Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'innocente
Conteur
avatar

Messages : 281
Points XP : 50

MessageSujet: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Dim 8 Déc - 14:52

La salle d'attente est vide lorsque vous poussez sa porte renforcée. Le silence règne dans la petite bâtisse. L'odeur de formol et d'autre produits chimiques vient se mélanger à celle que l'on redoute tous : l'odeur de la mort. C'était une sensation indescriptible, une odeur naturellement inquiétante à laquelle on ne peut s'habituer, à part si on vit avec, ou pire, qu'on l'aime. Il fait froid dans le cabinet médical, surtout en cette heure de soirée à laquelle le soleil se couche. Une faible lumière semble provenir de la pièce voisine fermée par une petite porte en bois.

Une fois dans la seconde pièce, derrière une panoplie de rideaux se trouve Peter Calfan, occupé à examiner le cadavre du jour. Celui qui gisait dans la rue des quartiers nord quelques heures auparavant. Penché sur le corps inerte, le professeur l'étudie minutieusement, repassant les détails qui auraient pu échapper au premier coup d'oeil, et prenant soin de les annoter sur une petite feuille brunâtre.



L'homme paraît plutôt âgé mais bien portant. Une barbe grisonnante bien taillée lui parcours le menton pour rejoindre sa courte chevelure de la même teinte, bien coiffée en arrière. Son costume reflète une situation sociale aisée, et ses gestes appliqués confirment une certaine éducation de riche famille. M. Calfan ne prend même pas soin de relever la tête à l'arrivée des visiteurs, se contentant de grommeler en guise de salutations. Les rumeurs sur son compte semblaient se confirmer, aussi le dialogue s'annonçait délicat à engager.

_________________


Dernière édition par L'innocente le Mar 17 Déc - 8:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tequila Jo

avatar

Messages : 302
Points XP : 14

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Dim 8 Déc - 21:31

Une odeur qui pique le nez et celle insupportable de la mort... Tequila aurait sans doute fuit ce lieu si oppressant et froid si Francis ne l'aurait pas accompagner. Elle ne pouvait pas reculer devant lui car les moqueries dont elle ferait l'objet serait sans doute plus terrifiantes que ce court moment à interroger un vieux médecin.

D'ailleurs, ce dernier était aussi froid que son cabinet. Il n'était guère étonnant que la plupart de ces clients soient des macchabées. Ar, et la jeune recrue qui les avait finalement accompagnée. le chinois allait sans doute rendre son déjeuner si ces yeux n'étaient pas habitués à la boucherie des guerres...

Le jour baissait et donnait un aspect d'autant plus lugubre au lieu. Le bonhomme ne dérogeait pas à sa réputation et ce rustre les accueillit avec des grognements. Sans doute n'aimait-il pas être déranger dans son travail. Joanna pouvait comprendre ça, lors de son dernier braquage, une femme s'était interposée, elle avait du improviser. Mais bon, pour une fois, elle oeuvrait pour la justice et surtout une petite somme d'argent honnêtement gagnée.

Ces yeux ne s’attardèrent pas sur le cadavre qu'elle avait déjà examiné tout à l'heure. Elle misa sur l'humour pour attirer l'attention du fameux découpeur de cadavre docteur.

- Décidément, cette bronchite chronique nous emportera tous...

Si le doc relève les yeux, elle se présentera de la façon la plus candide possible:

- Excousez nous de vous déranger. Nous enquêtons sour le crime et nous aimerions avoir votre avis sour la question. L'avis d'un expert tel que vous est primordial pour trouver ce toueur...

Elle lui glissa son plus beau sourire et ses yeux de biche, affublée de sa jolie robe, elle espérait que le médecin ne résisterait pas longtemps à son charme ravageur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Jefferson

avatar

Messages : 160
Points XP : 22

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Lun 9 Déc - 18:07

Aussi vaillant que possible, le pauvre gamin s'était efforcé de ne pas avoir recours à un mouchoir afin d'occulter la violente odeur des lieux. C'était une chose de savoir supporter l'odeur de la charogne ou des mois de rationnement d'eau, une autre de pouvoir s'habituer à un parfum aussi "acide".

Malgré tout, il n'eut pas l'air de perdre ses bonnes manières, tâchant d'ôter son couvre-chef et d'abaisser le col de son manteau afin de montrer clairement son visage à leur hôte, ce malgré son indifférence non simulée à leur égard.

D'ailleurs, une fois sur place et malgré les sentiments contradictoires que la mexicaine lui inspirait, il demeura en retrait, tâchant lui-même de ne pas observer le cadavre et de s'habituer à cette ignoble odeur qui ne pouvait rappeler quoi que ce soit de naturel. Ceci dit, si la petite Tequila arrivera à lui faire redresser le nez, il saura adresser un signe de tête clair au vieil homme, geste simple et respectueux de la part d'un bouseux pour l'une des rares personnes pouvant se vanter d'une certaine noblesse d'esprit.

Enfin, puisque le silence lui va si bien, il en profitera également pour jeter quelques regards en coin au troufion qui s'était finalement décidé à les accompagner. Tous les trois n'avaient pas réellement papoté sur la route et le jeune américain gardait cette discrète expression mi-intriguée mi-méprisante envers le jaune, expression contrastant quand même bien entre les regards mi-dégoutés mi-inquiet vers le médecin et ses airs mi-méprisant, mi-énervé, mi-troublé que recevait régulièrement la jeune femme.

Comme quoi, même de la part d'un bon type, chrétien, plein d'amour et ce genre de connerie, la xénophobie avait encore des jours heureux devant elle, en particulier lorsque les étrangers avait la malchance de se retrouver à faire un truc qui ne lui plaisait pas totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lin Jiang Fen

avatar

Messages : 63
Points XP : 58

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Lun 9 Déc - 21:11

Jiang n'était pas particulièrement heureux de se retrouver avec de tels partenaires... Mais dans l'intérêt de l'enquête et de la ville, il ferait avec. Tequila c'était une chose, il la connaissait déjà et même si elle n'était pas spécialement raciste (elle était mal placée pour l'être), son caractère pour le moins... Spécial... N'avait pas vraiment séduit le cœur du jeune asiatique. L'autre en revanche portait sur le jeune cavalier un regard particulièrement méprisant que Jiang connaissait pour l'avoir affronté un millier de fois auparavant.

Ce regard c'était celui du bon WASP, l'Américain normal, blanc et pur qui ne tolérait aucun autre compromis à son idéal de race. Jiang lui rendait sans aucun problème son mépris : il faisait partit de l'armée, s'entraînait depuis son enfance pour être à même à défendre son pays, ce type n'avait aucun droit de se prétendre plus américain que lui... Et pourtant, c'était bien comme ça dans la loi, Jiang faisait officiellement parti d'une race inférieure aux yeux des dirigeants de ce pays. En fait, le rappel le plus dur serait le procès s'ils chopaient cet assassin : la loi interdisait à un jaune de témoigner dans le cadre d'un procès pouvant entraîner la peine capitale... Loi à la con... Mais Jiang la connaissait bien quand il s'agissait de pans concernant sa propre peau.

Toutes ces réflexion sur le racisme furent interrompues quand Xiang pénétra dans la morgue : l'odeur de la mort le prit au nez et lui rappela que Jaune comme blanc, tout le monde à la même odeur une fois cané. Jiang prit quelques seconde pour s'habituer à respirer par la bouche et évita de regarder les horribles cadavres que son chemin pouvait croiser.

Une fois face au docteur, il laissa ses collègues prendre la parole tandis qu'il s’intéressait au corps de cette femme d'un peu plus près. Il fit abstraction du fait qu'elle était humaine et en vie à un époque et essaya de repérer des signes particuliers qu'une première vision n'avait pas permit de trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'innocente
Conteur
avatar

Messages : 281
Points XP : 50

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Lun 9 Déc - 22:17

Peter Calfan continua son étude du mort studieusement. Il agrémentait ses gestes soignés par quelques acquiescements graves et appuyés, tout en noircissant la feuille posée sur le chariot a proximité. Ce n'est qu'au bout de deux longues minutes que le doc daigna adresser un regard hautain à ses visiteurs, il n'avait même pas cillé suite à la pointe d'humour de la mexicaine. Il les observait en silence, de haut en bas, comme pour faire l'inventaire de leurs défauts physiques et s'en moquer ensuite. Après avoir finit par le jeune asiatique, il se dressa comme un ours devant les trois héros. Sa voix rauque résonna dans la pièce froide et quasiment vide. Il avait un ton dépité.

- Ainsi, nos dirigeants sont tombés tellement bas qu'ils en sont arrivés à engager des blancs becs qui se sentent pousser les attributs d'un taureau... Il toisa la mexicaine. Bien entendu, ma remarque ne vous vise pas, vous, l'aguicheuse. Son regard se planta dans celui du jeune asiatique après avoir croisé les yeux du quincaillier. A en voir vos mines, vous devriez plutôt être en train de finir vos tricots plutôt que de tenter d'enquêter alors que vous paraissez à peine pouvoir respirer.

Doc Calfan marcha tranquillement vers son chariot en métal, sur lequel étaient disposés ses outils de légiste et divers instruments dont les néophites ne pouvaient comprendre l'utilité, et essuya ses mains maculées de sang à l'aide d'un chiffon usé et visiblement utilisé au préalable dans le même but. Sans un mot ni même un coup d'oeil à l'égard des trois investigateurs de fortune, il alluma une grosse pipe en bois et tira quelques bouffées dessus. La pièce s'emplissait maintenant d'une fumée épaisse à l'odeur acre de tabac sec. L'érudit reprit avec un ton à peine surpris.

- Vous voulez mon avis ? Ha ! Vous faîtes bien de le préciser jeune fille, je pensais que vous veniez vous délecter d'un spectacle aussi agréable... Que pourrais je vous dire qui soit à votre portée bande d'ignorants ? Je parierai que vous êtes incapables d'épeler le mot "disséquer" ou bien même de le définir.

Après avoir donné une maigre chance de répondre à l'un des enquêteurs, Calfan laissa tomber sa pipe sur le chariot et pointa Francis du doigt, un air directif.

- Vous là, avec les mottes de terres encore enfoncées dans le nez, venez donc un peu constater par vous même les sévices subies par cette pauvre âme. Voyons voir si votre coeur est bien accroché et combien de temps vous allez pouvoir rester droit dans vos bottes.

Sans laisser le temps à Francis de réagir, il s'adressa à Jiang Fen.

- Quant à vous, j'imagine que vous êtes avec eux, vous ne ressemblez pas trop à la personne qui vient prendre les linges du cabinet, bien que je pourrais vous confondre. Venez donc aussi vous approcher et me donner votre avis. Que pensez vous en voyant un tel spectacle ?

Le doc pointait maintenant le cadavre, comme s'il montrait à un animal de compagnie sa destination, tel un dresseur de tigre. Le corps était recouvert d'un drap sale jusqu'à la taille. Le torse nu de la victime était visiblement intact, quoiqu'un peu bleuit part le procédé naturel de la décomposition. Le visage lui avait été ôté, ne laissant apparaître qu'une tête squelettique encore parsemée de bout de chair. Les orbites vides, le regard du mort en devenait encore plus inquiétant.

Après un silence pesant, le doc s'adressa enfin à la desperados.

- Jeune fille, je ne veux pas vous imposer cela. Je ne vous porte aucune considération et vous m'ennuyez, mais je reste un gentleman avant tout. Faites comme bon vous semble, mais ne touchez à rien.

Il laissa les trois héros du jour libres de mouvement pendant quelques minutes, avant de les interpeler de nouveau. Il avait à moitié crié pour tenter de les faire sursauter.

- ALORS ?!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tequila Jo

avatar

Messages : 302
Points XP : 14

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Mar 10 Déc - 22:00

Ce type semblait aussi méprisant que méprisable. Aussi froid que son cabinet, sa voix rauque ne retentit que pour leur asséner des remarques désobligeantes...

- Ainsi, nos dirigeants sont tombés tellement bas qu'ils en sont arrivés à engager des blancs becs qui se sentent pousser les attributs d'un taureau... Il toisa la mexicaine. Bien entendu, ma remarque ne vous vise pas, vous, l'aguicheuse. Son regard se planta dans celui du jeune asiatique après avoir croisé les yeux du quincaillier. A en voir vos mines, vous devriez plutôt être en train de finir vos tricots plutôt que de tenter d'enquêter alors que vous paraissez à peine pouvoir respirer.

L'aguicheuse... Un terme qui déjà raccourcissait considérablement son espérance de vie.

- Vous voulez mon avis ? Ha ! Vous faîtes bien de le préciser jeune fille, je pensais que vous veniez vous délecter d'un spectacle aussi agréable... Que pourrais je vous dire qui soit à votre portée bande d'ignorants ? Je parierai que vous êtes incapables d'épeler le mot "disséquer" ou bien même de le définir.

Un spectacle agréable ?!? Ce type avait décidément un problème, la lumière sans doute pas à tous les étages... Et en plus il la mettait au défi, elle, la fermière mexicaine ! Une bonne occasion de lui rabaisser son caquet!

- Fastoche ! Disséquer: D.I.C.E.K... Heu, non... D.I.C.E.Q.E ... Ho et pouis zout, tant pis pour la diplomatie !

La belle passa sa main droite sur sa hanche avant de comprendre qu'elle n'avait pas son ceinturon. Bon, si ça s'avère utile, elle prendra l'arme de la tunique bleue, une pique verbale suffira peut-être...

- Pour votre gouverne, c'est moi la broute du lot et je manie sans doute aussi bien le six-coup que vous le scalpel. Alors si vous continouez à être désagréable, vous risquez de ne plous pouvoir épeler aucun mot. C'est tout de souite moins facile sans les dents...

Elle le laissa divaguer sur ses camarades pour se pencher avec dégoût sur le cadavre. Juste un rapide coup d'oeil, parce que cette vision lui était insupportable. Elle allait sans doute en faire des cauchemars mais vu que le toubib semblait aussi utile qu'une doudoune en hiver, il fallait bien mériter sa récompense.

Elle comprenait pourquoi le cadavre était de dos dans la grande rue, l'autre face aurait sans doute encore plus horrifiée la populace... Il faudrait qu'elle demande au ranger si on avait retrouvé le corps tel quel où si c'est lui même qui l'avait collé face contre terre. Vu qu'il manquait le visage et les yeux, on pouvait croire à une sorte de rituel païens. La face contre le sol empêcherait alors peut-être à l'âme de rejoindre le ciel ou un truc dans le genre... Peut-être un rite vaudou... Interroger la prêtresse serait peut-être intéressant... Bref, c'était déjà plus qu'elle ne pouvait en supporter. Le type était mort par tranchage de gorge, on lui avait ôté le visage et les orbites, point.

Elle sursauta quand le doc leur perça les tympans avec son "ALORS ?", lui il allait rejoindre l'enfer façon grand express...

- On dirait une sorte de rite... A moins que notre homme soit collectionneur. Bref, je vous laisse, je dois aller faire des trucs de fille...


Tequila sortit de la pièce, l'air frais lui ferait du bien, l'estomac lui remontait au coeur. Les garçons purent entendre le bruit délicat d'une personne vomissant ses tripes dehors. D'ailleurs, les bottes qui traînaient sur le palier risquait de s'en souvenir longtemps. cv'était petit, mesquin, mais ça lui faisait du bien de souiller les bottes de l'autre dérangé.

_____________________________________

[Francis, tu me dois un bisou et en plus je récupère tous tes points rp parce que j'ai vomi ! C'était pas ça le deal ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Jefferson

avatar

Messages : 160
Points XP : 22

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Mer 11 Déc - 14:02

Silencieux et drôlement maitre de lui vu les circonstances, le gamin ne montra pas grandes réactions aux insultes du vieux grincheux, si ce n'est une pointe de dégout. Mais alors lorsque la mexicaine s'enquit de tenter d'épeler un mot qu'il n'avait lui même jamais vu écrit, il du tousser vivement derrière son chapeau pour empêcher les trois autres protagonistes de détecter le rire qu'il retenait et le sourire qu'il n'aurait su cacher sans son couvre-chef.

Il ne retrouva son self-control qu'à la moitié des menaces de Tequila au découpeur de cadavres, suffisamment réalistes pour qu'il n'ait pas envie de les gâcher avec un autre rire, envie qui s'écroula littéralement lorsqu'il vit un doigt se pointer vers lui et les paroles lui lancer un macabre défi.

Ainsi, alors qu'il houspillait également leur jaune compagnon, il passa au côté de la jeune femme, lui accordant un furtif regard en coin avant d'observer de plus près ce qu'il y avait à voir. Bizarrement, ici, la vision lui semblait plus acceptable. Quoi que répugnante, le gamin était déjà occupé à faire avec l'ignoble odeur de l'endroit, si bien qu'il put plus ou moins relever le défi, pas spécialement au poil mais loin de l'état déplorable qu'il avait affiché en pleine rue.

Ainsi concentré sur le corps, de manière attentive, il fut d'autant plus effrayé de se faire vriller les tympans, sursautant violemment en écrasant immédiatement son chapeau sur sa tête et surtout ses oreilles. Avant même que la mexicaine ne répondre, il avait réussis à glisser de vilaines paroles blasphématoires accompagné d'un regard noir, mais ce n'est que lorsque cette dernière quitta rapidement les lieux qu'il fit sa propre remarque, assez sèche, avec une pointe de colère. Bien sur, il ne s'était pas donné la peine d'ôter à nouveau son chapeau pour le coup.


"Ce que je voit, c'est que je ne savais pas qu'il leur avait aussi ôté les yeux. C'est vraiment répugnant, c'est un taré qui a fait ça, mais je ne voit pas quelles conclusions un cul-terreux comme moi peut en tirer."

A peine terminé, il rabaissa la tête vers le cadavre, cela lui permettait de rompre tout contact visuel avec le boucher et surtout de reposer ses muscles faciaux, c'est qu'il n'a pas l'habitude de prendre un air méchant le petit et ça lui fatigue les muscles faciaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lin Jiang Fen

avatar

Messages : 63
Points XP : 58

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Mer 11 Déc - 20:52

Alors qu'il se concentrait sur sa respiration, le jeune Jiang ne pouvait s'empêcher de penser à cet homme : quel aléa de la vie particulièrement cruel avait put le pousser à être aussi détestale avec le monde entier? Des gens comme lui étaient clairement ce que le jeune soldat se représentait comme la fange de l'humanité... Mais il décida de se concentrer sur l'affaire plutôt que sur ses provocations qui n'étaient, au final, que de peu d'intérêt...

Plus tard, conformément à l'injonction du légiste, Jiang se rapprocha d'un cadavre et c'est un peu Francis qui eu pour lui la réaction appropriée : son cri le surpris tellement qu'il l'empêcha de crier lui même à la vue de ce visage qui n'avait maintenant plus rien d'humain.

Jiang resta donc muet face à une telle horreur avec seulement une larme coulant du coin de son œil droit.

- Comment peut-on faire une chose pareille...
Fut son unique commentaire. A partir de et instant il savait qu'il ne lâcherait pas l'affaire, c'était une question de principe, pour l'honneur : mettre le monstre qui avait fait ça hors d'état de nuire était devenu une affaire personnelle.


Dernière édition par Lin Jiang Fen le Mer 11 Déc - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'innocente
Conteur
avatar

Messages : 281
Points XP : 50

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Mer 11 Déc - 21:38

Le doc vit rouge lorsque la desperado osa retorquer. Non mais pour qui se prenait elle cette effrontée ? Avait elle oublié qu'ELLE avait besoin de l'aide de Calfan et pas l'inverse ? Il serra le poing de rage prêt à lâcher une tirade de haine improvisée et remplie d'insultes raciales, mais la jeune femme esquiva en s'approchant du corps. Peter Calfan fulminait, elle allait être reçue correctement si elle osait lui adresser la parole. Aux yeux du docteur, cette jeune pimbêche n'existait désormais plus. Comme capable de lire dans les pensée du vieil érudit bourru, Joanna sortit quelques instants, après qu'il ai à moitié crié pour la malmener, prise d'une envie soudaine de prendre l'air. Peter Calfan la laissa partir sans un mot, médusé. Lui ne semblait rien éprouver à la vue du corps, son visage ne laissait transparaître ni dégoût ni colère, si ce n'est celle causée par la desperado. Il serra fort les dents le temps qu'elle prenne congé, puis il se tourna vers Francis afin d'écouter son analyse.

"Ce que je voit, c'est que je ne savais pas qu'il leur avait aussi ôté les yeux. C'est vraiment répugnant, c'est un taré qui a fait ça, mais je ne voit pas quelles conclusions un cul-terreux comme moi peut en tirer."

Le doc laissa planer un léger silence avant de confirmer d'un ton ironique.

- Très bonne analyse mon cher. Vous êtes d'une perspicacité implacable, et j’apprécie également votre jugement de ce qui semble bien ou mal. Vous êtes bien pensant finalement, à vrai dire, vous réagissez très humainement à ce spectacle comme n'importe quelle personne sensée.

Il marqua un temps d'arrêt, baissa la tête en se grattant la barbe pensivement.

- A vrai dire, vous venez de m'éclairer une zone d'ombre... Il regarda Francis de nouveau. Vous savez sans doute que je suis également le professeur de l'école de Sunset Hill. Depuis qu'un deuxième corps ait été retrouvé, j'ai observé un changement de comportement radical chez Nick Templeton, un de mes élèves. Votre réaction m'amène à conclure qu'il a peut être vu quelque chose de choquant. Et je n'entends pas par là qu'il ait vu l'un des corps, car il assistait à ma classe lorsque l'on a retrouvé le deuxième cadavre, et il n'était pas sur la scène du crime ce matin.

Peter Calfan se dirigea pressement vers son chariot sur lequel étaient entreposées ses affaires et se munit d'un crayon avec lequel il griffona sur une feuille de son bloc note. Il en profita pour rallumer sa pipe avec une allumette et tira quelques bouffées, en pleine réflexion. Il tendit le bout de papier manuscrit en direction de Francis.

- Tenez, vous le trouverez à cette adresse dans le quartier résidentiel au nord de Sunset. Attention cependant ce n'est qu'un enfant, il est timide, craintif et surtout c'est un filou. il se peut qu'il essaye de vous cacher des choses. La plupart de ses camarades l'appelle Nick le roux. Il regarda Francis d'un air moqueur. C'est en fait parcequ'il est.... roux.

Après que le jeune soldat eu finit d'observer la victime sans plus d'analyse percutante que son compagnon de route, il se contenta d’acquiescer avec un air faussement attristé.

- Messieurs, je vais vous décrire ce que j'ai relevé, car j'y suis obligé. Après cela, j'espère ne plus vous voir. Il ralluma sa pipe et secoua l'allumette qui s'éteignait en dessinant un petit ruban de fumée blanche. La jugulaire gauche est sectionnée net, le visage est très finement découpé, puis oté délicatement. Ceci implique donc les points suivants : La... chose qui a fait ça s'y connaît en la matière, je pense qu'il ou elle est plutôt jeune car la découpe est assurée, donc sans tremblement, ou très peu. Il tira une bouffée. Mais surtout, surtout, cette chose est très silencieuse et rapide. Les victimes n'ont pas eu le temps de réagir. Méfiez vous si vous pensez vous trouver dans la même pièce que votre tueur, rester à l'écart de lui, cela pourrait vous coûter cher.

Sans attendre de réaction, il tourna le dos au dos enquêteurs improvisés et commença à trier son chariot dans un léger brouhaha métallique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Jefferson

avatar

Messages : 160
Points XP : 22

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Lun 16 Déc - 17:11

Tour à tour, le pauvre Francis passa par une forme de surprise, d'attention, de curiosité, un peu de mépris et, pour finir du soulagement. Il n'avait pour ainsi dire pas eu à l'ouvrir pendant de le bon légiste leur avait fait un brusque et exhaustif topo.

Bien sur, lorsque le papelard lui avait tendu, il s'était empressé de s'en saisir, y jetant un œil peu discret pendant la suite du discours. Sur la fin, il se permettra bien de blanchir un peu en imaginant comment pouvait se comporter une telle personne en société, mais ne prefèra pas approfondir en continuant à emmerder le vieux.

Fort de la petite adresse qu'il tenait en main, et puisque leur désagréable adjuvant avait décidé de leur tourner le dos, il haussa légèrement les épaules, regarda Lin et, d'une manière étrangement normale, le regarda pour lui dire :


"Heu... Machin... J'connais pas ton nom, mais... Enfin je sort rejoindre Tequila, on t'attends si... Enfin à toi de voir."

Ainsi, il tourna les talons et sortis sans même un merci ou un au revoir, en leur tournant le dos, le légiste s'était également fermé à toute politesse, fallait pas déconner non plus... Au moins, maintenant ils avaient un petit compte-rendu et quelqu'un qui en savait peut-être plus qu'eux, c'était mince, vraiment mince, mais mieux que rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'innocente
Conteur
avatar

Messages : 281
Points XP : 50

MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   Ven 7 Mar - 16:23

Sujet Clos.

A suivre pour Francis et Jiang ici
Pour la belle Téquila, c'est par là

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Scénario - Le froid visage de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Scénario de Pâques 2012
» [Terminé] Scénario THE HP HORROR SHOW 2012
» Ted Dibiase (/w Zack Ryder) VS Triple H
» Kyoshi Alma, ou " Visage de corbeau " ( terminé )
» Ision Lorindiar, l'homme sans visage [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sunset Hill :: Quartiers sud :: Cabinet médical-
Sauter vers: