Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un double whisky, putain!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tala "Thunderbird"



Messages : 17
Points XP : 9

MessageSujet: Un double whisky, putain!   Jeu 26 Juil - 8:31

Anoki avançait d'un pas calme, en hochant la tête comme un mulet. Tala avait en vain tenté de lui faire passer cette lubie ridicule: elle lui avait parlé, l'avait cajolé, complimenté et menacé. Rien à faire. Après y avoir passé la matinée, elle avait finalement jugé qu'elle avait assez perdu de temps et avait décidé de se rendre en ville sur son apaloosa qui jouait à la mule.
Le plus insupportable pour Tala était encore l'air triomphant du cheval comédien. La jeune indienne
avait l'impression que tout le monde la regardait d'un air amusé. C'était plus que ce que ses nerfs pouvaient endurer. Elle regrettait presque de ne pas utiliser un filet et des rênes comme les blancs pour pouvoir forcer sa monture à lever la tête.

"ANOKI, PUTAIN DE MERDE! MARCHE NORMALEMENT TOUT LE MONDE NOUS REGARDE!" 

Cette fois-ci, tout le monde les regardaient vraiment. Les discutions s'interrompirent et on entendait juste un enfant pleurer dans une maison. Tala rougit avec violence. La discrétion n'était décidément pas son fort. Pas plus que le self-Control par ailleurs. Anoki c'était arrêté, comme pour bien les offrir en spectacle.

"EH BEN QUOI? QU'EST CE QUE VOUS AVEZ TOUS A ME REGARDER?"

Tala baissa son chapeau sur son front et baissa la tête, puis talonna sans ménagement son apaloosa qui daigna repartit du même pas tranquille qu'avant pendant que les conversations reprenaient.
Elle passa devant le saloon et décida de s'y arrêter. Décrochant le lasso qui pendait de sa ceinture à coté de ses tomahawks, elle s'en servit pour attacher Anoki à un poteau.

"Tu te comporte comme un mulet, tu es attaché comme un mulet, que ça te serve de leçon."  

Tala entra dans le saloon, dont les portes grincèrent. Sans prêter attention au regards qui se tournaient vers elle, elle se dirigea vers le bar d'un air fier, en mettant la main au fesses à un homme penché en avant sur une table de poker.
L'indienne s'accouda au bar et enleva son chapeau avant de le poser à coté d'elle sur le comptoir. On distinguait bien maintenant les plumes noires qui ornaient ses cheveux. Elle cracha sa chique par terre, quasiment sur les bottes de son voisin et commanda un double whisky en ponctuant sa phrase d'un juron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Montana



Messages : 190
Points XP : 69

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Sam 28 Juil - 14:45

Enfin un peu de détente...

Passer son temps derrière les vaches de Baxter et dans ses combines douteuses ne laissaient que peu de temps à Jesse pour s'amuser... Quoique s'amuser était un grand mot pour lui. Depuis le meurtre de sa famille et la peine qu'il l'avait submergée, Jesse évitait d'avoir des relations avec ses semblables. D'ailleurs le reste de la populace devait aussi s'en être rendu compte: la mort traînait dans le sillage du cow-boy et mieux valait éviter de le côtoyer. Son seul moteur était la vengeance, l'espoir de croiser Jefferson à Sunset et d'en terminer avec toute cette histoire.

C'est donc sans ses gros bras que Jesse pavoisait au Shiny Spade Saloon en écoutant la musique que déversait le piano à trous. Depuis longtemps les filles de joie avait compris qu'il était inutile de lui faire du gringue et de toute façon, il était pour elle inconcevable que sous toute cette crasse existait un beau garçon. Mais ce n'était pas pour cela que la vie de Jesse n'était trépidante. A Sunset Hill, il se passait toujours quelque chose et aujourd'hui, ce quelque chose était une hom-pawa habillée à la cow-boy qui faisait une entrée fracassante dans le bar. Pinçant les fesses d'un homme et jurant comme le dernier des salopards, la sauvage s'approchait du comptoir comme si elle était chez elle...
Si son teint était plus pâle, elle n'aurait sans doute pas eu de problèmes, mais là, les soucis s'amassaient à vitesse grand V au-dessus de sa tête.
Déjà, tout le monde la regardait mauvais et le barman hésitait à la servir. Se souvenant qu'un dollar était un dollar et que l'argent n'avait pas d'odeur, il servit un double whisky à la demoiselle, en espérant que ce geste n'allait pas se retourner contre lui. Même si la paix était entérinée avec ce peuple, dans les faits, c'était plutôt chacun chez soi et les vaches seront bien gardées...

Alors forcément, quand un indien singe les blancs, ça fait du grabuge. Un grand gaillard se rapproche d'ailleurs de la gamine pour lui rappeler les règles de bienséance. Un blondinet du genre a dévoré un boeuf à chaque repas avec des bras aussi larges que des troncs.

- Hey, la putain ! On t'a jamais qu'au saloon on aimait pas les faces de terre cuite dans ton genre ? A part ceux qui savent danser... Tu sais danser toi ?


Déjà sa main avait retiré son révolver de son étui et d'un geste souple, l'engin tournait autour de son index. Le colosse avait un sourire mesquin aux lèvres et sûr que le plancher allait être encore trouer. C'est à ce moment que les éperons de Jesse tintèrent en direction du bar, à une allure régulière digne d'un métronome. Le cow-boy se posa près de la gamine pour s'accouder au bar.

- Flint, sers moi un verre de lait, tu veux.

Un moment de flottement, ça semblait avoir refroidi un peu les ardeurs du bouseux. Jesse ne sait pas encore s'il allait intervenir ou pas, mais ça seul présence faisait réfléchir. Il n'avait jamais perdu un duel dans le coin et pourtant en avait fait un paquet pour le compte de Baxter, alors forcément quand il était là, ça cassait l'ambiance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tala "Thunderbird"



Messages : 17
Points XP : 9

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Sam 28 Juil - 16:28


Le barman servit Tala d'un air méfiant. Cette dernière plaqua le montant de l’addition sur le contoir et s'enfila cul-sec le verre (d'une propreté douteuse soit dit en passant) de whisky moyen.
Il ne fallait pas s'attendre à ce qu'on serve de l'alcool de première qualité à une indienne qui se comportait comme un cow-boy mal dégrossit. La jeune femme se lécha les lèvres et s’apprêtait à commander la même chose quand elle aperçu du coin de l'oeil un colosse blond assez monstrueux qui s'approchait d'elle.
Tala le laissa parler, puis elle rejeta la tête en arrière pour éclater de rire. Elle planta son regard de puma dans les yeux de l'homme et répondit sur un ton franchement provoquant, d'autant plus qu'elle avait un verre dans le nez.

"Ecoute cher face de craie, si tu cherches une putain, y'en a plein par ici,dit-t-elle en désignant une poignée de danseuses qui flirtaient avec avec des hommes autour d'une table, et je suis sûres qu'elles savent danser, elles aussi. Et puis, je sais que je te laisse pas indifférent, mais est-ce une raison pour me traiter de pute? Si tu veux jouer on peux jouer par contre...

Tala faisait sauter un tomahawk dans sa main au rythme de ses paroles, en réponse au revolver de du colosse. Derrière elle, elle entendit un autre homme approcher et commander...Un lait de chèvre?
Qui était l'étrange personnage qui était apparu derrière elle? L'indienne aurait aimé se retourner pour voir qui il était, mais, tout occupée dans la confrontation visuelle qui l’opposait à la brute au pistolet, elle n'en fit rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Montana



Messages : 190
Points XP : 69

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Jeu 2 Aoû - 16:25

Merde, Charon est juste derrière l'indienne, autant dire que le blondinet n'avait plus vraiment envie de toucher à son révolver.
Pendant ce temps, la sauvage fait sa fière quoiqu'elle n'apparaît agressive que lorsqu'elle touche à son tomahawk. Foutu jour de chance pour elle...
Il se mit à rire:

- Ha, ha, ha ! C'est qu'elle a de la répartie pour une emplumée ! Allez va la gamine, bois ton verre et tire-toi, y a des choses pour lesquelles tu es trop jeune...


Comment faire volte-face tranquillement. Le cow-boy regarde Jesse du coin de l'oeil. Ce dernier a obtenu son verre et ne semble pas vraiment faire attention. Le colosse fait demi-tour. mais devant lui, le vieux Peabody semble se foutre de sa gueule et peut-être même qu'il serait pas le seul. Ca fait enrager notre gars. Descendre une indienne peut ramener la guerre et pourrait énerver l'autre croque-mort, mais rien n'empêchait de lui coltiner deux trois pains dans la tronche. Après tout, les bagarres dans un salon, c'était monnaie courante...

Le cow-boy saisit la bouteille de whisky que le patron venait de poser, il l'attrape par le goulot et en faisant un demi-tour sur lui même tente de frapper la tête de l'indienne.

- Je connais un jeu marrant de chez nous l'indienne, prend ça !

Le coup part à l'horizontal, comme une batte de base-ball, sauf que la balle visée semble être la tête de Tala...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tala "Thunderbird"



Messages : 17
Points XP : 9

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Lun 6 Aoû - 12:28


Le blond se mit à rire. Tala aussi, mais sur un ton clairement sarcastique.

"C'est ça, repasse quand tu te sera dépucelé."

L'indienne commanda un deuxième whisky, qu'elle prit le temps de savourer. Il était toujours aussi mauvais mais elle n'avait plus un rond pour s'en payer un troisième. Une petite gorgée, deux petites gorgées, le colosse qu'elle aperçoit du coin de l'oeil, qui crie quelque chose, la bouteille qu'elle n'a que le temps de regarder arrive, le nez dans son verre, les yeux écarquillés.
Le verre éclata contre la tempe de Tala et le whisky qu'elle contenait mêlé à du sang vint lui poisser les cheveux. La force du coup propulsa la jeune femme contre le comptoir. Son verre valsa et se brisa juste derrière le barman.
Des morceaux de bouteille d'une belle taille étaient planté dans le crâne et le visage de Tala, certain de taille assez impressionnante. Elle resta à moitié couchée sur le bar quelques instants, sonnée, puis se redressa lentement, les mâchoires serrées. Elle était dans une rage folle, encore décuplée par la douleur.
Tala essuya du revers de la main le sang qui lui coulait dans les yeux. Elle arracha ainsi plusieurs petits morceaux de verre de son visage et effaça à moitié son masque de teinture pourpre.
Elle ramassa au sol un de ses tomahawk qui était tombé de sa ceinture et le lança de toute ses forces sur son ennemi. Dans le même geste, elle jeta le deuxième. Sans même chercher à voir si elle avait atteint son but, elle tomba à genoux. Elle arracha deux morceaux de verre de belle taille de sa joue et du dessous de son oreille. La douleur était assez insupportable. Chaque débris la lançait cruellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Montana



Messages : 190
Points XP : 69

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Dim 2 Sep - 18:18

[Je m'excuse, j'avais complètement oublié notre post]

-----------------------------

Alors que le lourdeau frappa Tala au visage, le cow-boy soufflait de lassitude sur son verre en baissant la tête. Là, ça allait être le bordel...
L'indienne prit la bouteille en plein dans le crâne et resta sonna quelques instants pendant que Ed et ses camarades se gaussaient se moquant allègrement de la face de terre cuite. Jesse quitta son poste pour venir voir si le coup l'avait tuée. Mais finalement, la jeune femme se releva dans unrâle de rage et lança un de ses tomahawk sur son agresseur. Ce dernier prit la hache de guerre en plein dans le pectoral gauche. La lame avait entaillé sa chaire et le sang coulait. pourtant on ne peut pas dire que l'arme avait eu le temps de prendre de la vitesse. Cette fille semblait avoir une force incroyable !

Son deuxième lancer avait été moins fructueux et c'était planté dans une poutre du bar. Mais cela n'avait de toute façon aucune importance car son premier coup avait suscité la peur et la colère des autres clients. Ed pissait le sang et il n'en fallait pas plus pour pousser une vendetta populaire !

- La salope

- Les indiens nous attaquent !

- Qu'on la pende cette peau rouge !

En l'absence de shérif, les seuls lois existantes étaient celles du plus fort. Ca sentait le lynchage à plein nez... mauvais pour les relations avec les Hom-Pawa. Elle était au sol, impuissante et désarmée.

Un coup derrière la nuque, c'est la dernière chose que Tala pu sentir tandis que son corps s'écroulait sur le sol...

Jesse l'avait frappé par derrière avec la crosse de son arme. C'était rare de le voir se battre, si du moins on pouvait appeler un coup en traître "se battre".

- Ouais, bien joué Jesse, je paye la corde.

Les yeux noirs du pistoleros saisirent d'effroi celui qui venait de prononcer la sentence. Dans le calme le caractérisant, Jesse mit la jeune fille sur son épaule et répondit.

- Non.


Il se tourna vers le patron.

- Une chambre et une bouteille de whisky.

Pendant que Ed continuait à perdre son sang dans des râles douloureux, un de ses acolytes demanda:

- Et Jesse, qu'est ce que tu fais ? On doit la buter, elle nous a attaqué !

L'homme au chapeau sombre tourna lentement les talons, abattant sur le larron toute la colère divine:

- C'est ma prisonnière et si ça dérange quelqu'un qui le dise. Ramenez plutôt celui-là chez le doc, sinon, il va finir par crever sur le plancher.


Plus personne ne pipa mot et le seul bruit qu'on pu percevoir était le rythme lent des éperons du cow-boy et les plaintes de l'escalier...

------------------------------

A son réveil, Tala pu comprendre qu'elle n'était pas pendu à un arbre mais bien dans une chambre d'hotel. Sur la table de chevet des morceaux de verres et du sang à côté d'une bouteille de whisky visiblement utilisé. Un inconnu était au bord du lit avec dans la main un linge sale et ensanglanté. Le linge puait l'alcool, l'homme le cigarillo. C'était le buveur de lait.

- T'encaisses plutôt bien pour une gamine... Ha et désolé pour le coup dans le dos mais on est pas passé loin de la hache de guerre... Tiens mais ça.


L'homme au chapeau noir lui tendit le chiffon et tira une nouvelle fois sur le bout de mégot qu'il avait entre son pouce et son index.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tala "Thunderbird"



Messages : 17
Points XP : 9

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Lun 3 Sep - 9:44

[No soucais!]

Tala comprit qu'elle allait mourir. Les clients du saloon entraient dans une rage folle. Elle serait tabassée puis pendue. Un cow-boy volerait certainement Anoki qui finirait ses jours à courir après des vaches ou comme cheval de rodéo, voir abattu et mangé. La nouvelle de sa mort arriverait jusqu'à sa tribu en quelques jours. Son vieux allait faire une tête bizarre en apprenant sa mort.
Enfin, ça ne la concernerait plus, elle pendrait au bout d'une corde à l'entrée de la ville.
Tala leva la tête et lança un regard fou à la foule en colère. On la frappa derrière la nuque, ce fut le noir. C'était la fin.

Tala se réveilla et comprit tout de suite que tout ne s'était pas passé comme prévu. Soit elle était vivante, soit le Grand esprit fumait des cigarillos et portait un chapeau noir.
Elle se redressa. Ah, elle était couchée dans un lit. En regardant l'inconnu d'un oeil bovin, elle se passa la main sur le visage. Il était couvert de petites plaies douloureuses.
Il lui parla. A sa voix, elle reconnu le type qui avait commandé du lait derrière elle avant qu'elle ne prenne le coup du siècle en pleine gueule.

"Je sais ouais, mais je suis plus une gamine. Merci du coup de main, coup par derrière ou pas, je préfère ça plutôt que de pendre au bout d'une corde. J'm'appelle Thunderbird, et toi?"

Tala accepta le chiffon des mains de l'inconnu et se mit à essuyer le sang qui coulait encore de ses plaies.

"Tu saurais pas si les chacals là en bas on pris mon chapeau et mes tomahawks par hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Montana



Messages : 190
Points XP : 69

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Mar 4 Sep - 21:10

- "Thunderbird... Ca sonne pas très indien." pensa-t-il tout haut...

Le cow-boy la regarda intensément... Elle semblait être une demi, mi-indienne, mi-blanche, le genre de personne qui ne peut trouver de véritables attaches nulle part, vivant entre deux mondes trop différents pour co-exister.

- "Moi, on m'apelle Jesse. Jesse Montana.
", énonça sa voix caverneuse.

Il avait omit de rajouter "la main du diable", un surnom que quelques bouseux du coin lui avait donner pour décrire sa gachette plutôt rapide. Il tourna le visage vers la fenêtre, évitant le regard de la jeune femme.

- Pour tes affaires, j'en sais rien, à vrai dire, c'était pas vraiment la priorité sur le moment. Faudra p'têt d'en refaire d'autres.

Les yeux dans le vague, Jesse se demandait surtout si un extrémiste attendait pas que l'indienne sorte de l'hotel pour lui faire la peau. Il fit une moue comme pour chasser cette idée de son esprit, son regard retourna vers Tala.

- Qu'est-ce que tu viens faire en ville à part chercher du plomb ? C'est que les gars du coin ont pas l'esprit très ouvert... Moins que tes blessures en tout cas...

Et lui qu'est-ce qu'il foutait là ? Qu'elle se fasse tabasser ou pendre, quelle importance ? Elle restait une inconnue pour lui et Dieu sait que le cimetière de Sunset Hill en ai rempli.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tala "Thunderbird"



Messages : 17
Points XP : 9

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Mer 5 Sep - 13:48


"Tu pense bien que si je m'étais présentée sous le nom de Tala Tlanuwa, ça ce serait un peu moins bien passé." ironisa Tala.

L'homme la regarda de manière suffisamment intense pour l'inquiéter, puis annonça son nom: Jesse Montana. Comme ces montagnes dont elle avait vaguement entendu parler, loin, très loin d'ici.
Bon, certes, après le coup qu'elle avait prit, ses affaires n'étaient pas une priorité. Mais tout de même. Anoki, elle ne se faisait pas de soucis pour lui, il finirait par ronger sa corde et rentrer tout seul à la maison quand il en aurait marre de l'attendre. En espérant que personne ne songe à aller se venger sur lui.
Tala ôta un instant le chiffon de son visage, en constatant qu'il était déjà presque teint en rouge, puis le replaça aussitôt sur ses plaies en grimaçant.

"T'as pas idée à quel point la réserve est chiante. Il s'y passe rien. Tu te réveille le matin, tu mange, tu chasse, tu fais des trucs divers et ennuyeux, tu mange, tu vas te coucher et éventuellement tu baise mais seulement si t'es marié. C'est pas beaucoup mieux ici, mais au moins on voit des visages un peu différents. Même si parfois on a des problèmes."

Tala posa les pieds par terre, puis se leva. Ses genoux tremblaient un peu mais elle tenait debout. Elle se dirigea d'un pas calme ver la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Montana



Messages : 190
Points XP : 69

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Jeu 6 Sep - 19:41

Jesse écouta l'indienne sans vraiment être convaincue par son discours. il ne voit pas vraiment comment ça aurait pu être pire pour elle au saloon. Son vrai nom n'aurait sans doute pas améliorer les choses mais ne les aurait sans doute pas empirer.
Elle était ici par manque d'aventures et déjà Jesse avait l'impression de parler avec un mort en sursis.

Les genoux de la miss était encore vacillants, faut dire que le coyote en face n'y était pas allé de main morte.
Elle était hors de danger pour le moment, le reste ce n'était pas son affaire. Jesse se leva à son tour et dans une volute de fumée sur plombant ce chapeau sombre.:

- La vie dans un cercueil n'es pas marrante non plus. Si tu veux vivre ici, il faut que tu travailles pour un type qui te protégera, que tu trouves ton utilité... Sinon, je donne pas cher de ta peau.


Il lui tournait le dos et se dirigeait maintenant vers la porte de la chambre.

- Tu peux garder le mouchoir Tala.

L'étranger tourne la poignée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tala "Thunderbird"



Messages : 17
Points XP : 9

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Dim 16 Sep - 14:06


Tala regarda passer quelques chariots et une ou deux personnes à cheval par la fenêtre. Anoki attendait toujours sagement attaché à son poteau. Il semblait aller bien. Pas d'inquiétude pour lui.
En effet la vie six pieds sous terre ne devait pas être fascinante, mais elle n'avait pas envie de se retrouver enchaînée à quelqu'un, même par le travail. Si elle avait voulu ça, elle se serait mariée à la réserve.
Tala ne répondit pas tout de suite, se contentant de hausser les épaules.

"C'est pas dans mes projets de vivre vieille, Montana. Si tu as besoin de dresser un cheval, j'habite à la sortie de la ville. Si tu demande où se perche ma cahute à un de mes voisins, il devrait pouvoir te l'indiquer."

La jeune femme se tourna et se dirigea aussi vers la porte.

"Je m'en vais aussi en fait. Inutile de traîner plus longtemps ici."

Tala se glissa entre Jesse et le mur pour sortir avant lui. Elle se doutait bien qu'elle ne s'en sortirait pas comme ça et ne voulait pas que...son sauveur en fasse les frais.

[Désolée j'ai un peu ramé à cause de la rentrée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Montana



Messages : 190
Points XP : 69

MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Jeu 27 Sep - 21:11

L'indienne lui souffla le pion pour sortir la première. On avait peut-être raison de les appeler sauvage... En tout cas pour ce qui est de la bienséance. Heureusement le cow-boy n'en avait pas grand chose à foutre des mondanités. Le seul truc qui le tenait en vie était une éventuelle vengeance... Mais les jours passaient sans apporter la proie qu'il recherchait...
A part mettre le bordel dans le saloon Tala disait avoir d'autres capacités, des capacités pouvant être intéressantes pour son employeur.

- Mr Baxter cherche quelqu'un pour dresser ses chevaux. A l'occasion, passe à son ranch. Il est au sud de la ville, il est facile à reconnaître, c'est la plus grand de la région... On testera si tu dit vrai l'indienne...


Ces mots se perdaient dans le courant d'air laissé par Tala. Elle s'était esquivé si vite qu'il ne savait pas s'il l'avait entendu... On verrait bien...
Le cow-boy quitta la chambre à son tour dans un rythme bien plus mesuré, sur le sol, le bruit de ses éperons et le fratras habituel que 'lon pouvait entendre dans un saloon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un double whisky, putain!   Aujourd'hui à 10:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Un double whisky, putain!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Haiti- Parlement: Double nationalité
» Débat sur la double nationalité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sunset Hill :: La grande rue :: $hiny $pade $aloon-
Sauter vers: