Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les grandes missions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Octave Tavstyle

avatar

Messages : 165
Points XP : 59

MessageSujet: Les grandes missions   Mer 29 Jan - 14:46

C’était l’hiver bien humide. On avait pas forcement l’habitude de voir ce type de froid dans cette région. Par habitude, de ce que les bruits qui couraient, c’était plutôt sec. Octave voulait revenir dans le coin ou la dernière fois il n’y avait personne., après avoir croisé un polak dont il lui avait qu’il s’appelait jack. Quand il repensait à cela, il se demandait si il allait le recroisé un jour ou l’autre. Aujourd’hui,il se dirigeait vers un ranch précis. Toujours dans l’idée de trouver du taf. Des clients potentiels qui pourraient lui faire payer son steak. Pas si longtemps que cela, il avait fait des choix qui n’était pas forcement l’idéal, il aurait pu aider le chinois et la garçon manqué à tuer ceux qui avait kidnapper la propriété d’un paysan. En vain. Bienvenu dans la région lui diront surement les esprits indiens. Mais pour le moment, Octave voulait avoir plus de renseignement sur qui tuer, kidnappé, pourchassé pour le compte de qui. Quels sont les clans qui respect autrui ou pas. Ca y est, Octave se trouve devant le ranch, personne dehors. Il laissa son cheval assez éloigné pour éviter tout conflit contre un autre cheval. Il resta pointé devant l’allée en terre qui l’indiqua au bout la porte principal

Il y a quelqu’un ?


Dans un premier temps personne, Octave décida d’attendre quelques instants observant comment était foutu le décor du ranch. Et retenta d’interpeller un pseudo employé ou un propriétaire, par meilleur chance.

Il y a quelqu’un ?

_________________
Tu peux croire ce que tu veux l'ami. Mais je te jure, il vaut mieux voir arriver l'ennemi au soleil couchant qu'en journée. parce qu'on peut voir son ombre de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Baxter

avatar

Messages : 66
Points XP : 48

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Jeu 30 Jan - 21:18

Qu'il faisait froid ce jour là dehors... Et bien sûr c'est le vieux Grigby qu'on envoyait couper du bois pour réchauffer la maison des maîtres. Comme si ça les amusait de voir les lèvres du vieil homme noir devenir violettes. Rha et voilà son dos qui lui refaisait mal... Remarque tous les jeunes étaient partis en ville. A croire que le bar de Leroy allait recevoir une énième bagarre générale.

Une voix. Le vieillard se tourne pour voir un homme à l'entrée du ranch. Un jeune qu'il ne connaissait pas. Qu'est-ce qu'il pouvait foutre là ce galopiot ? Encore un type qui voulait parler affaire avec Baxter ou simplement quémander du travail. La main sur la hanche le vieux Grisby dont la calvitie et les cheveux blancs annonçait le grand âge s'avançait vers le jeune.

Voilà qu'il répétait son appel.

- Voilà, voilà j'arrive... C'est qu'faut pas être pressé à mon âge... Kike tu fais là gamin ? Tu cherches du travail ?


Les yeux noirs de l'homme calculait l'accoutrement et l'arme du jeune homme. S'il savait se servir de ce qui pendait à la ceinture, sûr que Baxter l'embaucherait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octave Tavstyle

avatar

Messages : 165
Points XP : 59

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Ven 31 Jan - 14:06

Un type d’un certain âge se présentait à lui, de couleur noir qui e a vécu des services à des personnes hauts placés. Lisant cela sur son visage, et si Octave savait qui allait l’accueillir, est ce qu’il aurait indiqué son apparition prononcer autrement ? Il laissa venir l’homme d’accueil. Il avait devinait dans une grande lancé d’idée qu’il cherchait du travail. Pas n’importe quelle travail ceci étant.

Oui effectivement, mais c’est particulier… Cela m’étonnerait que vous êtes le propriétaire de ce ranch si ?

Octave commençait à parler dans le froid, au vieillard, faisant l’effort de bien expliquer car il faisait l’effort à son âge d’écouter à un inconnu dans ce froid aride. Octave essayait d’expliquer qu’il avait ouïe dire que des gens importants habitaient dans la région de Sunset Hill et il avait remarqué ces deux grands ranchs, ce qu’il en concluait qu’il avait frappé à la bonne porte, éspérant surtout parlait à la personne adéquate.


Vous imaginez bien, je ne suis pas d’ici, je vadrouille de région en région (montrant son flingue) et je voudrais bien parler de mission, si vos chefs en ont évidemment… et qu’il soit disponible.

Octave ne donna pas de nom, on ne sait jamais, si ils sont de mèches avec des types qui ont brulé des maisons de paysan. Sait-on jamais. Mais Octave était étonné et respectueux que le vieillard tenait bon au sol par ce froid. En sommes il ne devait pas se plaindre de parler dans ce froid même si cela, intérieurement le saouler d’être dans son froid. C’est pas de temps qu’il allait cultivé sa dextérité de ces lancés de carte aiguisé si un ennemi se presenter dans l’heure… mais son instinct ne l’énquiétait pas, en tout cas, ce n’es pas ce vieillard qu’il allait cherché des ennuis, mais l’habit ne fait pas le moine…

_________________
Tu peux croire ce que tu veux l'ami. Mais je te jure, il vaut mieux voir arriver l'ennemi au soleil couchant qu'en journée. parce qu'on peut voir son ombre de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Baxter

avatar

Messages : 66
Points XP : 48

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Lun 17 Fév - 19:57

Le vieil homme regarda avec des yeux ronds comme des billes le jeunot. Il désigna au loin un animal cornu en train de brouetter de l'herbe.

- En effet, moi j'suis juste le propriétaire de biquette ! C'est M'sieur Baxter qui me l'a donné. Elle me donne du lait frais comme ça...

Le regard de Grisby étudiait encore le cow-boy... c'est vrai qu'il ferait p'têt ben l'affaire pour le maître.
Il planta sa hache dans le tronc. C'était une bonne occasion pour arrêter le boulot et aller se réchauffer dans la demeure des Baxter. Il s'arqua en deux, son dos se brisa dans un bruit vertèbres que l'on frotte l'une contre l'autre. Il se releva péniblement avec deux bûchettes dans la main.

- Ramène quelques bûches et suis moi. On va voir si l'patron peut te recevoir. Doit sûrement avoir du boulot pour toi...

Et sans attendre de répondre l'homme noir clopinait vers la grande bâtisse familiale...

Arrivé sur le porche, on pouvait sentir l'odeur du bois bien entretenu, près à supporter les hivers les plus froid. La maison était solide et lorsque la porte fut ouverte, on sentit la chaleur se diffuser vers le visage des deux malheureux, même les lèvres de Grisby reprenaient leur couleur habituelle.
L'homme de maison invita Octave à le suivre dans le salon, une grande pièce fournit en fourrure sur le sol et en trophée de têtes d'animaux sur les murs.
Une table basse et des fauteuils se pressaient autour d'une cheminée qui crachait des poussière de feu dans un bruit de bois éclaté. Au-dessus d'un fauteuil, on pouvait voir surgir des cheveux blancs d'où s'échappait la fumée du bon tabac.
Près du feu, un enfant de 6 ans jouait avec une petite charrette en bois, réplique miniature parfaite de celle que l'on pouvait apercevoir dans la cour.

Un raclement de gorge de Grisby et sa voix caverneuse traversa l'espace:

- Monsieur Baxter. Un étranger souhaite vous voir. Le gars cherche du travail.

Sans un mot plus haut que l'autre, le vieil homme se dirigea ensuite vers la cheminée pour poser ses tronçons dans le petit coffre situé à côté.

La chevelure argentée se retourna vers l'invité. On pouvait reconnaître le visage du Maire, celui que l'on voyait un peu partout dans la ville. Ces yeux bleus cristallins dévisagèrent le cow-boy avant de prendre une bouffée de tabac rougissant. Il toisa encore l'individu et se leva en expirant de la fumée.
Le visage était souriant, la main tendue vers l'homme également, Franck se présentait sous son meilleur jour.

- Franck Baxter, enchanté. Si vous cherchez du travail, vous frappeez à la bonne porte. Mais j'aimerais d'abord savoir connaître vos compétences monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octave Tavstyle

avatar

Messages : 165
Points XP : 59

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Mer 19 Fév - 16:16

Admirable demeure, Octave avait oublié, la dernière fois qu’il avait vu une maison comme cela. Les meubles, la cheminée, le décor, tout était très détaillé, et on sentait un réconfort de sûreté, de confiance pour ceux qui habitaient ici. Pour le moment, en digne de voyageur de ville en ville, Octave se contentait d'Hotel et autre grange de foin traînant à droite à gauche. Il avait choisi cette vie, sans pour autant avoir le choix, mais c’était ça aussi être un desperado. Cependant, il restait lucide et voyait arrivé une personne, au charisme d’un propriétaire de ces lieux, et se présenta comme tel. Il tendit sa main et le cow-boy lui serra la main, lui rendant le sourire. Il hésitât quelques instant et finalement, il lui donna son prénom. Octave… il montra son jeu de carte.

Appelez-moi le lanceur de carte.

L’homme lui demanda ces compétence mais lui promis qui lui trouvera du travail… quel optimiste. Avant de répondre, Octave continua de regarder la demeure, du toit jusqu’au sol voyant si c’était vraiment de l’optimiste ou si le lieux caché quelque chose de pas net… Finalement, il se lança dans un discour.

J’ai appris de ville en ville, qu’il y avait potentiellement du travail, des personnes à s’occuper, mort ou vif… je ne suis pas un chasseur de prime, juste un desperados qui cherche à payer sa chambre d’hôtel.

Pour faire court, tout le monde sait qu’un desperados avait un passé, en disant cela, il résuma le principal. C’était suffisant, et si Franck Baxter était intelligent, il savait que Octave savait et pas besoin de raconter les détails. Quand on est un cow-boy qui est contraint de voyager de ville en ville, par obligation d’être sur ces gardes, il fallait bien trouver du travail.

Mes pensées sont les suivantes. Quel que soit du côté ou se trouve le sujet, l’important c’est de lui rendre la monnaie de la pièce tant qu’on trouve notre bien au retour.

En d’autre therme. Bon ou vilain, si il y avait de quoi ramasser de l’argent, Octave était là. A sa manière.

_________________
Tu peux croire ce que tu veux l'ami. Mais je te jure, il vaut mieux voir arriver l'ennemi au soleil couchant qu'en journée. parce qu'on peut voir son ombre de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Baxter

avatar

Messages : 66
Points XP : 48

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Sam 1 Mar - 20:24

L'homme d'affaires tira une nouvelle fois sur sa pipe. Ces yeux tentaient de percer l'esprit d'Octave. Cela dura un certain temps ou du moins un temps certain avant que Baxter ne reprenne la parole.

- Bien, si l'argent est votre motivation, alors je gage que nous puissions nous entendre. Suivez-moi, passons dans mon bureau.

Et sans un mot de plus, l'ancien guida le cow-boy vers l'endroit où il aimait réfléchir, l'endroit où ses conspirations les plus impures prenaient forme...

Le bureau était spacieux, la chaleur du bois et le cuir des fauteuils clubs donnait un aspect sympathique à cet endroit. Au-dessus de la porte, la tête d'un bison toisait de son regard bovin les deux hommes qui avaient pénétré dans l'antre des secrets.
Franck proposa un siège au desperado et prit place derrière le bureau en chêne. Il croisa ses doigts, paru réfléchir encore quelques instants avant de se lancer.

- Hé bien mon jeune ami, je pense avoir du travail pour vous... Et peut-être d'autres si vous menez à bien cette mission.
Il y a en ville un trouble fête qui me doit de l'argent, j'aimerais que vous récupériez ce qu'il me doit.
L'homme en question s'appelle Ronald Hiskinks, vous le trouvez dans les résidences cossues de la ville. Il me doit 80 dollars. Si vous ramenez cet argent vous gagnerez 8 dollars et une autre mission beaucoup plus gratifiante.
Mais faîtes attention, Ronald a le sang chaud et n'hésite pas à frapper quand on lui demande de rembourser...
Avez vous des questions ? Qu'en dîtes-vous ?


Baxter ne voulait pas tout de suite envoyer le garçon chez Leroy, il voulait avant tout tester ses capacités... Il tira à nouveau sur sa pipe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octave Tavstyle

avatar

Messages : 165
Points XP : 59

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Dim 2 Mar - 23:40

Octave découvrait le bureau très chaleureux, il avait envie d’installer un lit, tout simplement et d’y dormir. On sentait, dans cette pièce, le respect et la confiance. Malgré que l’habit ne faisait pas le moine, tout s’y prêtait pour être à l’aise. Au moment il s’était assis sur le siège, dans sa tête, il se croyait chez lui. Il revenait aussi vite sur terre, quand le propriétaire de cette demeure se mit à parler et à exposer sa mission. Donc, un type qui lui devait de l’argent serait sa première mission. Rien de plus. Aussi simple qu’un valet de trèfle dans une manche de poker. Il commençait a imaginé la scène, à se faire une idée comment était ce type, mais comme il ne savait pas comment il était, il arrêta de l’imaginer.

Bon… un type vous doit de l’argent c’est ça ?... bon… rien d’autre… bon. Et doit-il être au courant que sa soit vous qui m’ai demandé de reprendre l’argent qu’il vous doit ? dois-je le tué ?

Octave était déjà en train de réfléchir comment il allait procéder. En fait, plusieurs questions lui venait en tête. Baxter ne répondit pas tout de suite, profitant de ce silence pour étudier Octave ? Il n’en savait rien, mais puisqu’il ne parlait pas, il se leva vers la cheminé pour mieux observer cette odeur chaleureuse et apaisante. Le silence continua, Octave enchaina

A quoi ressemble-t-il ?

Après tout, Il se voyait mal interpellé tout les gens de cette résidence pour demander si vous connaissez  Ronald Hiskins. Il s’approcha de Baxter, tout en l’écoutant sa réponse, frotta ces mains contre son pantalon et s’assoit de nouveau sur le siège

Commencé une mission, n’importe lesquelles, à partir du moment où cela entré dans ces cordes, ça allait très bien. Surtout, huit dollars, peu importe, ça lui fera déjà ça.

_________________
Tu peux croire ce que tu veux l'ami. Mais je te jure, il vaut mieux voir arriver l'ennemi au soleil couchant qu'en journée. parce qu'on peut voir son ombre de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Baxter

avatar

Messages : 66
Points XP : 48

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Sam 22 Mar - 21:11

Baxter tira une nouvelle bouffée sur sa pipe en riant:

- Ha ha, non, il n'est pas utile de le tuer, juste de l'intimider suffisamment pour qu'il paye ce qu'il doit... Par n'importe quel moyen. Mais ne détruisez pas sa maison, hein, elle est à moi.
Ronald est grand et costaud, blond, les yeux noisettes, une petite cicatrice au coin de l'oeil.


Baxter se leva en direction d'Octave pour lui tendre une main amicale.

- Bien, je vois que l'affaire est entendue. J'attends votre retour avec impatience Mr le lanceur de carte...

Le sourire de Baxter faisait plaisir. Peut-être allait-il trouver d'autres hommes de la même trempe que Jesse...

(la suite aux résidences nord)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octave Tavstyle

avatar

Messages : 165
Points XP : 59

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Dim 11 Mai - 10:13

http://desperados.forumgratuit.org/t503-1ere-mission
***********************************************************************************

A défaut de se sentir ridicule avec une manche de chemise en moins, il s’était enlevé l’autre manche, pour revalorisé un peu son ego. Il avait les 80 dollars et il pensait déjà à sa petite chambre bien à lui dans un hôtel dont il avait oublié le confort que cela pouvait contenir. Il commençait à voir au loin le ranch. Bientôt arrivé chez Baxter, il pourrait enfin honorer sa première mission. Mais ce qu’il restait un énigme pour lui c’était de ne pas comprendre qu’un type avec des enfants n’étais pas réglo quand il devait de l’argent à quelqu’un. Ceci étant, ça ne le regardait pas.

Arrivé au ranch, il attacha son cheval contre un poteau de bienvenu. Il en profita pour brosser un peu les poils de son cheval, a réajusté la selle. Il aurait bien voulu avoir une chemise de rechange, mais ce n’était pas le cas. Mais au fond de lui il s’en foutait un peu. C’était pas comme si qu’il aller revoir Margaret.


(s’adressant au cheval) Je reviens

Il regarda aux alentours, pas de vieux homme en train de ramener du bois ou de s’occuper du ranch. Personne à l’horizon. Octave avança jusqu’à la porte de la maison principale et sonna à la porte.

_________________
Tu peux croire ce que tu veux l'ami. Mais je te jure, il vaut mieux voir arriver l'ennemi au soleil couchant qu'en journée. parce qu'on peut voir son ombre de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Baxter

avatar

Messages : 66
Points XP : 48

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Ven 30 Mai - 22:40

Le vieux Grigby et ses vieux os ouvrirent la porte. Il reconnu Octave et lui sourit:

- Entre mon gars. Monsieur Baxter t'attend.

L'ancien esclave conduisit le cow-boy vers le bureau du maire. Une fumée opaque s'échappa de la pièce à l'entrée d'Octave. Le servant lui retourna à ses assiettes.

Baxter était en train de fumer un cigare, confortablement assis à son bureau. Près de la cheminée, un autre homme était debout; c'était le brun qu'Octave avait croisé en ville après avoir réglé son compte à Ronald.

- "Mr le lanceur de cartes, je vous présente Vincent, il travaille pour moi." lança le vieux grigou. "Vincent m'a raconté comment vous avez récupéré l'argent. Vous avez bien méritez vos huit dollars. Je vous les donnerait dès que vous m'aurez remis votre pécule."


Il tira une nouvelle taffe sur son cigare. l'autre cow-boy ne disait rien, toujours droit comme un I, il mesurait du regard son collègue.

- Et comme promis, j'ai un nouveau travail pour vous. Mais pour cela, j'aurais besoin de toute votre discrétion. A savoir déjà que personne ne devra savoir que vous oeuvrez pour moi.
Voyez-vous, dans cette ville, j'ai quelques problèmes avec le propriétaire du saloon, un certain Leroy Fargo. J'aimerais que vous le chassiez de la ville tout simplement. Vous pouvez le tuer si ça vous arrange, je n'ai cure du moyen que vous utiliserez.
Si vous réussissez votre mission, ce n'est pas 8 dollars que vous toucherez, mais bien 200 dollars.
200 dollars pour faire partir un homme de la ville, ça semble de l'argent facile pour un homme de votre trempe, non ?

Qu'en dîtes vous ?

Le regard pétillant du maire se perdait dans celui d'Octave attendant impatiemment sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octave Tavstyle

avatar

Messages : 165
Points XP : 59

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Sam 31 Mai - 18:59

L’habit ne fait pas forcement le moine. Octave qui pensait que c’était un fan, en réalité c’était juste un collégue de Baxter. Au fond de lui ce n’était pas grave, quand bien même, Octave aimait les surprise mais pas trop. Combien de collègues étaient-ils ? Octave sortie de sa poche arrière de son pantalon le fameux pécule qu’il avait bien gardé sous la selle de son cheval pour venir jusqu’au ranch. Il s’avança vers son collégue pour lui serrer la main et donna le pécule à Baxter pendant que ce dernier narré sa nouvelle mission.

Vous n’imaginez pas comment je vais prendre mon pied à dormir dans une chambre d’hotel ce soir. Enfin, demain matin j’aurais sûrement un grand plaisir à honoré ma nouvelle mission, surtout pour cette somme, je ne demande pas mieux. Ceci dit, j’imagine que les problèmes que vous avez avec ce Fargo ne me regarde pas ?

Attendant sa récompense pour son hôtel, bien qu’il compernait que baxter aimait se faire désiré, Octave avait du mal à l’accepter. En tout cas son égo. Il regarda son collégue et lui demanda pourquoi il l’observa comme il le faisait. Le ton de Octave était très neutre, ni positif ni négatif. Sa manière à lui de faire connaissance avec l’homme en question. Fargo… non il n’avait jamais entendu parler de cet homme, bien qu’apparemment, dans l’œil de baxter, ça ressemblait un homme important. Il connaissait Margaret, le chinois, le rouquin, un blondinet qui avait besoin qu’on le protège, une espagnol qui avait une dent contre Margaret… Et enfin El Sombrero, bien que, si le jour se présentait, il lui collerait bien une balle entre les deux yeux.

_________________
Tu peux croire ce que tu veux l'ami. Mais je te jure, il vaut mieux voir arriver l'ennemi au soleil couchant qu'en journée. parce qu'on peut voir son ombre de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Baxter

avatar

Messages : 66
Points XP : 48

MessageSujet: Re: Les grandes missions   Ven 6 Juin - 18:23

Baxter sourit à son nouvel employé:

- Non, effectivement, cela ne vous regarde pas... Très bien Mr le lanceur de cartes, l'affaire est conclue. Vincent passera parfois vous voir pour savoir où en est l'affaire. Néanmoins, vu vos manières expéditives, j'ai l'espoir que votre mission sera résolue assez vite...


Pendant ce temps, le Vincent en question comptait les billets que lui avait remis Octave. Il extirpa 8 dollars du paquet avant de donner son du à Octave. Il le fixa dans les yeux avant de lui dire:

- Bonne chance camarade !

Sur ce il lui intima la sortie...

___________________________________________

[Et voilà, pour la suite, envoie un mp à l'innocente, c'est lui qui gère Leroy Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les grandes missions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grandes missions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Grandes Citations
» Les grandes villes du monde ..
» les grandes navigatrices
» Les grandes voix du rock
» Haïti - Économie : Laurent Lamothe veut 168 missions d'affaires par an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sunset Hill :: Aux alentours de Sunset Hill :: Ranch des Baxter-
Sauter vers: