Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Karl "Dutch" Arrenberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dutch Arrenberg

avatar

Messages : 4
Points XP : 1

MessageSujet: Karl "Dutch" Arrenberg   Lun 12 Mar - 21:10




WANTED

    Nom: Arrenberg.
    Prénom: Karl.
    Surnom: Dutch.
    Age: 43 Hivers.
    Taille: 176 Centimètres.
    Métier: Chasseur de Prime.
    Signes particuliers: Il utilise bien souvent du tabac à mâcher et il détient, dans une poche de la selle de sa monture un fer à cheval. Un des derniers de son ancien destrier et il pense qu'il lui porte bonheur.




Votre héros
Description physique: Dutch est un homme entre deux âges de taille moyenne, puisque dépassant à peine le mètre soixante-quinze et il arbore une silhouette robuste. S'il n'est pas le plus musclé ni le plus grand, il demeure redoutable à mains nues et il vaut mieux éviter de se retrouver face à lui. Il a le pied sûr et une démarche rapide et souple. Il porte un nez long et droit surplombé d'une paire d'yeux gris vifs et pénétrants. Dutch est plutôt bien habillée et est en général vêtu d'un pantalon sombre et d'une chemise blanche à laquelle il retrousse les manches. Il porte également par dessus un gilet et un chapeau dont la couleur est identique à celle du pantalon. Concernant ce dernier, il est maintenu par un ceinturon où est suspendu une poche dans laquelle il range son arme. Pour en terminer avec son accoutrement, il possède une paire de bottes en cuir qui lui ont permis de fouler nombres de miles. Enfin, pour son équipement : Il dispose d'un Colt Peacemaker qu'il utilise avec habilité. Il a aussi en sa possession un lasso qui permet de multiples usages si on a de l'imagination. Pour terminer, Dutch possède comme monture une superbe jument Mustang avec une robe noire parsemée de tâches blanches.

Caractère: Arrenberg est un homme par nature introverti et qui se complaît dans la solitude. S'il n'est pas associal pour autant, il demeure méfiant envers les étrangers s'il les juge potentiellement dangereux. Si ce n'est pas le cas, ou qu'il apprend à les connaître, Dutch se révèle serviable au possible. S'il est à la recherche d'argent, il aime aider et ce même s'il n'aura pas de compensation. C'est quelqu'un de persévérant et consciencieux. Doté d'une grande patience, il n'abandonne jamais une tâche qui lui incombe. De plus, pour en rajouter il prend le plus souvent le temps de réfléchir avant d'agir, analysant bien la situation. Dutch a une idée bien conçue sur le Gouvernement et sur la façon dont il devrait agir. Selon lui, les autorités suivent des lois créées par des notables bien à l'abri dans l'Est. Elles ne sont pas adaptés à la vie dans l'Ouest Sauvage et c'est par son métier qu'il souhaite aider les représentants de la Loi. Certes ils n'apprécient pas leur méthode, mais il apprécie venir en aide aux gens et si en plus on le paye pour ça...

Défaut(s) choisi(s): Aversion envers les Desperados et pense que les Représentants de la Loi sont des incapables.

Votre histoire: North Creak City... Vestige de la Conquête de l'Ouest à l'époque où celle-ci abordait l'Arizona. Durant la seconde partie du XIX siècle, c'était une petite ville dont la plupart des habitants partaient toujours plus nombreux vers l'Ouest. Il ne restait plus qu'une majorité de fermiers dont les terres encerclaient la ville qui ne contenait quand à elle qu'un Saloon, deux ou trois magasins, quelques habitations et le bureau du Shérif. Pourtant, malgré tout cela elle restait un point de la ligne du Chemin de Fer qui apportait de temps à autres à la gare divers voyageurs qui ne restaient pas longtemps dans les environs. Et en dépit des tentatives des représentants de la Loi, un bandit notoire demeurait libre et harcelait la région avec sa bande, pillant les fermes et fuyant chaque fois hors du Comté pour échapper à la juridiction. Et tandis que l'aube pointait doucement par dessus les collines donnant sur la ville, les habitants se réveillaient pour certains, tandis que d'autres travaillaient ou quittaient en titubant le Saloon.

D'un autre côté arrivait un cavalier solitaire. Celui-ci était vêtu d'un pantalon marron tenu par une ceinture ornée d'une boucle en acier. L'étranger possédait également une paire de bottes surmontées d'éperons, de même qu'une chemise blanche à laquelle il avait retroussé ses manches. Pour en terminer, un gilet sombre recouvrait la dite chemise, de même qu'un chapeau de la même couleur qui se posait penché en avant sur ses cheveux blonds et courts. On pouvait aussi apercevoir à sa taille un ceinturon où était suspendu une poche contenant un Colt Peacemaker. Par dessus ses vêtements, il portait aussi une bandoulière où était accrochée une besace au niveau de sa taille. Il était perché sur un Mustang à la robe noire parsemée de tâches blanches et dont la crinière était aussi sombre que la nuit. Sur le destrier se trouvait une selle sur laquelle étaient accrochés divers équipements tels que ceux-ci : Une carabine Winchester, une gourde, un vieux fer à cheval et divers sacs prévus pour les provisions autant pour le cavalier que pour la monture.

Son arrivée dans la ville était observée par tous les badauds du coin déjà réveillés. Ignorant les regards, le cavalier avança jusqu'au Saloon où il attacha sa jument Annabell à une barre d'attelage. Ensuite, il se dirigea droit vers l'entrée du rad. Alors que les battants du Saloon se refermaient, l'homme se dirigea vers le bâtiment d'en face qui se trouvait être la gare. A côté se trouvait également un jeune garçon qui vendait des journaux aux passants, en criant les gros titres. S'avançant vers lui, Dutch prit un billet dans l'une de ses poches et lui échangea contre un de ses articles. Et pendant que le gamin le remerciait, le Pistolero déplia le journal devant lui afin d'en lire les nouvelles.

Il y apprit plusieurs choses, parmi lesquelles les plus importantes furent celles-ci : Le progrès avançait considérablement et les Chemins de Fer s'étendaient toujours plus loin. A côté de ça, la violence battait son plein, tant entre les blancs et les indiens que entre les blancs eux même. La vie peut basculer en une seconde, et parfois la tentation est plus forte que la raison. Cela était d'autant plus vrai maintenant que ces rumeurs de filons de pépites d'or aussi grosses que les poings des plus costauds des hommes circulaient depuis Sunset Hill... Cette ville nouvellement construite se trouvait dans une région pas très éloignée et il était envisageable de s'y rendre pour Dutch. Après tout, même s'il n'était pas prospecteur de son état, quand il y a de l'or, il y a du boulot. Du moins, tant qu'on est prêt à se salir un tant soit peu les mains.

Tandis que l'allemand songeait à ce probable voyage, il fut interrompu par un bruit sourd répété. A quelques mètres de lui, un homme âgé clouait contre un mur du bâtiment une affiche. L'observant en coin, Dutch pu apercevoir l'étoile de service et conclut aisément qu'il s'agissait du Shérif de la ville. Et quand celui-ci s'éloigna vers son bureau, Arrenberg s'avança devant l'affiche, de même que quelques badauds qui se trouvaient dans la zone. C'était un avis de recherche concernant un dénommé Jarred Vaughan, coupable de nombreux vols et attaques contre les fermiers de la région. Si l'on en croyait les informations écrites, il se trouverait dans une bâtisse se trouvant à l'intérieur du Creak Canyon. De plus, une jolie prime de quarante dollars était de mise si on venait à le descendre. Le double s'il était en vie. Il valait pas très cher ce type... Pendant que les quelques habitants discutaient pour certains de ce qu'ils feraient d'une telle somme et pour d'autres qui déclaraient ouvertement leur projet de le tuer, Dutch fit un pas en avant et saisit le coin inférieur gauche de l'affiche. D'un coup sec, il l'arracha sous les regards des badauds et en le repliant pour le placer dans sa besace, il fit volte-face vers la rue principale du hameau.

En chemin, il sortit du tabac à mâcher de sa besace et l'engouffra entre ses dents. traversant l'axe principal de la ville, il se dirigea vers l'un des magasins. En entrant dans la boutique du Général Store, le Cow-boy aperçu un homme plus âgé derrière le comptoir. Celui-ci était dégarni et gras comme un cochon, tant et si bien qu'on aurait cru voir un bœuf souffrir de calvitie. L'allemand s'avança vers lui en jetant un coup d’œil autour pour voir les diverses marchandises proposées : Il s'agissait essentiellement de nourritures d'origines agricoles, de trophées de chasseurs et de matériels de ferme. Appuyant son avant-bras gauche sur le meuble, l'étranger répliqua au bonjour lancé précédemment par le vendeur :


<< _ Bonjour. J'ai besoin de provisions pour moi et mon cheval. On se rend à Creak Canyon et comme je viens d'arriver dans la région, il me faut une carte. Vous avez ça en stock ? >>

Le gros bonhomme resta silencieux quelques secondes comme s'il était absent et semblant revenir à lui, il répondit :

<< _ Creak Canyon ? Vous devriez éviter ce coin là mon gars ! Parait que c'est là-bas que se terre la bande de Vaughan, un groupe drôlement dangereux qui terrorise la région. >>

Dutch esquissa un sourire à son comparse du moment. Ce qu'il faut pas entendre tout de même. Évidemment que ce gars était dangereux, sinon personne s'intéresserait à lui ! Désireux d'abréger cette conversation, l'allemand décida de lui expliquer la situation clairement.

<< _ Je sais tout ça... Je cherche ce type pour la prime qu'à mit le Shérif sur sa tête. Donc, si vous pouviez me préparer ce que je vous ai demandé. >>

Levant les mains comme pour s'excuser d'avoir commis une faute, le vendeur quitta son comptoir et commença à farfouiller dans les étalages et la réserves afin de rassembler les articles demandés. Pour un tel voyage, il fallait bien entendu de l'eau et de la nourriture. Ainsi, il sélectionna des morceaux de bœuf séchés, des fruits et de l'avoine pour la monture. Une fois tout déposé sur le meuble, il reprit :

<< _ Par contre, je n'ai pas de cartes de la région. Faut dire que les étrangers qui viennent ici font pas de vieux os en général et ils prennent pas la peine de visiter quand ils voient l'état que c'est. Mais... J'ai mon garçon qui cherche à se faire un peu d'argent et il connaît bien le coin puisque je l'emmenais souvent chasser. Il pourrait vous guider jusque là-bas, du moins si vous le payez et que vous vous assurez de le ramener sain et sauf. >>

Karl qui observait la marchandise porta son regard dans les yeux du commerçant. Ce type disait il y a encore cinq minutes que le canyon était très dangereux et maintenant il voulait y envoyer son fils ? Drôle de père... Qui plus est, Arrenberg n'avait pas ça à faire que du baby-sitting.

<< _ Et pourquoi vous ne venez pas vous ? Entre nous, je préférerai un homme avec un fusil qu'un gosse. >>

L'homme paru l'espace d'une seconde offensé qu'on puisse penser son fils incapable de réaliser ceci. Il répliqua rapidement pour assurer que son garçon était tout à fait débrouillard et que s'il voulait de l'argent il fallait le mériter. Et il savait tirer en plus, autant sur des lapins que des biches !

<< _ Et contre un homme ? C'est pas vraiment la même chose. >>

Ajouta Dutch. Cependant, l'autre ne voulait rien en savoir, c'était ainsi. Il appela son enfant qui sortit de la réserve pour voir de quoi il retournait. L'allemand n'avait pas vraiment le choix et après tout, il ne l'aurait pas dans les pattes longtemps. Une fois sur place, suffisait qu'il attende son retour. Une fois tout cela expliqué au jeune Jake, le moment de payer le commerçant se faisait sentir.

<< _ Concernant l'argent, j'en manque ces temps-ci... Mais je vous propose une chose : Vous me donnez cela le temps que j'aille récupérer la prime. En attendant je vous laisse cette montre en gage, puis quand je reviens je vous paye et je donne dix dollars au garçon, ça vous vas ? >>

L'homme gras déplaça son regard vers son fils, puis vers le Cow-boy, visiblement anxieux. Au bout de quelques secondes, il répliqua :

<< _ Et si vous revenez pas ?

_ Je reviens toujours. >>


Comme une dernière condition, le commerçant demanda son nom au Cow-boy qui se présenta donc comme Dutch Arrenberg. Ainsi le marché fait, Dutch grimpa sur sa monture après y avoir installé les provisions tandis que son guide arrivait depuis les écuries avec un vieux cheval. Durant le voyage, le dénommé Jake ne cessait de parler et de tenter d'entamer une conversation, afin d'échapper à ce voyage qui s'annonçait déjà très ennuyeux.

<< _ Et donc, comment vous avez atterris ici ? Et vous êtes un genre de chasseur de primes ? >>

Dutch restait malgré tout concentré sur la route et de la main droite il caressait la crinière sombre d'Annabell. Tournant son regard un instant vers son " allié ", il répliqua :

<< _ Tu es trop curieux pour un gamin de douze ans. Tu devrais savoir quand parler ou se taire. >>

A ces mots, le garçon sembla s'emporter comme si l'humiliation qu'il subissait était la pire imaginable.

<< _ J'ai seize ans msieur ! Je suis presque un homme ! Et quand j'en serais un, je serais célèbre. >>

L'allemand eut un sourire qui apparu sur son visage. C'est qu'il croyait ce petit ! Dutch n'était pas du genre bavard et il était plutôt solitaire, mais ça ne pouvait pas faire de mal de discuter un peu. D'autant que c'était un gamin et qu'ils étaient seuls dans l'étendue désertique.

<< _ Soit, je m'en voudrais de ne pas avoir répondu à la future légende du coin... Oui, je chasse les primes que le gouvernement donne. Il m'arrive aussi de bosser pour le peuple, en fait tant que la paie est bonne et que je juge la mission acceptable. Quand à ta première question, je suis né au Kansas de parents fermiers. Ils sont venus aux États-Unis depuis l'Allemagne pour leur part du Rêve Américain. >>

Quelle connerie ! C'est pas des rêves qu'on vient chercher dans ces contrées. C'est de l'or. Et pour l'obtenir, c'est le sang qu'il faut faire couler. Que ce soit pour tuer ceux qui le possèdent ou ceux qui tentent de nous prendre le notre. C'est juste du troc. Du sang contre de l'or. Et les mines d'ors américaines avaient une sacrée dette envers Dutch.

<< _ Tu sais... Être une Légende, ça se résume juste à tuer des gens. Quand t'en tues une centaine, tout le monde te connaît. Et crois moi, aucun homme censé n'a envie de ça. Et quand tu atteins ce statut, la seule différence qu'on trouve entre un Héros et un Monstre, c'est un bout de papier du gouvernement qui autorise à tuer. Mais ils ont autant les mains sales l'un que l'autre et ceux qui clament le contraire sont aveuglés. Arrêtons nous ici, on vas faire une pause. >>

Les deux protagonistes arrêtèrent donc leurs destriers et installèrent leur " camp " au milieu des étendues sauvages. Dutch saisit l'un des sacs suspendus à la selle de Annabell. Il en sortit des morceaux de bœuf séchés et s'asseya pour commencer à manger. Après avoir avaler un bout, il empoigna sa gourde et laisser couler le liquide frais dans sa gorge. En portant son regard sur l'adolescent, il remarqua que celui-ci le fixait encore. [/b]

<< _ Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?

_ Je repensais à ce que vous disiez tout à l'heure. Et je crois que vous avez tord. Un Héros n'a rien en commun avec les monstres dont vous parlez. Les Héros défendent la justice et combattent les criminels. Je pense que vous en êtes un, même si vous demandez de l'argent pour le faire. Et mon père dit que Dieu est avec eux. >>


[i]Dutch avala la nourriture qu'il lui restait et après avoir ranger sa gourde, il se servit un peu de tabac à mâcher.


<< _ J'ose à penser que je n'ai pas atteins ce niveau. Que je n'ai pas commis tant d'atrocités. Et j'espère pour toi que tu ne le sera jamais non plus. Que ce soit les Héros ou les Monstres, ils n'y gagnent rien... Quand à moi, je suis juste un type du Kansas, né de parents immigrés, qui cherche à se faire une place dans l'Ouest. Pour finir, il y a longtemps que Dieu m'a abandonné. >>

Enfournant le tabac dans sa bouche, Arrenberg s'allongea sur le sol et baissa son chapeau sur ses yeux.

<< _ Laisses moi me reposer maintenant. Et préviens moi si tu vois quelque chose. >>

C'est près d'une heure plus tard que l'allemand se réveilla et qu'il échangea son quart avec le garçon. Et une fois le même cycle effectué, ils se remirent en route. C'est aux alentours de quatorze heures que Dutch arriva enfin en vue du Canyon. Il avait suivit la route indiquée par le jeune guide et de ce fait, il avait pu arriver à une intersection. Il pouvait s'engouffrer dans le canyon ou gravir une pente pour arriver au dessus. Le premier choix était judicieux si l'on était accompagné de toute une bande armée et expérimentée, sinon c'était du suicide pour un seul homme. Quand au second choix, il permettait une meilleure approche certes mais pouvait se révéler handicapant. Car en effet, si le criminel recherché se faisait la malle, comment le rattraper ? Impossible sauf s'il fuyait à pied et qu'un sentier permettait de descendre de la falaise à proximité. Songeant à un plan, Arrenberg mit pied à terre de même que Jake. Là, il prit la parole en expliquant au garçon :

<< _ On vas faire simple. tu restes là sur ton cheval. Tu surveilles ma petite Annabell. Pendant ce temps, je grimpe là-haut et je vais mériter mes dollars avec la carabine. Et si un homme sort de ce canyon, tu le descend avec ça, compris ? >>

Précisa Dutch en tendant à Jake son Colt Peacemaker. Le guide semblait stressé et c'est en tremblant qu'il saisit l'arme et acquiesça aux directives. L'allemand soupira alors qu'il allait partir et déclara :

<< _ C'est pas compliqué. Tu vises. Tu tires. Tu as six balles dans le chargeur alors les rates pas. Et calmes toi, c'est pas ça qui t'aidera... Normalement tu devrais voir personne si je fais bien mon boulot. Et viens pas me dire à mon retour que ma Annabell est partie où je te jure que t'es pas prêt d'avoir finit de me rembourser. >>

C'est près de quarante minutes plus tard que Dutch revint à la rencontre de Jake depuis le canyon, en criant bien fort avant d'arriver qui il était. Faudrait pas que le jeune le but par excès de zèle tout de même ! Ensemble, ils repartirent chercher le cadavre de Jarred Vaughan qu'ils hissèrent sur le dos de Annabell. Le corps se trouvait dans une masure isolée et autour de celle-ci se trouvaient cinq autres hommes abattus. Le jeune garçon impressionné félicita vivement le Cow-boy pour l'exploit accompli et demanda des détails sur les actions. Dutch s'installa sur la selle de sa jument et se contenta de répondre :

<< _ Il n'y a aucune fierté à tuer. Ils sont devenus dangereux, on devait le faire. Point barre. Le Gouvernement aime à juger les personnes qu'il ne peut contrôler comme ennemis. Maintenant rentrons. Je suis pas payé pour le plaisir de t'avoir avec moi... >>

Les deux hommes rentrèrent donc à North Creak City où Dutch pu toucher sa récompense. Argent en main, il paya le commerçant comme convenu et donna un petit quelque chose au gamin. Et après avoir acheté quelques munitions à l'armurier, le voilà paré pour sa nouvelle destination. Sunset Hill...



Quêtes et
concours...
Vos caractéristiques :
  • Force: 2
  • Dextérité: 3
  • Agilité: 2
  • Perception: 1(+2 via Talent)


Vos talents : Chanceux
Vous êtes né sous une bonne étoile et une fois par sujet, vous pouvez retirer un dé dont le résultat ne vous a pas plu.
Sagesse de la chouette
Les deux yeux grands ouverts, vous êtes à l'écoute de votre environnement. Vous prenez un bonus de 2 en Perception.

Vos armes: Colt Peacemaker, Carabine Winchester.



Dernières
questions...


"Daniel Craig" ----> "Dutch Arrenberg"


Avez-vous des liens avec les personnages présents ?Pas encore.

classe de personnage désirée ? Pistoleros.

Avez-vous trouvé les mots de passe ?

Vitesse d'écriture ? Aléatoire.

Premier compte ? : Oui.

Qui vous a fait découvrir ce forum ? Top-Site.





Dernière édition par Dutch Arrenberg le Mar 13 Mar - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandro Estevez

avatar

Messages : 149
Points XP : 12

MessageSujet: Re: Karl "Dutch" Arrenberg   Lun 12 Mar - 22:02

Bienvenue à toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahame Ellesio

avatar

Messages : 22
Points XP : 4

MessageSujet: Re: Karl "Dutch" Arrenberg   Lun 12 Mar - 22:54

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héléna E. Velasquez

avatar

Messages : 102
Points XP : 24

MessageSujet: Re: Karl "Dutch" Arrenberg   Lun 12 Mar - 22:59

Excellent choix d'avatar Smile Bienvenu parmi nous señor ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'esprit de l'Ouest
Conteur
avatar

Messages : 1067
Points XP : 73

MessageSujet: Re: Karl "Dutch" Arrenberg   Lun 12 Mar - 23:09

Bonsoir et la re-bienvenue senor

Belle fiche, il ne manque rien, tu peux donc commencer à jouer et moi je te colorie.

Tu peux faire une demande rp ou te joindre à un déjà entamer.

Quand on aura fini avec le jeu du square dance, l'event pour devenir le shérif de Sunset débutera, j'imagine que cela t'intéressera peut-être

Amuse-toi bien cow boy solitaire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dutch Arrenberg

avatar

Messages : 4
Points XP : 1

MessageSujet: Re: Karl "Dutch" Arrenberg   Lun 12 Mar - 23:14

Merci à vous et au plaisir de Rp avec vous = )

Et merci beaucoup Ô Esprit Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Fou

avatar

Messages : 15
Points XP : 20

MessageSujet: Re: Karl "Dutch" Arrenberg   Mar 13 Mar - 6:31

C'est quoi cette validation express' où on a même plus le temps de dire bienvenue ! (é.è)
*Va aller se plaindre quelque part ailleurs*

(re) Bienvenue ! /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'esprit de l'Ouest
Conteur
avatar

Messages : 1067
Points XP : 73

MessageSujet: Re: Karl "Dutch" Arrenberg   Mar 13 Mar - 9:07

*met un coup de tomahawk derrière la tête de chien fou*

On m'appelle l'esprit qui valide plus vite que son ombre dans le grand ouest...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dutch Arrenberg

avatar

Messages : 4
Points XP : 1

MessageSujet: Re: Karl "Dutch" Arrenberg   Mar 13 Mar - 9:09

x)
Merci l'indien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karl "Dutch" Arrenberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karl "Dutch" Arrenberg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karl Briullov !
» KARL DE BAVIERE — u;c
» Karl Friedrich Schinkel (1781-1841)
» KARL LEVESQUE SI W TE ANKO VIVAN NOU TE KAP EPAGNE NOU DE LAVALAS
» Les faits et gestes des Wings.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières de l'Arizona :: Le sanctuaire des héros :: Présentation de votre héros :: Personnages validés-
Sauter vers: