.

L'enfance, voilà bien un moment que Héléna n'aime pas trop se rappeler, car, elle sait que plus jamais elle ne le revivrait et le simple souvenir des siens lui déchirait le coeur. Elle tente alors de ne pas laisser son esprit voyager dans le passé pour lui épargner une souffrance qui aura beaucoup de mal à disparaître. Elle préfère nettement se souvenir de ce qui la maintient en vie aujourd'hui et l'empêche de mettre fin à sa vie.

Héléna Esperanza Velasquez a vu le jour dans un petit village du Mexique le 13 janvier 1846, fille de feu le Gouverneur Antonio Velasquez, la jeune femme était promise à un avenir radieux et sans point noir à l'horizon. Bien que l'idée de l'éducation d'une bonne fille de famille fut toujours un point de discussion plus ou moins animé avec son père, elle lui obéissait tout de même seulement si ce dernier lui permettait de pratiquer un art qui a toujours su attirer son attention, mais qui était plus de l'intérêt de la gente masculine.

Enfant, on vous laissait la liberté de faire ce que vous voulez tant que vous respectez certaines règles de bienséances, chose que Héléna a toujours porté dans son cœur. On peut avoir un côté garçon manqué, mais la bienséance est un point sur lequel il ne faut pas plaisanter avec elle. C'est la base de toute communication et de self-control, c'est ce qui permet de se sortir d'une situation plus ou moins délicate sans sortir les armes à tout bout de champ.

Donc, en ce temps-là, le Gouverneur avait hésité avant d'abdiquer à la demande de sa fille. L'homme acceptait absolument tout, mais cette demande le laissait néanmoins perplexe, cependant, Héléna a toujours été très convaincante trouvant toujours une raison à chacune des décisions parfois rocambolesque de sa fille. Petite certes, mais elle savait déjà ce qu'elle voulait. Enfant naïve, mais bien décidé à obtenir ce qu'elle voulait et dans ce cas précis avoir le droit d'apprendre l'escrime. Elle aimait l'équitation comme toute jeune fille de bonne famille, mais ce passe-temps étaient bien trop communs à son goût et Héléna aimait surprendre les gens de par ces choix peut-être pour changer la vision d'une bonne éducation pour ne pas que toutes les jeunes filles s'ennuient dans des loisirs qui pour certaines sont parfois tellement déprimants.

Son professeur d'escrime était un peu hésitant quant aux capacités de la petite demoiselle, cependant, elle démontra une facilité à mémoriser les mouvements rapidement et elle avait le don de se déplacer telle un félin qui marchait tranquillement dans les jungles sauvages. De l'hésitation, le professeur est passé maintenant à la détermination que cette petite fille pouvait devenir une prodige dans l'escrime. Il avait remarqué son côté buté et persévérant, certes, c'était des qualités importantes et utiles, mais qui pouvaient parfois porter préjudices.

Enfant désireuse de faire ce qu'elle voulait, elle restait néanmoins une petite fille rêveuse et naïve croyant que tous possédaient un cœur bon et compatissant ne voyant pas l'hypocrisie que certains étaient capables d'arborer comme un masque de théâtre. Elle ne se faisait que des illusions, car son père tenait à garder l'innocence et la pureté dans les yeux de sa fille lui cachant ces affaires, il détestait parler de cela lorsque que cette dernière se trouvait non-loin, seule sa femme connaissait les affaires qui préoccupaient parfois son mari.


L’adolescence est le seul temps où l’on est appris quelque chose
Marcel Proust

Ah... L'adolescence, le moment de tous les changements, le moment où l'avenir est décidé. La jeune fille de bonne famille n'a pas le droit de choisir ce que va devenir sa vie. Toutes ? Oh non ! Pas Héléna ! Encore aujourd'hui ce petit brin de femme savait ce qu'elle voulait et ce n'était pas courber l'échine à un homme dont elle ne connaissait absolument rien. Elle voulait ce petit piment d'un premier regard échangé, l'envie d'entendre la musique de son cœur battre la chamade, le désir de toujours voir celui qui ne veut pas quitter ses pensées. La plupart des jeunes filles toutes classes confondu rêvent de cela, malheureusement toutes n'ont pas la chance de voir ce rêve se concrétiser.

Ce fût le cas pour Héléna, son père a était séduit par les manières et la renommé d'un homme du nom d'Orlando Ramirez. Bien entendu, la jeune fille ne l'a vu qu'une ou deux fois pendant un bref moment et honnêtement, il est vrai que ce dernier était un homme charmant et bien fait de sa personne. La demoiselle aurait pu être facilement pris par la toile de cet homme si son instinct ne lui disait pas de se méfier de son apparence, ce dernier était bien trop parfait et Héléna n'était pas dupe, la perfection n'existe pas dans ce monde. On lui a toujours appris que l'être parfait se trouvait au-dessus de sa tête, le Bon Dieu, lui était la perfection incarnée, mais pas Orlando Ramirez.

Plus le temps passé et plus le dandy ne lâchait pas prise prétextant qu'il avait était conquit par la beauté de la fille du Gouverneur, mais n'y avait-il pas quelque chose de mystérieux là-dedans ? A moins que la jeune fille ne se faisait trop d'idées ? A moins que cette méfiance n'a vu le jour au moment où son père lui avait dit qu'elle était la promise d'un homme de bonne famille animant ainsi la colère de la jeune femme. Est-ce sa colère qui la rendait aveugle et qui lui disait de refuser chaque entrevue avec Orlando ?

Cela aurait pu être cela effectivement, malheureusement. Le destin toujours aussi farceur fut à présent un farceur bien sanglant et lugubre. Orlando s'est révélé être celui qu'on surnomme si horriblement « El Diablo », un Desperado fort redouté et qui trempait dans des affaires d'assassinats, de braquages sanglants et de toutes sortes de contrebandes.

Jamais Héléna n'oubliera ce soir où tout a basculé pour elle. Où sa vie fut détruite en l'espace de quelque heure d'horreur. Elle peut encore entendre le bruit des balles, les pleures de sa mère, les supplications de son père, alors qu'Héléna apeuré était caché dans sa chambre et pris la fuite grâce à sa vieille gouvernante qui a sacrifié sa vie pour elle. Elle en pleure encore aujourd'hui et fait des cauchemars tous les jours que Dieu fait.

Prenant un passage secret que son père avait spécialement conçu pour des cas urgent comme celui-ci. Héléna courait à en perdre haleine sentant son coeur se déchirer à chacun de ses pas. Une fois dehors, à l'extérieur du village, sabre dans sa main gauche, elle se retourna et vit la demeure de son père en feu. Des larmes roulèrent le long de ces joues, meurtris à cause du diable qui avait fait irruption dans la vie des siens, parfait créateur de mensonge et d'illusion, il avait su charmé grâce à une personnalité qui n'était pas la sienne, incarnation du mensonge.

A cet instant, elle se sentit happer sans violence sentant une main se poser sur sa bouche. Elle ne se laissa pas facilement faire se débattant comme une tigresse donnant un cou de coude à l'estomac.

- Doucement señorita..... Je suis là pour vous aider et non pour vous tuer. Le Gouverneur m'a engagé...

- Mon père ? Pourquoi et qui êtes-vous ?

- Pas maintenant. Nous devons partir d'ici... Je dois vous mettre en sécurité...

L'étranger monta sur son cheval offrant sa main à la jeune fille qui se trouvait toujours sur le sol, sabre en main. Héléna hésita un moment puis rangea le sabre dans sa ceinture et monta derrière le cavalier aux allures étranges, mais qui faisait naître un sentiment de confiance en la jeune fille.

Regardant une dernière fois la demeure en feu du Gouverneur, le cavalier donna ordre à son cheval de partir au galop, chaque pas l'éloignaient de son passé, mais la rapprochait d'un sentiment de vengeance qui naissait dans ses veines. Un objectif germa dans l'esprit de la noble, venger la mort de ses parents en tuant Orlando Ramirez alias El Diablo.

Ils galopèrent 3 jours durant, ne s'arrêtant que pour abreuver le cheval et dormir à la belle étoile. Dans ces moments, seul le silence était maître, Héléna encore sous le choc de son malheur et encore dans l'incompréhension totale. Pourquoi tuer sa famille ? Son père avait-il découvert le véritable visage de ce dandy ? Cela peut-être une possibilité. Mais son père qui s'est laissé charmer par ces manières et la fausse histoire de cet homme, comment a-t-il ouvert les yeux ? Était-ce à cause de la méfiance persistante de sa fille ? Voulait-il la rassurer sur son futur époux ?

Floue, tout était floue dans son esprit, elle ne comprenait plus rien s'apitoyant sur son sort, elle ne savait pas comment s'en sortir dorénavant. Le cavalier qui était resté avec jusqu'à présent avait décidé de sortir de son silence, quelque peu énervé par l'attitude si désespéré de la jeune demoiselle. Il se leva se dirigeant vers elle lui prenant le bras sans douceur et la releva d'un geste vif.

- Arrête donc ça señorita ! Ton père m'a menti en me disant que tu étais une battante !

- Lâchez-moi espèce de rustre ! dit-elle en se débattant avec rage.

L'homme se contenta de la regarder esquissant un sourire au coin de ses lèvres.

- Voilà ce que je veux voir ! La rage ! Y a pas à dire, elle te va bien !

Héléna fit de grands yeux, il voulait lui remonter le moral en lui faisant ressortir ce qu'elle terrait au fond elle.

- Si tu veux te venger ! Apprends donc à te débrouiller seule. Tu sais utiliser ton sabre c'est bien, mais apprends à tenir un colt et fait éclater ta vengeance señorita !

- Je ne sais pas comment m'en servir ?

- Tout s'apprend et si tu veux, je t'apprendrai ! Je fais pas mon boulot à moitié, on m'a payé pour te sauver et honnêtement je me sentirais mieux en abandonnant une femme qui sait utiliser un bon vieux colt pour faire éclater sa vérité.

Ce fût le début d'un long apprentissage, le vieux Spencer lui enseigna les bases lui disant comme il fallait faire pour ne jamais louper sa cible. Le secret d'une victoire était toujours de garder le contrôle de la situation, une seule hésitation et on était bon pour se faire prendre les mesure par le croque-mort.

Comme à son habitude, Héléna fût une élève appliqué, chaque seconde qui passait, faisait germer davantage la graine de la vengeance. Non, elle ne pouvait pas vivre tranquillement en sachant qu'El Diablo se vautrait tranquillement quelque part, whisky dans une main et un cigare dans l'autre en jubilant d'avoir tué un gouverneur.

Elle n'avait que 17 ans, à cet âge là, on est censé se préparer pour se rendre à un bal ou bien songer à ce que serait sa vie une fois qu'on lui aura passé la bague doigt. Mais tous ses rêves ont été détruits par le Diable. Il était temps pour elle de faire rugir son colt et sa lame pour faire couler le sang de celui qui n'est qu'illusion et mensonge.


Les larmes du passé fécondent l’avenir
Alfred de Musset

L'or, il n'y a que l'or qui compte à présent. Les chercheurs se font de plus en plus présents, la fièvre est si grande qu'elle fait germer la folie. Combien de fois, on entend que certain se font tuer pour avoir trouvé de l'or. L'arme peut être brandie par un ami, un frère, un cousin, un voleur....Oui l'or n'est que l'outil du Diable, l'or rend la vie moins dure, mais il est parfois maudit par le sang qui coule en son nom.

Héléna savait que l'or ne faisait pas tout. L'or n'était que passager, on le dépensait si vite pour se retrouver à nouveau sans rien. Le plus beau des trésors, c'est ce qui est infinis, une chose que l'on ne peut toucher, ni voir, mais qu'on peut sentir, l'amour des siens en toutes circonstances. Un souvenir qui fait naître un sourire sur nos lèvres, le rire d'un enfant que l'on taquine, le premier cri d'un bébé qui voit le jour. Voilà les plus beaux trésors, mais on ne s'en rend compte qu'une fois qu'on les a perdus et c'est fort malheureux.

Chevauchant sous un soleil brûlant, ne connaissant pas sa destination exact, la jeune femme se contentait de suivre son instinct. Son cheval, aussi noir que ses souvenirs, Fuego, elle a nommé ainsi, car ce cheval était la représentation de sa haine, même si ce dernier malgré son nom avait un caractère plutôt doux, mais il n'obéissait qu'à Héléna allait savoir pourquoi, personne n'avait pu le monter. Un étalon comme on en croisait peu, normalement désireux de retrouver sa liberté, ce dernier s'était laissé séduire par la jeune femme. Hommes ou animaux, peu résisté à Héléna.

Combien de temps errait-elle ainsi à la recherche de celui qui a détruit sa vie ? 7 ans, 7 années d'errance et toujours rien, tout ce qui lui parvenait c'était les mauvais coups d'El Diablo, il sévissait encore et on ne l'arrêtera que lorsqu'il aura une balle logée en plein cœur. Bientôt, elle lui donnera une place de choix à côté du Diable et peut-être elle aussi succombera à ce combat.

Pantera, c'est ainsi qu'on l'avait surnommé, son vrai nom est à présent oublié, seuls ceux qui méritent sa confiance le connaîtront, mais là, c'est un sacré travail pour mériter la confiance de cette fleur du Mexique.

Que va lui réservait son avenir ? Va-t-elle enfin trouver ce qu'elle cherche ? Va-t-on réussir à la calmer dans cette envie de vengeance inassouvie ? La vengeance est un venin dur à faire disparaître, mais malgré cela, la jeune femme garde en elle, ce que lui a appris son père.


Nul ne sait ce que l'avenir nous réserve.........

- Allons-y Fuego.... Une autre aventure nous attends.......Puisse Dieu me pardonner mes actes lorsque je trépasserais...

Héléna laisse son cheval la guider à travers ces nouvelles terres. Pourquoi a-t-elle choisi de venir en ces lieux troubles et baignés par le sang et où les chercheurs d'or ont élu domicile ? El diablo était peut-être un assassin sans foi ni loi, mais il ne crachait pas sur un bon magot ou bien pour extorquer de pauvres gens dépourvu de raison lorsqu'on leur promets la fortune au bout. Là où il y a de l'or, il y a forcément El Diablo et ces magouilles.


Quêtes et
concours...
Vos caractéristiques :
  • Force: 2
  • Dextérité: 2
  • Agilité: 2
  • Perception: 2


Vos talents : Agilité du félin et Rapidité du serpent

Vos armes: Sabre et colt



Dernières
questions...


"Catherine Zeta Jones" ----> "Héléna Esperanza Velasquez"


Avez-vous des liens avec les personnages présents ?Non

classe de personnage désirée ?Pistoleros

Avez-vous trouvé les mots de passe ?

Vitesse d'écriture ?Cela dépends de mon inspiration, il arrive que ma muse me fait défaut, mais je dirais que mes réponses sont plus ou moins rapides.

Premier compte ? : Oui

Qui vous a fait découvrir ce forum ? L’Esprit de l'Ouest







Dernière édition par Héléna E. Velasquez le Ven 27 Jan - 20:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héléna E. Velasquez

avatar

Messages : 102
Points XP : 24

MessageSujet: Re: Héléna Esperanza Velasquez [Terminé]   Ven 27 Jan - 17:02

Après vérification et relecture (désolé s'il reste des fautes ^^") Je suis en mesure de dire que ma fiche est terminée. Je vous souhaite bonne lecture Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'esprit de l'Ouest
Conteur
avatar

Messages : 1067
Points XP : 73

MessageSujet: Re: Héléna Esperanza Velasquez [Terminé]   Ven 27 Jan - 20:34

*a oublié de prendre sa pelle, va devoir être gentil... Enfile son beau costume d'esprit de l'Ouest*


Hé ouais, il reste quelques fautes ^^ mais bon, elles ne piquent pas les yeux et se diluent dans un long récit (Fais gaffe aux répétitions, elles alourdissent tes propos ^^').

Donc rien à redire à la fiche, si ce n'est une précision portant un peu sur ton personnage actuellement...

Je veux dire, elle veut se venger d'elle Diablo et erre,ok. Mais pourquoi a-t-elle traversée la frontière (si elle l'a fait) ? Qu'est ce qui la pousse à croire qu'El Diablo est aux Etats Unis et plus précisément à Sunset Hill? A-t-elle une piste ? A-t-elle retrouvé un ancien de sa bande ou l'or attire peut-être El diablo par ici?

Après soit, elle peut se fier à son instinct mais sa traque peut-encore durer longtemps... A moins qu'elle ne la fasse durer inconsciemment par peur de ne plus avoir de but pour vivre une foi qu'elle aura eu sa vengeance...

Donc Yep, une ou deux lignes pour comprendre un peu sa psychologie dans cete traque ne serait pas de trop ^^

Mis à part ça, bienvenue sur Despérados, le jeu où les pieds tendres ne font pas de vieux os ! (houla, très en forme moi ce soir U-U')
Ton personnage est intéressant, a une psychologie bien à lui et sors du lot, de quoi faire une très bonne héroïne ^^
Il y a deux quêtes disponibles en ce moment, un event où tu peux également t'inscrire et deux sujets libres en cours si tu veux commencer à rp ^^

Si tu as des questions sur l'univers ou autre, ben, toujours fidèle au poste !

Je te souhaite pleins d'aventures palpitantes sur nos terres senorita !

Je te colorie pendant que tu mets ton rajout ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héléna E. Velasquez

avatar

Messages : 102
Points XP : 24

MessageSujet: Re: Héléna Esperanza Velasquez [Terminé]   Ven 27 Jan - 20:44

Autant pour moi, je pensais avoir été clair sur la présentation d'El Diablo et ces penchants Embarassed

Voici le paragraphe ajouté en espérant qu'il est à ta convenance :

Citation :
Héléna laisse son cheval la guider à travers ces nouvelles terres. Pourquoi a-t-elle choisi de venir en ces lieux troubles et baignés par le sang et où les chercheurs d'or ont élu domicile ? El diablo était peut-être un assassin sans foi ni loi, mais il ne crachait pas sur un bon magot ou bien pour extorquer de pauvres gens dépourvu de raison lorsqu'on leur promets la fortune au bout. Là où il y a de l'or, il y a forcément El Diablo et ces magouilles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'esprit de l'Ouest
Conteur
avatar

Messages : 1067
Points XP : 73

MessageSujet: Re: Héléna Esperanza Velasquez [Terminé]   Ven 27 Jan - 21:05

Ah bah là, c'est beaucoup plus clair, merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Héléna Esperanza Velasquez [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Héléna Esperanza Velasquez [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières de l'Arizona :: Le sanctuaire des héros :: Présentation de votre héros :: Personnages validés-
Sauter vers: