Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des tuniques bleues à Sunset [pnj]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Renégat

avatar

Messages : 31
Points XP : 28

MessageSujet: Des tuniques bleues à Sunset [pnj]   Mer 4 Juil - 12:58

Trois tuniques bleues arrivent en ville et attachent leur chevaux chez le shérif. Ils entrent, déposent les affiches, échangent quelques mots, ressortent et marchent jusqu'au saloon.

"Messieurs dames bonjour."


Au zinc, ils commandent des bières. Celui du milieu prend la parole :

"Montrez-leur."


Le plus à gauche déroule une affiche et la présente aux clients, le plus haut gradé élève la voix en désignant le portrait :

"Tristan Morgan, un traître à la nation, cet homme est extrêmement dangereux. Lors d'une embuscade que notre bataillon a essuyé au nord, le 1ere classe Morgan s'est retourné contre nous et a tué le lieutenant Deschain avec une hache apache. J'ai vu la sauvagerie dont il est capable, ce qu'il a infligé aux siens est impardonnable. Je compte sur vous pour nous aider à le débusquer, le destin de ce fou est de pendre au bout d'une corde."

Le galonné renifle, l'assemblée observe le portrait, personne ne semble le connaître. De fait, Tristan est arrivé dans la région par la voie ferrée est s'est cantonné au fort et ses environs, les villes n'ont jamais été intéressantes pour lui. Un quinquagénaire ouvre la bouche :

"Vous dites que ce soldat a tué ses propres frères d'arme ?"


L'officier acquiesce, son voisin de droite répond :

"Oui m'sieur, une bonne dizaine au moins, je l'ai vu dans l'feu d'l'action, un vrai enragé, même les peaux-rouges n'en revenaient pas. Ce type était comme possédé, j'ai jamais rien vu de tel chez un homme, et croyez-moi..."

Son supérieur l'interrompt :

"N'en faites pas tant soldat, ce chien a surtout profité de la surprise générale. Bon, je bois à votre santé messieurs dames, et sachez bien que vous pouvez compter sur la protection des hommes du Fort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leroy Fargo

avatar

Messages : 31
Points XP : 21

MessageSujet: Re: Des tuniques bleues à Sunset [pnj]   Mer 11 Juil - 15:42



Flint se concentre : un coup de chiffon à gauche, un coup de chiffon à droite, on lève le verre machinalement à la lumière du soleil salement filtrée par les carreaux ternis de fumée, s'il ne brille pas, on ne recommence pas. Il passe son temps ainsi à faire semblant de rendre l'endroit convenable pour des vachers bourrus et bourrés, à savoir, moins sale que très sale. Trois hommes pénètrent dans l'établissement en arborant les couleurs de l'armée. Merde, sale journée, Flint déteste l'armée, il peut supporter la présence d'un shérif ou d'un ranger, mais l'armée, c'est une autre paire de manches. Des mecs qui agissent sans réflexion aucune, prêts à massacrer des innocents désarmés pour un soi disant "honneur de la patrie", ça le faisait tirer au coeur. Il essuye le verre plus fort, presque au point de l'exploser entre ses doigts. Les trois soldats s'approchent et commandent à boire. Dommage, ils prennent de la bière, Flint leur aurait bien servi un verre de pisse qu'il gardait dans une bouteille pour les clients assoiffés de whisky qui ne lui revenaient pas, mais là, il va devoir leur servir du vrai houblon. Sans les regarder il s'éxécute. Le solide barman claque les choppes sur le zinc laissant gicler un bon centilitre sur le bois poisseux du comptoir. Il se retourne pour éviter d'engager la conversation et fait semblant de se focaliser sur ses bouteilles. L'un des militaires prend la parole sur un ton de crieur publique, sous les directives de celui qui devait être son supérieur hiérarchique. Il décrit les faits d'armes d'un soi disant renégat dénommé Tristan Morgan, activement recherché, mais pour Flint, ce mec semble être un héro. Faut avoir de sacrées couilles au cul pour planter son chef de guerre en plein affrontement avec les peaux rouges. Un vieux curieux questionne les soldats, l'un d'eux s'emballe et se fait corriger par son supérieur. Flint se tait, il feint ne pas s'intéresser à la discussion et se rappelle des ordres de Leroy quant aux relations avec les autorités : toujours faire bonne figure de lèche bottes. Mais c'est plus fort que lui, ces bottes là sont tâchées de sang et il offrirait bien son aide à ce renégat inconnu juste pour les faire chier. Il se retourne vers les trois tuniques bleues et pose ses mains sur le bar. Il parle d'un ton sec et malaimable.

- Et bin vous avez l'air de lui en vouloir à ce type. J'aurais bien une idée d'où y s'trouve mais z'êtes pas assez souples pour vérifier par vous mêmes... En tout cas, c'est pas l'genre de la maison de balancer les aut' alors si vous avez fini vot' propagande, merci de terminer vos drinks, on va fermer, c'est jour de congés. Et quant à vot' ... protection, on vous a pas attendu pour régler nos problèmes...

Le silence qui suit laisse l'assemblée dans l'expectative. Le barman se dit qu'il y est peut être allé un peu fort, mais il s'en balance, au moins, il se sent bien vis à vis de sa conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Renégat

avatar

Messages : 31
Points XP : 28

MessageSujet: Re: Des tuniques bleues à Sunset [pnj]   Ven 20 Juil - 11:57

La réplique du barman laisse cois le 1ere et 2nd classe. Seul le lieutenant ne sourcille pas et détaille le visage de cet homme à la langue bien pendue. Sans quitter son uniforme de sérénité, il lui rétorque :

"Savez-vous, monsieur, que sans les tuniques bleues les Chiricahuas auraient déjà votre scalp. Sans le fort, Sunset Hill n'existerait pas. Mais vous me semblez un homme de principes et je respecte ça, même si ces principes vous conduisaient à protéger un meurtrier.
"

Le soldat à sa dextre ajoute à l'intention de l'officier :

"On devrait arrêter c'type mon lieutenant."

Fixant l'homme du comptoir dans les yeux, le lieutenant Grant affirme :

"Monsieur Flint ne sait rien."

L'officier connaît le nom du barman, une telle proximité étonne l'auditoire qui n'a jamais entendu parler de ce soldat ni même croisé en ville. Il boit 'un trait et repousse sa chope vidée à moitié. A la salle :

"Gentlemen."

Imité par ses subalternes, il quitte le bar en annonçant :

"Nous prenons nos quartiers au bureau vide du shériff, nous sommes à votre disposition."

La porte va et vient derrière eux, et puis cesse son mouvement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des tuniques bleues à Sunset [pnj]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des tuniques bleues à Sunset [pnj]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» montagnes bleues
» Les marques bleues : deux mondes différents
» Cours n°5 : Flammes Bleues
» Sunset Beach
» Les Sunset Pirates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sunset Hill :: La grande rue :: $hiny $pade $aloon-
Sauter vers: