Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'esprit de l'Ouest
Conteur
avatar

Messages : 1067
Points XP : 73

MessageSujet: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Dim 16 Mar - 21:07

San Fernando, un petit village mexicain parmi tant d'autres avec ses  maisons blanches comme la chaux, son puits, sa cantina locale, ses habitants qui font la sieste sous le doux soleil mexicain, uniquement protégé par leurs sombreros.

La particularité de ce village était d'être situé près de la frontière. On y trouvait souvent des bandits venus se mettre au vert quelques temps, histoire que les autorités leur lâche un peu la grappe.
Malgré cette population d'indésirable, la vie ici était paisible excepté les quelques plaisanteries des desperados contre les locaux. Ici, il n'y avait rien à voler, l'argent était de l'autre côté de la frontière et chacun le savait.

Cette aire de repos, cette vie paisible, beaucoup aurait pu s'y complaire, beaucoup, oui, mais peut-être pas tous les membres de la bande d'El Sombrero.

- Marre de bouffer  du chili toute la journée. La vie de rêve ! C'est ça que tu nous a promis ! El sombrero, combien de temps, on va rester dans ce village pourri ?!?

Chico, l'un des frères rescapés, venaient de faire voler son assiette de fayots. Son regard noir se dressait contre le chef de son gang en même temps qu'il s'était levé.
El Sombrero, toujours placide jouait aux cartes avec la Lame.

Après l'attaque de la ferme des Mac Harris, la bande s'était réfugiée à St Fernando. En plus du massacre de la famille de fermier, il avaient tué deux autres personnes dont un soldat de l'union. La carcasse imposante d'El Sombrero se mit à bouger pendant que ses yeux quittèrent ses cartes.

- Tou te rassois Chico. On retournera là-bas le moment venou.

Sans quitter ses cartes, la Lame renchérit.

- Et il nous manque encore un homme. On repartira pas sans être 5...

Chico ravala sa fierté en même temps que sa salive. Il ramassa la chaise qu'il avait fait tomber dans son élan et la replanta fermement sur le sol. Ca faisait déjà un mois qu'ils étaient coincés ici. Ils avaient trouvés une recrue mais les porte-flingue habiles n'étaient pas légions dans le coin...

La porte de la cantina grinça, un homme blond à la face de craie pénétra, haletant, le sourire aux lèvres.

- Hey Boss, je crois que j'ai trouvé quelqu'un...

C'était Gary, la nouvelle recrue d'El Sombrero, un blanc qui avait eu quelques démêlés avec la justice. Comme beaucoup il s'était mis au vert ici et tentait de trouver une équipe. Sa dextérité lui avait permis de se faire repérer par El Sombrero.

Le trio posa les yeux vers lui, autant curieux que surpris que le blondinet aie trouvé un flingueur aussi rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'esprit de l'Ouest
Conteur
avatar

Messages : 1067
Points XP : 73

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mer 16 Avr - 20:22

[Accroche n°2, si ça peut vous aider...]

Pendant ce temps, à l'extérieur...

Le village de Fernando était bercé par le doux soleil de printemps et par la brise faîche d'un vent d'ouest. Qui plus est, c'était l'heure de la sieste, les rues aux murs blancs étaient désertes, seules quelques personnes s'épanchait nonchalamment le long de certaines maisons en chassant parfois les mouches d'une main revêche.

Pour seul mouvement, deux hommes venaient d'entrer dans la cantina et mis à part ça, seul un chien traînait lourdement sa carcasse d'un bout de la rue à l'autre. L'effort semblait lui avoir coûté et le voilà qu'il se met à l'ombre du puits central du village pour gagner un peu de fraîcheur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tequila Jo

avatar

Messages : 302
Points XP : 14

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mer 16 Juil - 15:44

Le grincement d'une porte, le bruit régulier d'éperons claquant sur le sol.
Une silhouette fine et élancée sur le pas de la porte, vêtue d'une simple poncho et d'un large sombrero lui cachant le visage.
La silhouette s'avance vers le petit groupe d'hommes et Chico éclate de rire en levant son verre comme pour trinquer avec la face de craie.

- Ha, ha ! Vraiment Gary tu fais fort ! Tu crois vraiment qu'on va travailler avec une pisseuse ? Par contre, elle peut être utile à autre chose...


Un geste vif, un éclair et une détonation qui traverse la cantina.
Le verre de Chico a été pulvérisé entre ses doigts.
Une fumée blanche et une odeur de poudre atteste du tireur. Joanna fait tourner son revolver autour de son index avant de le ranger dans son étui.
Les sourcils froncées, elles s'adressent aux deux autres:

- Yé souis Tequila Jo et vous trouverez pas meilleur tireur ici que moi. Yé fait quelques casses à Sunset.

El sombrero posa son jeu de cartes, sa main caressa sa barbe:

- Oui, yé entendou parler de toi. Yé t'imaginais plous... plous baraqué. Tou en pense quoi la Lame ?

L'anorexique souria, son regard d'acier contemplai la belle.

- Je crois qu'elle fera largement l'affaire...

Chico ne bougea pas. Il était contrarié, certes, mais en même temps, cela voulait dire qu'ils allaient enfin quitter ce bled pourri. Il faudra juste ravaler sa fierté macho...

Un paysan mexicain tout de blanc vêtu entra en courant dans la cantina. Il semblait affolé, comme les oiseaux à la veille d'un orage.

- Senor El Sombrero. Il y a deux personnes qui vous cherchent dans la rue.

Chico cracha par terre et remis son ceinturon sur sa hanche. El Sombrero leva sa masse et rechargea son fusil.

- Un soldat dis tou... Tequila Jo, t'es engagé, on va tout de souite voir si tou fait l'affaire...


La lame prit ses couteaux, ouvrit la fenêtre qui se trouvait à l'opposé de la porte pour s'y glisser. Sans doute voulait-il prendre la menace à revers. tequila se mordit la lèvre inférieure.
Elle avait rencontré Margaret et Lin sur le chemin menant à St Fernando. Elle avait trouvé assez d'or pour racheter sa ferme et n'avait plus l'utilité de continuer à Sunset. Elle avait en plus l'impression que Francis l'évitait.
Lin et Maggie avait une toute autre raison de se rendre à la frontière. Ils lui avaient raconté le massacre de la ferme et l'idée de vengeance qui leur traversaient l'esprit.
A San Fernando, ils voulaient provoquer en duel le groupe. Aveuglés par la colère, ils ne voyaient pas qu'elle les pousserait vers une mort certaine.
Tequila comprenait leurs raisons, mais voyait également que leur plan mûrement réfléchi les conduiraient dans la tombe.
Elle leur proposa une autre solution. Si El sombrero cherchait des hommes, elle pouvait toujours se proposer. Au moins comme ça, elle pourrait leur dire de combien d'hommes il faudrait se méfier. Elle leur avait bien dit que pour sa part, elle ne prendrait aucun risque. Elle avait son or et espérait bien en profiter...

Gary, Chico, El sombrero et Tequila sortirent par la porte pour faire face au danger. El Sombrero restait légèrement en retrait derrière ses "hommes" pour faire face à la menace...
Discrètement, Joanna montra 4 doigts. Espérons qu'ils comprennent et surtout qu'ils savent compter...

______________
[Ha bordel, ça va me manquer de ne plus écrire ici  Sad ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lin Jiang Fen

avatar

Messages : 63
Points XP : 58

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mer 16 Juil - 20:53

Jiang ne s'était certainement pas laissé abattre par les paroles de Margaret. Ainsi donc elle était la seule à pouvoir poursuivre el sombrero car elle était la seule à avoir souffert de la main de gens comme ça dans son passé ? Bullshit, c'était hors de question pour le jeune soldat qui faisait encore régulièrement des cauchemars, revoyant sans cesse les Mac Harris calcinés malgré la promesse qu'il leur avait faite. Les deux petites bouilles pleine de vie de leurs enfants maintenant brûlées, lui même cloué à sa propre maison d'une manière blasphématoire... Ce jour là, Jiang avait vu le mal et ce dernier l'avait marqué à vie.

Sauf que Jiang ne voulait pas laisser le mal triompher, pas plus que Margaret et même si Jiang souhaitait la vengeance plus encore que la justice, il ne comptait pas se dérober à son devoir en tant que soldat, mais aussi en tant qu'homme. Le jeune soldat avait donc suivit Margaret malgré son refus et quand elle s'était retournée une nouvelle fois pour lui dire de rentrer chez lui, il avait fini par lui dire que la seule manière qu'elle avait de le retenir serait de le tuer, là, comme un chien au milieu du désert, comme El Sombrero l'aurait tué s'il en avait eu l'occasion en fait.

Mais Margaret n'était pas El sombrero, pas plus que Jiang. Il put donc lui forcer la main ainsi et continuer la route avec elle, jusque par delà la frontière. Secrètement, Jiang redoutait de franchir le Rio Grande : il était en permission mais sortir du territoire des USA était une désertion, il était bon pour le bagne si ça se savait... C'était bien une des raisons qui avait poussé le jeune asiatique à se munir d'un foulard et à adopter une tenue civile... Ca et le fait que l'armée n'avait rien à faire dans une vendetta entre pistoleros.

La marche avait donc été longue, heureusement ils avaient croisé des alliés sur la route... Le visage familier de Tequila Jo avait fait sourire Jiang, sourire et rougir un peu comme d'habitude, mais ce fut surtout sa proposition de les aider qui le toucha au plus profond de son cœur. Il devait bien reconnaître qu'ils n'allaient pas gagnants à cet affrontement et une main de plus ne serait pas du luxe quand bien même cette jeune femme ne comptait pas sortir son revolver au cours de la bagarre (ce que Jiang comprenait parfaitement, lui même s'il pouvait éviter d'avoir à se battre, il aurait préféré... Et puis après tout ce n'était pas sa guerre à elle.

Une fois au village, Jiang aurait quand même eu à redire à l'approche de Margaret... Approcher du bar comme ça à découvert ? Vraiment ? Bon Jiang marchait à ses côtés car il n'allait pas la laisser seule... Mais quand même dans le genre idée ultra risquée on ne pouvait pas faire mieux se disait-il... Mais qu'à cela ne tienne, Jiang était prêt ce coup là : il avait repéré un couvert juste à sa gauche et il était armé jusqu'aux dents car en plus de son fidèle revolver, Jiang s'était dégoté une Winchester à levier tout nouveau modèle... Beaucoup plus de patate cette fois-ci, et également un fusil de chasse à canons sciés pour la courte portée. Deux coups seulement avec un chargement à poudre noire... Mais il transformerait en steak haché quiconque se rapprochait un peu trop près !

Conscient d'être une véritable armurerie sur pattes, le jeune homme avançait confiant.... Confiant car il savait que même s'ils ne gagnaient pas, il n'aurait plus jamais à s'en soucier après. Cette fois-ci il n'y aurait pas de coup de semonce, pas de quartier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margaret Foster

avatar

Messages : 189
Points XP : 4

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Dim 20 Juil - 17:25

A San Fernando, on n'aimait pas beaucoup les étrangers. Pourtant, personne ne vint chercher les noises aux deux pistoleros qui progressaient lentement dans la ville. Les derniers mexicains qui traînaient dans les rues se terraient plutôt discrètement derrière les murs, feignant de ne pas avoir été aperçus. Des volets de bois sec claquèrent, un silence de mort régnait dans la ville. Sans doute les armes visibles aux ceinturons de Jiang et Margaret faisaient bien comprendre qu'ils sauraient répondre à toute offensive, peut-être même leur destination finale avait quelque chose à voir avec cette retenue de la part des petits téméraires à leur souhaiter la bienvenue sous une pluie de plomb.
La cantina où se cachait El Sombrero et sa bande. D’une manière ou d’une autre, le peuple mexicain devait sentir qu’il allait y avoir du grabuge, et qu’il ne valait mieux pas être pris à témoin quand les canons commenceraient à tonner.

Grâce à Tequila, débusquer la cachette d’El Sombrero s’était avéré plus aisé que prévu. Mais lorsque la porte de la cantina grinça pour laisser entrevoir le groupe, l’ombre du hors-la-loi grandissant tout à l’arrière, l’ambiance prit un ton plus grave. Rien n’avait encore commencé, et pourtant on pouvait déjà sentir l’odeur âcre du sang et de la poudre.

L'air était sec et brulant, mais pas plus que cette rage qui grondait au fond du cœur de Margaret. Elle rabattit le foulard qui masquait son visage et prit une profonde inspiration. Cette fois, il n’y aurait pas de deuxième chance. La jeune femme n’arrivait pas en terrain conquis, certes, l’échec cuisant qu’ils avaient encaissé l’hiver dernier ayant tôt fait de rabattre son égo. Il y avait toutefois cette angoissante lueur qui brillait dans ses yeux. Son regard était de ceux qu’arboraient les combattants résignés à accomplir leur mission quel qu’en soit le prix, lui ôtant presque son côté humain.
Il n’y aurait pas d’autres alternatives. Ce serait ou lui, ou elle qui repartirait les pieds devant.

Ils étaient quatre, Tequila incluse. Pourtant le nombre qu’elle leur avait communiqué indiquait qu’un autre se cachait forcément quelque part. Il allait falloir redoubler de vigilance s’ils voulaient rester en vie suffisamment longtemps pour mettre El Sombrero hors d’état de nuire une bonne fois pour toutes. Ils étaient clairement en surnombre, et si Margaret voulait accomplir ce pourquoi elle était venue, il allait falloir accomplir quelque chose qu’elle n’avait encore jamais réussi à faire de puis de longues années… faire confiance à ses deux acolytes.

Une goutte de sueur dévala sa tempe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tequila Jo

avatar

Messages : 302
Points XP : 14

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mar 22 Juil - 9:24

Despérados, un monde où les conflits se règlent au bout d'un colt. Un monde où les utopistes ne faisaient pas long feu. Et pourtant, c'était bien pour la lutte d'un idéal que Margaret et Lin se battait aujourd'hui. La justice, valeur lointaine et abstraite pour certains, prenait ici toute sa consistance: un crime aussi odieux que celui commis par la bande d'El Sombrero ne pouvait pas rester impuni.... Quelque en soit les conséquences...

Bien que les prenant pour des fous, Tequila avait néanmoins de l'admiration pour ces deux là. Sans doute allait-il mourir aujourd'hui, mais au moins, ils se seraient battus pour leur valeurs. Tequila éprouva un peu de honte et de culpabilité, de celle que ressente les villageois lorsqu'un étranger tente de rétablir la justice dans leur patelin abandonné.  

Sous un soleil de plomb, dans les rues désertées de San Fernando, deux groupes se faisaient face. Le vent chaud du sud souffla entre eux et déplaça un peu de poussière et une boule de paille. Le plomb n'allait pas tarder à voler lui aussi.

Les yeux de Chico s'écarquillèrent:

- Mais... Mais... Vous étiez morts ?!?

Il se signa. Des revenants, voilà à quoi il pensait. Pourtant, ils étaient bien là, droits dans leurs bottes et prêt à en découdre.

El Sombrero eut un sourire mauvais, le visage voilé par l'ombre de son chapeau, sa voix puissante harangua les justiciers...

- Ben tou vois Chico, apparemment on a pas fini le travail... Hé bien qu'y a-t-il ? La dernière fois ne vous a pas souffit ? A moins que vous voulez rejoindre notre bande ?


Le rire gras d'El Sombrero retentit sur les murs en même temps que celui de Gary et de Chico.

Tequila restait de marbre. Les bandits étaient confiants, mauvais signe ça... Elle attendait la réponse de ses amis. C'était leur dernière chance de faire machine arrière avant que la poudre ne parle...

Et pour le moment, pas de trace de la Lame...

_________________________

[Je pars en vacances, road trip, je ne sais pas quand j'aurais accès au net la prochaine fois. Bisous les choux]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lin Jiang Fen

avatar

Messages : 63
Points XP : 58

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mer 23 Juil - 12:44

Cette fois-ci, Jiang était allé au combat déterminé à ne pas se faire rouler : il n'allait certainement pas tirer le dernier comme la dernière fois, les circonstances n'étaient pas les mêmes, il n'était pas un justicier essayant de faire régner la justice et l'ordre, il était un pistolero ici pour prendre sa vengeance.
Jiang fixa longuement l'homme qui était son objectif : El sombrero, mort ou vif, il le ramènerait de l'autre côté de la frontière et même s'il préférait vivant que mort, lui tirer dessus procurerait toujours un immense plaisir. Avant que la poudre ne commença à parler, Jiang avait repéré une charrette juste à côté. A priori il y avait suffisamment de bois pour servir de couverture efficace, il s'y précipiterait dès que ça commencerait à tirer.
Lorsque le sombrero se fendit d'un rire franc, Jiang vit un immense sourire se dessiner sur ses lèvres.

- Rira bien qui rira le dernier...
Se dit-il en l'imaginant moins souriant le jour où on lui passerait la corde au cou... Ce jour arriverait, forcément, ce n'était pas possible autrement car même s'ils échouaient aujourd'hui, un autre prendrait leur place, un autre moins stupide qu'aux deux et qui n'irait pas se planter en plein milieu de la rue pour attendre un groupe deux fois supérieur en nombre... Jiang n'avait pas commenté le plan de Margaret mais c'était une idée aussi stupide qu'elle l'avait été la première fois, même si Tequila était dans leur camp... C'était certainement une chose qui distinguait Jiang de Margaret, malgré les boutons de jeunesse qui perçaient de temps en temps sur son visage, il se sentait plus raisonnable que cette demoiselle et plus à même de suivre le dicton "la fin justifie les moyens". Peut-être que cela le rendait moins honorable, mais il vivrait sûrement plus longtemps... Ou pas car ce n'était pas très bien partit là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margaret Foster

avatar

Messages : 189
Points XP : 4

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mer 23 Juil - 18:35

La tension était mesurable entre ces deux camps qui s’observaient sans mot dire pendant de longues minutes. Une attitude de tireurs expérimentés au-dessus desquels planait l’ombre de la mort. L’éclat de rire du meneur fit froncer les sourcils de Margaret. C’était un rire qui la ramenait en arrière, face à ses plus terribles souvenirs. Ceux de l’hiver dernier, certes, mais aussi ceux de ses plus jeunes années où elle avait été forcée de reconnaître la cruauté et l’injustice de la vie. Des grands gaillards plus cortiqués qu’ils ne le laissaient croire, il y en avait un certain lot dans le grand Ouest, toutefois, c’était la première fois qu’elle faisait face à un adversaire de cette envergure.

Elle adressa un regard furtif à Tequila, comme si elle cherchait un point de repère. Toutefois la mexicaine ne semblait pas plus rassurée qu’elle. Margaret avait beau paraître de marbre, tout au fond d’elle, la peur n’était pas exclue. L’espace d’une fraction de seconde elle ne réalisa pas qu’elle s’apprêtait à vivre un nouveau cauchemar. Un arrière-goût de ce qu’elle avait ressenti le jour où elle avait retrouvé sa famille dans un bain de sang refaisait désagréablement surface. Elle serra les poings. Quoi qu’il advienne, elle devait combattre jusqu’au bout. C’était aujourd’hui sinon jamais.

Son regard s’assombrit, sa respiration devint plus profonde. Soudain elle dégaina sa carabine pour l’avoir bien à portée de main, et sa voix s’éleva soudain. Elle n’avait jamais été aussi claire et présente qu’auparavant :


"Tu es en état d’arrestation, El Sombrero."

Elle savait pertinemment que ni lui ni sa bande ne se rendraient gentiment les mains en l’air, mais au moins elle avait le mérite de garder la tête haute, sous l’étendard de ses principes. Dans son regard, le même flegme, dans son cœur, la même détermination. Elle scrutait le groupe de mexicains avec attention, prête à riposter à toute offensive, espérant que Tequila et Jiang sauraient faire preuve du même répondant lorsque les choses tourneraient mal.

"Vous êtes tous en état d’arrestation !" renchérit-elle en armant sa carabine, canon pointé sur le groupe de desperados. Un seul faux mouvement, un seul... et elle n'hésiterait pas à ouvrir le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tequila Jo

avatar

Messages : 302
Points XP : 14

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mer 6 Aoû - 10:41

Tequila avait définitivement classée Margaret et Jiang dans les personnes ayant une araignée au plafond bien qu'elle puisse comprendre leur envie de justice.

Aucun des d'eux ne recula. Ils rétorquèrent même à El Sombrero, Margaret le déclarant comme en état d'arrestation. Joanna avait peur pour ses deux collègues, on se dirigeait vers un bain de sang en bonne et du forme.

El sombrero cracha au sol, il avait arrêté de rire:

- Alors viens me chercher fillette, si tu en es capable...

D'un geste vif, il prit en main sa carabine et commença à tirer vers Margaret avant de s'élancer derrière un tonneau.

Tout au moins aussi rapide qu'El sombrero, Tequila dégaina pour faire siffler une balle au-dessus des têtes des justiciers. Elle se cacha ensuite derrière les pierres du puits du village. Elle ne voyait toujours pas la Lame agir.

Sûr de leur victoire, Gary et Chico restèrent sur place pour envoyer eux aussi leurs pruneaux. Chico avait pris en grippe le chinois, tandis que Gary tirait ostensiblement sur Margaret.

Autour d'eux, des yeux craintifs regardait le duel se dérouler derrière leurs volets. voilà bien longtemps qu'il n'y avait pas eu de règlement de compte à San Fernando...

______________
[Dé 1 El sombrero
Dé 2 Chico
Dé 3 Gary]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La main du destin

avatar

Messages : 227
Points XP : 99

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mer 6 Aoû - 10:41

Le membre 'Tequila Jo' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé' :

#3 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'esprit de l'Ouest
Conteur
avatar

Messages : 1067
Points XP : 73

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mer 6 Aoû - 11:54

Ainsi la folie des hommes continuait sa course à travers le désert âpre de San Fernando tandsi qu'un aigle passa devant le soleil.

Ainsi était l'Esprit de l'Ouest qui rappelait aux joueurs de cette quête les caractéristiques de leurs ennemis:

El sombrero et sa bande:
 

Et tandis que la poudre parlait pour répandre sur le sol le sang des hommes, La lame avançait vers sa prochaine cible. Ainsi Lin devra jeter un second dé pour savoir s'il perçoit la présence de la Lame malgré son agilité.
____________________
[Si ton jet de perception est égal ou supérieur à celui de la Lame, tu pourras rispoter contre lui. Ci-dessous, son jet d'agilité]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La main du destin

avatar

Messages : 227
Points XP : 99

MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   Mer 6 Aoû - 11:54

Le membre 'L'esprit de l'Ouest' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête: El Sombrero, la vengeance est un plat qui se mange épicé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Ouest sauvage :: Sous d'autres cieux :: Frontière mexicaine-
Sauter vers: