Bienvenue dans l'ouest sauvage Invité, nous sommes en début d'année 1874
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Repas au saloon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy Mac'Havy



Messages : 24
Points XP : 20

MessageSujet: Repas au saloon.   Mar 31 Jan - 19:33

- Et si on allait manger un bon plat pour une fois ? Il doit bien y avoir moyen de bien manger ici.

Sur le coup, Lucy ria fort. Eux, qui n'avait pas d'argent. Ou presque pas. C'était quelque chose d'assez drôle. Mais tout compte fais, l'idée de casser la croûte lui disais vraiment bien. Elle s'imaginait un repas délicieux, à la place d'un écureuil trop cuit ou alors un rapace trop petit. Ce qu'elle aimait par dessus tout, c'était les patates coupés en quartiers, frites, avec une sauce qui donnait un petit goût de elle-ne-sais-quoi. Avec un bon steak saignant. L'eau à la bouche, elle se dirigeait, tenant son Deringuer entre ses doigts fins, dans ses gants. Elle aimait tracer le bout rond avec son index, et sentir la poudre decsendre un peu entre ses ongles. Souvent, quand elle retirait son cache-main, sa paume était noir, tant le flingue avait rouillé. Elle l'astiquait chaque nuit, rêvant le moment où elle pourrait se défendre et tirer sur la gachette, entendre ce bruit sourd qui paralyse quelques secondes. Avoir l'impression d'être... Un homme.

* Eh beh, toi, si t'étais pas une fille, t'aurais un jolie fusil sur ton épaule ! *

Son frère, Icare, un peu peureux de sa maladresse, lui avait simplement donner ce pistolet qui ne tirait que deux coups. C'était déjà ça. Au pire, elle pourrait bien ramasser un homme avec son lasso, l'étouffer avec ou bien le trainer derrière son cheval, qui part au galop. Ses idées de torture révélaient en elle un plaisir fou. Tout ce qu'elle voulait c'était ne pas se montrer trop soumise, comme ces catins, danseuses, ou même femme. Elle avait un caractère bien trempée, oh ça oui. Poussant les portes du saloon, la musique s'arrêta. Le poker cessa et les fous rires se calmèrent. Voir une jeune fille de cet âge entré dans un endroit mal famé, où les pervers se font plaisir et ou les ivrognes boivent à pleine gorgée ne devait pas être une activité régulière. Oh mais, comme elle connaissait cette odeur de pisse, d'odeur puante, le bruit des bottes de cuirs tapant sur le sol.

- Eh frérot, vise un peu. On dirait bien que j'les intimide ces gars. Pourtant j'suis presque pas dang'reuse.

En réalité, Lucy gardait son sang froid grâce à son frère. Sans lui, depuis longtemps, sans son apprentissage, elle aurait prit ses pieds à son cou. Elle se rappelle la première fois où elle a mit les pieds ici. Une horrible envie de faire sa comission l'avait prise en plein trajet. Dans les bras de son frère, elle avait attendu de trouver un coin assez tranquille. Sauf que les hommes lorgnaient quand elle baissa son pantalon. Toute rouge, elle s'était réfugiée dehors, derrière un buisson. Ce jour là marqua la grande série d'étape dans des bars. Par exemple, attendant son frère, la tequila avait été son ami, son compagnon, son amoureux secret. S'installant à une table reculé, elle démêle doucement son lasso, le rangeant, faisant des noeuds, les yeux dans le vide.

- T'sais s'qui m'ferait plaisir Icare ? D'la patate. Ca m'manque. Ou alors même un bon bouillon d'viande. Ah ça ouais ! J'en rêve bien.

Elle appela le serveur en claquant sa langue sur son palais, se redressant sur sa chaise, basculant vers l'arrière. "Eh, p'tit gars, sers moi une soupe avec d'la viande. Amène moi une miche d'pain et un verre d'eau." Se remettant droite, elle jouait encore avec son lasso. Ca l'aidait à se concentrer, à réfléchir un peu plus vite. Le piano un peu fou jouait sans vraiment s'arrêter, répétant les mélodies. Elle aurait voulu écouter une guitare, ou même un champs du FarWest.

* Tu sens ça Lucy ? Ca, c'est ce qu'on appelle une odeur de repas. *

- J'ai vu un Ranch pas loin. J'pourrais p'tête y travailler. Si y z'ont des ch'vaux, y trouverons pas meilleur palfrenière, ça j'te l'dis mon gars.

Son regard perdu dans celui de son frère, ses mains contre son menton, ses coudes contre la table, elle pensait à l'or. Et si c'était faux ? Et si ce vieux fou l'avait simplement inventé ? Elle était sur qu'il se fendait de rire à l'idée qu'on y soit partis. Oh ça oui. Et si elle pouvait lui écraser sa botte dans la mâchoire, elle l'aurait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icare Mac'Havy



Messages : 10
Points XP : 8

MessageSujet: Re: Repas au saloon.   Mar 31 Jan - 21:37

Icare entrait dans le saloon à la suite de sa sœur, qui rien qu'en entrant avant fait taire la plupart des personnes, mais les bruits reprenaient rapidement, un mélange de rire tonitruant, de chaise qui cogne sur le sol de bot qui tape au sol ou encore de verre violemment abattus sur le bois d'une table ou du bar. C'était bien un saloon comme il en existait tant, un long bar ou était accoudés de nombreux pochtrons une belle collection de bouteille en tous genre derrière le comptoir et un bon nombre de tables certaines occupées par des joueurs de carte d'autre juste par des hommes avec un verre à la main. Il y faisait sombre et l'odeur qui y régnait était un mélange de sueur et d'alcool en tous genre, enfin bref un vrai saloon quoi, le repaire de tous ceux qui ne savent pas quoi faire.

- Eh frérot, vise un peu. On dirait bien que j'les intimide ces gars. Pourtant j'suis presque pas dang'reuse.

Un sourire se dessina sur le visage d'Icare en entendant les paroles de Lucy, elle paraissait dure au premier abord, mais en réalité elle était complètement différente, mais ça personne ne le savait sauf lui. Tous les deux s'installèrent à une table reculée pour éviter au maximum les regards des autres toujours bien tournés vers eux.

- T'sais s'qui m'ferait plaisir Icare ? D'la patate. Ca m'manque. Ou alors même un bon bouillon d'viande. Ah ça ouais ! J'en rêve bien.

Sa façon de parler le faisait rire, même s’il ne disait rien la plupart du temps, il savait qu’elle aimait parler comme ça et que c’était plus un jeu qu’autre chose pour elle. Rapidement elle appela un serveur à qui elle demande de la même façon une soupe avec de la viande, du pain et un verre d’eau, Icare quant à lui demanda la même chose avec une bière. Lucy le regardait dans les yeux, sans savoir que c’était sa sœur on aurait très bien pu penser qu’elle était amoureuse de lui.

- J'ai vu un Ranch pas loin. J'pourrais p'tête y travailler. Si y z'ont des ch'vaux, y trouverons pas meilleur palfrenière, ça j'te l'dis mon gars.

On pourrait croire qu'elle se vantait d'être la meilleure, mais si il y a bien une chose qu'elle sait faire et qu'elle aime faire c'est bien s'occuper des chevaux, depuis son plus jeune âge elle est tombée amoureuse de ses grands animaux à quatre pattes et savait très bien y faire avec eux.

- C’est pas possible de te faire penser à autre chose que les chevaux toi. Bas tu n'auras qu'à aller voir si y'a une place pour toi là-bas.

Les assiettes arrivèrent quelque minute plus tard, deux bonnes assiettes pleines, qui donnaient l'eau à la bouche. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas pu profiter d'un véritable repas, un repas où il ne sortirait pas encore avec la faim au ventre. Icare attaqua son assiette de bon cœur comme si cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait rien avalé. Il faut dire qu'il a toujours faim, manger est un pur plaisir chez lui.

- J'espère que le vieux fou avait raison, sinon je pense que je ne mettrais pas deux semaines pour retourner d'où on vient pour lui botter les fesses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Mac'Havy



Messages : 24
Points XP : 20

MessageSujet: Re: Repas au saloon.   Mer 1 Fév - 12:39

- C’est pas possible de te faire penser à autre chose que les chevaux toi. Bas tu n'auras qu'à aller voir si y'a une place pour toi là-bas.

Elle secoua négativement la tête. Bien sur qu'elle ne pourrait pas penser à autre chose ! Elle faisait ça plus pour prouver à l'esprit de son père, qu'il n'a pas donné sa vie pour rien. Tout ces bouleversements depuis ses 6 ans l'avaient completement changé. Il y a quelques temps, elle croyait au prince charmant, rêvait de chaussures et des robes assorties, et a un cheval majestueux, comme dans les livres. Mais ça c'est du passé. Les plats arrivèrent, et elle souria à pleine dent. Plongeant son pain dans son bouillon, elle dévora la viande sans ménagement. Quand il s'agissait de nourriture, Lucy était bien placé.

- J'espère que le vieux fou avait raison, sinon je pense que je ne mettrais pas deux semaines pour retourner d'où on vient pour lui botter les fesses.

Elle riait doucement. Elle aimait entendre parler son frère de cette façon, car pour elle c'était un model unique. Elle s'arrêta net quelques secondes. Elle réalisa. Mais avec quel argent allait il payer ? Et si tout était faux ? Faudrait il encore changer de ville ? De contrée ? De plaine ? Elle ne se résoudrait pas à quitter un nouvel endroit. Elle était fatiguée de passer des nuits dans le froid. Même si la beauté du ciel la nuit était absolument inimaginable, le manque de sommeil était son point faible. BlueRay avait besoin d'exercice, de repos, et de nourriture. Dans le désert, il n'y a presque rien. Les petits écureuils, elle en avait vraiment marre. D'un ton doux, s'approchant du visage de son frère, doucement, elle murmura.

- Icare, et si cela était faux ? Je n'ai plus aucune envie de partir. J'ai besoin de rester ici, tu me comprends ?

Sans aucune écorchure, dans un américain très distingué, elle avait prononcé sérieusement ces deux phrases. Il était rare désormais qu'elle parle de cette façon. Mais quand elle était sérieuse, ou bien quand elle avait (ce qui était tout aussi rare) du respect pour une personne, elle sortait de son côté masculin. Elle cligna des yeux et se remit dans sa chaise, à manger comme une hyène.

* A quoi tu joues ?! Tu doutes désormais ?! Fais confiance à ton frère !*

De toute façon, si il ne trouvait pas d'or, il irait chercher un petit boulot en ville. Elle le sait. Elle lui a voué un culte. Pour elle, son frère est la seule personne a bien vouloir s'occuper d'elle. Il l'a sait vrai, sous ses airs masculin. Il connaissait chaque mouvement pour retirer son lasso de son ceinturon, la façon douce dont elle parle à BlueRay, le son de sa voix quand elle chantait des airs de Country. Ou bien même son froncement de sourcil quand elle lisait un livre. Il était la seule chose qu'elle n'aurait pas voulu perdre.

- N'empêche que, s'bouillon l'est pas mal. J'pensais à un truc. T'sais, les vieilles légendes qu'tu me racontais quand j'étais pas haute comme 3 pommes, avec des monstres. J'me disais qu'pour pas rester seule et m'amuser j'partirai à la chasse. Comme ça, j'ramenerais l'gibier et p'tête une preuve qu'des monstres existent !

Elle se ferait un nom, et pourrait même devenir une grande légende. Comme elle disait toujours, "Certaines légendes ne peuvent jamais être apprivoisées." Ca pourrait être son cas, une fille sur un Paint Horse, sillant les contrer du canyon, à la recherche d'esprit à tourmenter, dont la faucheuse voudrait son âme, se nommant Lucy Mac'Havy.
Elle se dit, en finissant son plat, que ça sonnait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icare Mac'Havy



Messages : 10
Points XP : 8

MessageSujet: Re: Repas au saloon.   Mer 1 Fév - 16:07

Icare engloutissait son assiette a une vitesse folle, engloutir était bien le mot, il avait tellement faim que l’assiette ce vidait a une vitesse incroyable. Quelque minutes suffirent pour que le plat soit complétement vide, le verre de bière subit le même sort juste après. Malheureusement ce repas bien que très bon n’était pas suffisamment copieux pour lui, le jeune homme aimait manger et il était rare qu’il n’avait pas faim. Il essayait de récupérer les quelques reste de nourriture avec son pain mais sans succès. Lucy était comme lui elle adorait manger et il la regarder dévorer son repas avidement.

- Icare, et si cela était faux ? Je n'ai plus aucune envie de partir. J'ai besoin de rester ici, tu me comprends ?

Lucy avait parler correctement pour une fois, c’était rare, il savait qu’elle parlait sérieusement et qu’elle ne voulait donc plus voyager comme il l’avait fait jusqu’à présent. Si tout cela était faux ? Bonne question, Icare ne se le pardonnerais pas d’avoir encore une fois entrainé sa sœur à travers le désert pour rien. C’était fatiguant pour eux deux, tous ces longs trajets et le fait de ne pas avoir de domicile à proprement parler. Depuis le jour où ils étaient partis de chez leurs parents ils n’étaient jamais rester bien longtemps au même endroit, il comprenait le désir de sa sœur de vouloir rester un peu dans cette ville. Même si il ne connaissait rien ici. Il devait trouver quelque chose pour ne pas décevoir sa sœur et lui donner un bon endroit pour vivre et ne plus dormir à la belle étoile tous les soirs.

- Si tous est faux ? A vrai dire je n’y ai pas pensé, mais oui nous devrions pouvoir rester ici, si tu le souhaite.


Il trouverait bien un emploi, il y’avait surement des trucs à faire dans le coin, et il était jeune plutôt doué de ses mains, enfin il se débrouillait. Jusqu’à présent il avait travaillé dans divers endroit, des ranches principalement, mais aussi dans deux saloon, comme cowboy ou il devait surveiller du bétail et dans divers endroit ou le travail n’était pas très glorieux, mais qui permettait de ramener de l’argent pour nourrir sa sœur. Apres tous c’était son principal soucis, réussir à ce que Lucy puisse avoir la meilleur vie possible.

- N'empêche que, s'bouillon l'est pas mal. J'pensais à un truc. T'sais, les vieilles légendes qu'tu me racontais quand j'étais pas haute comme 3 pommes, avec des monstres. J'me disais qu'pour pas rester seule et m'amuser j'partirai à la chasse. Comme ça, j'ramenerais l'gibier et p'tête une preuve qu'des monstres existent !

Ah oui, c’est vielle légende, son père les lui avait raconté quand il était jeune et il avait tenu à les raconter à son tour a Lucy pour qu’elle connaisse un peu plus son père. Sa parlait de créature surnaturel, que probablement personne n’avait jamais vue mais que tout le monde avait connaissait à travers les histoires. Elle adorait quand il les racontait et s’endormait souvent avec des images pleines la tête. Il faut croire qu’elle n’avait rien oublié de tout ça.

- Drôle de façon de jouer, partir à la chasse de créature aussi étrange qu’inconnu. Tu te crois capable de les traquer petite sœur ? Ton petit lasso ne suffira surement pas.

Il la regardait en souriant, il savait qu’elle avait du tempérament et qu’elle pourrait tous a fait affronter ce genre de créature, mais il aimait la taquiner de temps en temps. Mais bon avoir à manger en permanence c’était bien aussi et elle savait y faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Mac'Havy



Messages : 24
Points XP : 20

MessageSujet: Re: Repas au saloon.   Mer 1 Fév - 16:37

- Drôle de façon de jouer, partir à la chasse de créature aussi étrange qu’inconnu. Tu te crois capable de les traquer petite sœur ? Ton petit lasso ne suffira surement pas.

Elle souriait mielleusement en frappant la table, sa main à plat. Elle savait très bien qu'Icare la taquinait, mais la provocation, elle adorait ça. Si c'était un défis, elle acceptait. Si c'était un concours, elle devait gagner. Si c'était une quête, mission, n'importe quoi, elle empocherait avec succès le butin à la fin. La réussite était primordiale pour elle. Parce qu'avoir vécu d'échec, ca ne lui avait pas bien plu. Le serveur rangea les assiettes qu'il empilait soigneusement l'une sur l'autre. Ca avait été délicieux. Elle c'était régalé, bien que, pas vraiment calé.

- Grand frère, dout'rais tu d'mes grandes capacités ?

Elle disait cela avec une pointe de sarcasme. Son don pour la maladresse les avait déjà conduit dans le fumier plus d'une fois. Quand elle s'était trop penché au dessus d'un canyon et que sa botte droite avait dérapé, elle était suspendu au dessus du vide, ou par exemple quand elle avait triché a une partie de poker et qu'un des joueurs avait remarqués qu'elle sortait les cartes de ses gants... Elle devait s'expérimenter. Elle se leva et rangea son lasso dans son ceinturon. Faisant crisser la chaise sur le sol, son frère la suivit.

- Eh, on d'vrait aller s'renseigner pour savoir si l'vieux fou avait raison. Et même, rencontrer l'propriétaire de s'ranch.

Elle dévisagea les expressions trop malignes des cowboy. S'il voulait la toucher, elle les éttouferait volontier, corde au cou. C'était bizarre. Elle n'avait pas vu de sherif trainer dans le saloon, juste pour faire un petit salut et boire un peu de Rhum. L'ambiance était bien trop animé, et des disputes fusaient. Elle ne resterait pas une minute de plus ici, elle voulait trop visiter la ville. Des danseuses la bousculaient en riant trop fort.

- Bande de catin. Vous f'rez mieux d'regardez d'vant vous, pour voir où vous visez.

Une d'elle, une blonde, se retourna, arrêtant ses amis. D'abord, Lucy eut presque peur. Presque. Ses yeux méprisants la scrutait. Puis de son air farouche et sur d'elle, la jeune fille pencha la tête, un demi-sourire sur ses lèvres. La "Dame" s'approcha, trainant derrière elle ses complices. Elle faisait environ une tête de plus que Lucy, mais rien ne l'intimidait.

* On va s'amuser ! *

Son frère, lui aussi c'était arrêté. Au moins pas pour reluquer ces demoiselles.

- Oh excusez moi petite, je t'ai pris pour un gars.

Avec habileté, Lucy la poussait dans l'hallée des tables. Si elle l'a cherchait, elle l'a trouverait. Frappant le terre sèche de sa botte droite, elle avança son visage du siens. Celui de la danseuse était trop maquillé, le maquillage coulait et son rouge à lèvres saignait. Sa mouche noir s'effaçait à vue d'oeil presque, à cause de la sueur.

- Tant mieux, c'est un beau compliment mam'zelle. Si j'étais un homme avec du goût, j'aurais dis qu'vous êtiez pas très fraîche. 'Fin bon. J'aurais préféré les jolies femmes quoi !.

Partant, Lucy poussa la terre sur ses bas. Sautillant comme une enfant vers son frère, elle lui sourit. Au moins, ces bougres d'hommes ne l'embêteraient pas trop. Elle n'était pas du genre à prendre soin d'elle, ou bien de choisir des robes. Elle n'était pas très féminine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icare Mac'Havy



Messages : 10
Points XP : 8

MessageSujet: Re: Repas au saloon.   Mer 1 Fév - 19:08

- Eh, on d'vrait aller s'renseigner pour savoir si l'vieux fou avait raison. Et même, rencontrer l'propriétaire de s'ranch.

La-dessus elle avait bien raison, le saloon est bien sympa, mais ce n'était pas en restant ici qu'ils allaient réussir à trouver de l'argent et un endroit où loger. Parce que bon ils étaient complétements étrangers à cette ville et passeraient surement la nuit dehors s'il ne bougeait pas rapidement. C'est Lucy qui se leva la première, elle avait toujours été comme ça à ne pas tenir en place, il lui fallait bouger en permanence. Et ce qui devait arriver, arriva elle était championne pour attirer les ennuis et la preuve en était faite quand elle dit :

- Bande de catin. Vous f'rez mieux d'regardez d'vant vous, pour voir où vous visez.

Icare n'avait pas vu la scène, mais savait que Lucy pouvait rapidement s'emporter, mais qu'elle ne se laisserait pas marcher sur les doigts surtout par des femmes elle qui se prenait parfois pour un garçon que ce soit dans sa façon de s'habiller ou de parler. Devant elle se tenait une grande femme, l'une des danseuses de l'établissement certainement, elle ne semblait pas aimer la façon dont Lucy la regardait et lui avait parlé. Le jeune homme regardait la scène de loin, sans quitter sa sœur des yeux, au moindre problème ce serait le premier à lui venir en aide. Lucy revint vers lui toute contente le sourire aux lèvres, la catin était au sol et elle s'était bien amusé à la ridiculiser. Les hommes qui se trouvaient dans le coin, n'avait pas vraiment apprécié le comportement de cette si jeune fille qui se permettait absolument tous.

- Tu es sur de vouloir rester ici toi ? Tu vas finir par nous attirer des problèmes.

Il lui disait ça mais savait très bien que ça ne changeait rien, elle était comme ça et rien ne la changerais à vrai dire il l'aimait comme ça de toute façon. Forte et fière en à l'extérieur et douce à l'intérieur.

- On va éviter de trop trainer ici, t'as éveillé tous ces bougres avec tes âneries.


Il avait quand même un regard bienveillant en la regardant et était plus amusé qu'autre chose par ses actions. Deux hommes s'étaient levés et se dirigeait vers eux. Par chance ou pas tous dépend du point de vue de la personne. L'un des deux heurta violemment la chaise d'un troisième homme assis avec autour d'une table avec trois autres types. L'alcool et le tempérament des hommes, fit que le premier coup de poing ne tarda pas, mettant feu au homme prêt à exploser. Et la bagarre démarra à grand coup de poing, de bouteilles fracassées et de veine éclatée.

Icare ne mis pas longtemps pour attraper sa sœur et de la poussée vers la sortie, inutile de s'attarder une seconde de plus ici.

- Tu voulais aller où déjà toi ? lui disait-il avec le sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Mac'Havy



Messages : 24
Points XP : 20

MessageSujet: Re: Repas au saloon.   Mer 1 Fév - 20:32

- Tu voulais aller où déjà toi ?

Elle aimait le sourir rassurant que lui offrait son frère. Longtemps, il l'avait calmé comme ça. Quand elle se croyait un fardeau, et non une soeur. Elle piquait des crises, montant sur ses grands chevaux pour un rien. Quand il rentrait tard, quand il oubliait de la border, ou bien quand il avait autre chose à faire. Parce que cette fille avait besoin de l'attention de la seule personne qui tenait à elle. Ses parents lui manquaient, et elle pleurait souvent, même si son frère ne le savait pas. Elle essayait de revoir le visage de sa mère et de son père. Elle en avait un vague souvenir. Son frère lui disait souvent qu'elle avait la même beauté que sa mère. Ca lui plaisait énormément car dans leur petite bourgade, cette dame était connu pour son visage doux et son goût pour l'esthetisme raffinée.

- Au Ranch, j'sais pas si t'as attrapé l'veau quand y z'en parlait, mais les gens discutaient d'une p'tite fête par Zakter. Nasler... Baxter. Ouaip, c'est Baxter l'gars qui organise ça. D'vrait p'tête y aller.

Comme à son habitude, elle caressait le bout de son Deringuer qu'elle voudrait sortir. Appuyer sur la gachette, et laisser partir le coup. Longtemps elle avait visé avec un fusil de chasse, mais là, c'était son arme. Et il s'impatientait, chaque seconde, de pouvoir tirer. Elle le sentait, bouillonnant contre sa paume. Elle colla son bras à celui d'Icare, marchant d'un même rythme allant chercher leurs chevaux.

* J'entends déjà BlueRay s'impatienter *

Harnachant et passant un coup de brosse dessus, elle repensait à ses terres perdues lors de l'incendie. Puis une idée lui vint. Elle vengerait. Elle vengerait son père et sa mère de leur assassinat. Quoi qu'il lui en coûte. Quand son frère aura donfé une famille, elle partirait seule avec BlueRay, à la recherche de sa terre natale. Elle chopperait le gros tueur et prendrait un malin plaisir à le torturer. Il éprouverait la souffrance qu'elle a ressentis, quand elle avait sentit la chaire pourrite de sa mère, et vue les membres calcinés de son père. Elle ferait tout pour ne plus avoir ce poid immonde sur les épaules. Voilà son objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icare Mac'Havy



Messages : 10
Points XP : 8

MessageSujet: Re: Repas au saloon.   Jeu 2 Fév - 1:39

Les ivrognes étaient de plus en plus déchainé, quand les frères et sœurs passaient les portes du saloon les bruits retentissaient avec fracas et une bouteille vint se fracasser contre l'un des battants de la porte, éclaboussant au passage Icare. C'était sans nul doute de la gnôle, l'odeur forte et caractéristique ne trompait pas.

- Au Ranch, j'sais pas si t'as attrapé l'veau quand y z'en parlait, mais les gens discutaient d'une p'tite fête par Zakter. Nasler... Baxter. Ouaip, c'est Baxter l'gars qui organise ça. D'vrait p'tête y aller.

Elle avait vraiment les oreilles qui traînaient partout cette petite, bien qu'ils étaient dans un endroit bruyant et qu'il était presque difficile de se faire comprendre à la personne à qui on parlait elle avait réussi à entendre qu'une fête était organisée dans la ville. En allant vers les écuries pour Lucy ce collait à Icare comme elle le faisait souvent. Le jeune homme remarquait une fois de plus la manie que sa sœur avait de tripoter la petite arme qu'elle possédait depuis peu, elle pensait être discrète, mais pas suffisamment pour lui. Il la connaissait par cœur et plus rien ou presque ne lui échappait.

En arrivant devant les écuries Icare remarqua une affiche qu'il n'avait pas vue la première fois, il regarda alternativement sa sœur en souriant et l'affiche qui annonçais une « Square Danse » comme c'était marqué, il n'avait aucune idée de ce que ça signifiait exactement, mais bon dans l'ensemble ce qu'il remarqua avant tous, c'est que c'était dans le ranch que cela se passait. Voilà surement pour Lucy voulait tant y aller, elle qui avait évoqué quelques minutes auparavant le souhait de travailler dans ce fameux ranch.

- Bas tu avais vu juste pour cette fête, elle se passe dans un Ranch. Maintenant va falloir le trouver si tu veux y aller.

Bon il ne connaissait rien n'y personne dans le coin, mais autant commencer tous de suite à faire des rencontres et les fêtes étaient surement l'endroit idéal. Une fois WildFire harnaché il partit en compagnies de Lucy pour trouver ce fameux ranch. Il y'avait de grande chance pour qu'ils ne soient même pas acceptés à la petite sauterie, mais bon qui ne tente rien n'a rien, comme on dirait.

- Bon, je te suis, tu nous emmène là-bas ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repas au saloon.   Aujourd'hui à 10:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Repas au saloon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Repas du tournoi
» Réflexion autour d'un repas [PV]
» Un bien beau repas satisfaisant [Rp terminé]
» Repas triste
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sunset Hill :: La grande rue :: $hiny $pade $aloon-
Sauter vers: