Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leroy Fargo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leroy Fargo

avatar

Messages : 31
Points XP : 21

MessageSujet: Leroy Fargo   Lun 14 Mai - 11:41




WANTED

    Nom:Fargo
    Prénom:Leroy
    Surnom:Free Hands
    Age:35
    Taille:1m70
    Métier:Patron de Saloon / Joueur
    Signes particuliers:Bien sapé, fume souvent un cigare




Votre héros
Description physique:

Cheveux bruns courts et coiffés en arrière, yeux marrons. Leroy n'est pas très grand, pas très costaud et par conséquent, pas très impressionnant. A première vue, il ressemble à n'importe quel gentleman que l'on croise dans les tripots. Ses chaussures sont cirées, ses vêtements ne laissent jamais voir un pli ou une tâche, son haut de forme est toujours ajusté parfaitement sur sa tête et il dégage en permanence une légère odeur de parfum qui vient se mélanger à celle du tabac froid. Il a souvent un petit sourire en coin, que sa moustache bien taillée fait ressortir, comme s'il défiait en permanence ses interlocuteurs.

Caractère:

Dans la vie de tout les jours, Leroy ne tremble pas, il parait souvent sûr de lui et beau parleur. Le parler, c'est son talent. Leroy est effectivement un homme de langue qui n'hésite pas à utiliser les mots pour les retourner contre celui ou celle qui les prononcent. Il est très joueur de nature, et perd rarement, son père lui ayant prodigué ses combines alors qu'il était encore jeune adolescent.Par contre dans les situations dangereuses, Leroy n'est pas bagarreur et cherche rarement des histoires lorsque personne ne peut distribuer des coups à sa place. Il se cache constament derrière des gros bras.

Défaut(s) choisi(s):Trouillard de première

Votre histoire:

- C'est un garçon M. Fargo !
- Damned ! Je dois cinquante dollars à Monty... Doc, vous pouvez pas lui coup... ah non oubliez, je préfère avoir un p'ti Fargo...

Le médecin de Canyon City tendait le nourrisson pleurnichard vers la mère exténuée mais fière d'avoir mis au monde un petit héritier pour son mari qu'elle aimait tant. Le père, qui se prénommait Stan, regardait, mitigé, ce petit être qui venait à peine d'arriver et qui lui avait déjà fait perdre de l'argent. Finalement il était comblé, il aurait pu le jouer à la pièce, mais il savait qu'il était comblé. Les cris du bambin résonnaient dans la chambre familiale alors que le médecin rangeait ses effets personnels pressé de rentrer chez lui. Il ne lui restait plus qu'à faire remplir le formulaire aux parents, et il aurait terminé le boulot.

- On va l'appeler Leroy Doc, comme son grand père, pas la peine de chercher plus loin.

Une dernière signature, et la vie commençait à s'écouler dans le calme le plus banal pour Leroy. Une enfance plus que confortable pour ainsi dire, baigné dans l'amour de sa mère, et élevé dans la passion du jeu de son père, qui passait des soirées entières à lui apprendre des tours de cartes et des façons de contourner les règles afin s'assurer que la réussite soit du bon côté. Leroy suivit le cursus de tout les enfants de Canyon City, de l'éducation scolaire aux légendes étranges dont chacun avait une connaissance plus ou moins tacite. Ces légendes macabres ainsi qu'une mère trop protectrice avaient fait de Leroy un garçon peu téméraire et qui craignait le danger. Il avait du apprendre à s'attirer les faveurs des plus costauds en les manipulant ou payant contre leurs services, son sens des affaires innée comblait en quelques sortes son manque de courage. Il passait la plupart du temps à jouer aux cartes avec ses amis, ou à monter de petites arnaques afin de grapiller un peu d'argent, si bien que son "talent" lui valu le surnom de "Free Hands", ou "Three Hands", personne n'a jamais trop su. Car on ne peut pas dire que Leroy était une personne honnête, il était même plutôt souvent dans les coups fourrés, mais personne ne le prenait en flagrant délit grâce à son stratagème de "sous traitance". Certains l'appelaient "Three Hands" grâce à sa capacité à sortir des cartes comme par magie sans que cela ne se remarque au jeu, d'autres "Free Hands" parce que quoi qu'il fassait comme rapine, il s'en sortait oujours les mains libres... Il savait s'entourer des plus brutaux, ce qui lui évita quelques problèmes causés par les mauvais perdants. N'étant pas un homme d'action et grâce aux talents de mère de Mme Fargo, il portait un soin particulier à s'habiller élégamment afin de faire comprendre qu'il était le cerveau de la bande. C'est lui qui réfléchissait, et ses acolytes éxécutaient, c'était ainsi que la machine tournait. Ses compagnons ne s'en plaignaient pas, il leur procurait un peu d'argent de poche grâce aux quelques arnaques, et eux lui apportait une protection rapprochée. Quelques fois et lorsqu'ils avaient du temps à tuer, ils lui apprenaient à manier les armes à feu, bien qu'il espérait les utiliser le moins souvent possible. Il survivait ainsi dans ce monde de brutes. C'est avec classe et sans tâches qu'il atteint donc l'âge adulte, peu avant un évènement qui accélèra sa maturité et son sens de la responsabilité.

Une attaque de diligence qui tourne mal, une fraction de seconde trop tard, un homme qui frappe à la porte...

L'annonce de la mort de son père avait éclatée comme un tir de canon de cavalerie. Stan Fargo venait de perdre la vie alors qu'il rentrait de San Fernando où il s'était rendu pour affaires. Sous le choc, Leroy s'était assis sur le fauteuil de velours dans le bureau privé, situé à l'étage du Saloon de Canyon City tenu par la famille Fargo. Il déposa son cigare sur le cendrier de la table avant de retirer son chapeau pour passer sa main dans ses cheveux. Le notaire se tenait devant lui avec le testament dans la main. Leroy l'invita à s'asseoir en face de lui, sa mère ne pouvant prononcer un mot, tellement elle était bouleversée. Le notaire déchira l'enveloppe abîmée et commença la lecture s'assurant d'avoir l'attention des interressés. Stan Fargo léguait la responsabilité du saloon à son fils, ainsi que tout ce qui avait un rapport avec son commerce. Le reste de la lettre était un discours émouvant pour ses proches. Une fois la lecture terminée, Leroy se leva pour se diriger vers le meuble en hêtre qui servait de bar dans la pièce et en sortit une bouteille de whisky, qui, d'après son apparence, ne servait qu'aux moments solennels. Il servit deux verres, un pour le notaire, et un... pour son père. Le silence régnait dans la pièce, on entendit seulement le tintement des verres se poser sur le bureau. L'homme de loi tendit le testament à Leroy pour relecture. Le dernier se saisit du tampon et encra le document qui le rendait officiellement propriétaire des lieux, non sans verser une dernière larme pour son paternel. Il n'arrivait pas à se rendre compte de tout ce que ce coup de tampon impliquait, il allait devoir gérer le saloon, mais en plus s'occuper de sa mère. Une fois les salutations faites, la porte claqua derrière le notaire, sonnant un nouveau départ pour les Fargo...

Cela faisait une petite quinzaine d'années qu'il avait repris l'affaire et Leroy n'avait pas eu à déplorer d'incidents graves ou de pertes d'argents inquiétantes pour le saloon, il s'en était toujours sorti par une pirouette ou grâce à l'aide de Flint, son fidèle barman, et ami d'enfance, au muscle saillant et aux réflexes auguisés. Il passait la plupart du temps dans la salle principale avec les clients, ou dans son bureau privé à l'étage afin d'y compter la recette du jour ou pour organiser des parties "privées" avec quelques joueurs de passage. La vie continuait, sa mère s'était remise péniblement et continuait de vivre avec lui, mais Leroy prenait bien garde à ce qu'elle ne manque de rien, comme pour la remercier de tout ce qu'elle avait fait pour lui auparavant. Cette situation avait été souvent la cause de quelques baffes distribuées par Flint lorsque des habitués un peu trop saoûls se permettaient de lui faire des réflexions sur le sujet. Free Hands détestait que l'on parle de sa mère, ça le mettait dans une colère si noire, qu'il était obligé de demander à Flint de corriger le salopard qui osait mentionner le sujet. Il avait même fait installer une carabine derrière le comptoir afin de dissuader les plus courageusement bourrés. La vie continuait, et Stan suivait le cours de sa vie comme une locomotive sur des rails, en gros, un voyage long et linéaire.

Le changement, c'est maintenant...

- Flint ! Flint ! Arrête de l'essuyer ce verre, tu te verras pas plus dedans...

- Mais boss, je... Enfin j'ai rien d'autre à faire. Et pis, comment vous pouvez savoir que j'essuie un verre alors que z'êtes dans vot' bureau ?

- Tu viens de me le confirmer... Tu n'as qu'à essuyer le comptoir, il est tellement crasseux qu'il a gagné cinq centimètres en hauteur...

Flint posa le verre à moitié propre et astiqua le comptoir massif sans rétorquer. La journée était étouffante à cause de l'absence de vent et seulement quelques clients étaient venus se rafraîchir au saloon. Depuis quelques semaines, le calme régnait en ville et les affaires tournaient au ralenti. Leroy s'ennuyait et Flint perdait du muscle à vue d'oeil. Il fallait trouver quelque chose à faire. Pour couronner le tout, sa mère ne se portait pas très bien et les soins commençaient à devenir pesants pour le budget. Le patron du saloon était assis dans son bureau et triturait nerveusement son jeu de cartes. Il se rappelait les bons moments de sa jeunesse, les petits coups fourrés avec sa bande le rendait nostalgique. Brusquement, comme s'il venait de prendre une décision importante, Leroy rangea les cartes dans sa poche et ajusta sa veste tout en quittant son siège. Il sortit du bureau et scruta la salle quelques secondes avant de descendre les escaliers, sous le regard en coin de son fidèle barman, qui astiqua de plus belle, craignant une nouvelle remontrance de la part de son patron. Leroy prit soin de ne pas toucher le comptoir, et fit signe à Flint de s'approcher tout en chuchotant :

- Mon bon Flint, je viens d'avoir une idée. Je suis las de cette vie monotone, je veux retrouver ma fougue d'antan, tu te rappelles tout les petits coups lucratifs qu'on a pu monter auparavant ?

- Enfin, c'était surtout vos idées boss...

- Peu importe, tu faisais parti du plan, tu en étais un rouage important même... Enfin, je compte vendre ce saloon et me porter acquéreur de celui de Sunset Hill. Une fois la bas, on recommencera comme avant ! Tu iras en ville déposer une annonce comme quoi le saloon recrute, je prendrais les volontaires dans mon bureau et nous allons nous refaire une petite bande mon vieil ami, qu'en dis tu ?

- Biiiin....

- Très bien ! Alors faisons comme cela. Commence à rassembler les affaires on déménage ! Pendant ce temps je vais trouver un nouveau nom pour le saloon, en guise de symbole pour ce nouveau départ...


Quêtes et
concours...
Vos caractéristiques :
  • Force: 1
  • Dextérité: 3
  • Agilité: 1
  • Perception: 3


Vos talents : Riche & Triche

Vos armes: Deringer (sur soi), carabine (derrière le comptoir)



Dernières
questions...


"Si quelqu'un connaît..." ----> "Leroy Fargo"


Avez-vous des liens avec les personnages présents ? Non

classe de personnage désirée ? Notable (ou citoyen)

Avez-vous trouvé les mots de passe ?

Vitesse d'écriture ? moyenne

Premier compte ? : peut etre

Qui vous a fait découvrir ce forum ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'esprit de l'Ouest
Conteur
avatar

Messages : 1067
Points XP : 73

MessageSujet: Re: Leroy Fargo   Lun 14 Mai - 19:01

bonjour et bienvenue parmi nous cheers

J'adore l'avatar même si je ne reconnais pas l'acteur. Reste plus qu'à le mettre à la bonne taille, je m'en occuperai.

Rien à redire sur la présentation, tu es validé et peut dès à présent commencer à jouer et à arnaquer ton prochain engager du personnel.


Amuse toi bien parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leroy Fargo

avatar

Messages : 31
Points XP : 21

MessageSujet: Re: Leroy Fargo   Lun 14 Mai - 19:11

Salut et merci ! J'ai hâte de commencer !

Je vais essayer de recruter quelques fines gâchettes pour faire du Rp en espérant qu'ils soient intéressés par l'appât du gain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandro Estevez

avatar

Messages : 149
Points XP : 12

MessageSujet: Re: Leroy Fargo   Lun 14 Mai - 19:20

C'est le neveu de Pat Poker What a Face


Bienvenue Leroy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tequila Jo

avatar

Messages : 302
Points XP : 14

MessageSujet: Re: Leroy Fargo   Mar 15 Mai - 6:41

Bienvenou senor Pat Poker (bien joué Alejandro, j'adore la référence XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clive Simpleton Palmer

avatar

Messages : 59
Points XP : 45

MessageSujet: Re: Leroy Fargo   Mar 15 Mai - 12:02

Bienvenu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leroy Fargo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leroy Fargo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mai] Byul Leroy
» Présentation Hélène Leroy [validée]
» Pierre Leroy - Gendarmerie Nationale-
» Arrête-moi si tu peux [Pv Sarah Mann & Leroy Jethro Gibbs]
» Présentation de Estelle Leroy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières de l'Arizona :: Le sanctuaire des héros :: Présentation de votre héros :: Personnages validés-
Sauter vers: