Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mythes et terreur nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'esprit de l'Ouest
Conteur
avatar

Messages : 1067
Points XP : 73

MessageSujet: Mythes et terreur nocturne   Lun 26 Sep - 21:46


La nuit, tous
les chats sont gris...




Les voyageurs avisés savent qu'il ne faut pas se déplacer lorsque les ombres ont pris possession de la contrée.
Des choses affreuses se passent chaque nuit. Quand le soleil se couche, la nature change de visage et n'offre plus que terreur et mort.
Les légendes et les commérages parlent de bêtes horribles rôdant autour des villes pour tenter de happer les imprudents ou les personnes assez folles pour braver leur destin . S'il est certain que la plupart des récits sont exagérés , en recoupant les histoires entre elles, on arrive à trouver des similitudes.

L'histoire la plus racontée est celle de formes incertaines , ressemblant à des hyènes , mais aux proportions plus généreuses. Ces animaux auraient des dents longues comme des couteaux et un appétit féroce. Silencieuses et rusées , ces ténèbres monstrueuses donneraient la chasse dans les plaines et même aux abords des villes.
D'après le récit d'un chanceux survivant, elles seraient si discrètes que la seule chose que l'on entende d'elles serait leur grognement rageur avant qu'elles ne passent à l'action. Le survivant jura même qu'elles peuvent résister à un chargeur entier de pistolet, mais l'histoire ne donne pas le nombre de balles que l'homme a réussi à mettre dans la cible , après tout il faisait noir et il avait peur.

Un des autres récits couramment entendu est celui de rapaces aux envergures démesurées capables d'attraper un veau dans leurs serres avant de s'envoler. Des fermiers mettent a l'appui des plumes noires de très grande taille. Il se dit que leur hurlement perçant est capable de vous rendre sourd pendant plusieurs minutes.

Un mythe différent fait état de silhouettes humaines drapées de ténèbres glissant sur le sol. Elles seraient très peu nombreuses, mais elles effrayent plus que tout les villageois. Les gens qui les ont rencontrées sont traumatisés, ils parlent du silence glaçant de la mort. De là à savoir si ces spectres ne seraient pas tout simplement des voleurs qui utilisent la psychose pour commettre leur larcin en toute tranquillité...

Un dernier mythe moins répandu quant à lui ferait état d'un monstre énorme faisant la taille d'un ours et demi, qui vivrait dans les forêts. Mais ces histoires perdent en crédit car elles sont racontées en général par des trappeurs saouls.

Mais je vais quand même te dire quelque chose étranger : que tu croies à tous ces mythes ou non, il faut que tu saches que seuls les fous ou les dieux se risquent à braver la nuit ici, et comme tu n'as pas l'air d'un dieu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mythes et terreur nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terreur Nocturne (with Nathan Loyson) [FINI]
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Déconstruction des mythes fondateurs de la grandeur française
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières de l'Arizona :: Contexte-
Sauter vers: